Live now
Live now
Masquer
musique-qui-fait-pleurer-pixar
Culture Web

Comment Pixar utilise la musique pour nous faire chialer ?

Il ne suffit pas d’une musique triste pour faire pleurer dans les chaumières. Un youtubeur compte bien nous le prouver en nous montrant comment Pixar utilise avec plus ou moins de subtilité cet élément pour nous faire monter les larmes aux yeux !

« Pleurer c’est pour les faibles et pour celles et ceux qui regardent des films Pixar. »

La première partie de la phrase n’était là que pour la punchline mais autant vous dire que j’ai pas fait la fière en matant cette vidéo expliquant le mystère suivant : comment le célèbre studio de film d’animation utilise la musique pour vous faire chialer votre mère.

Si vous êtes comme moi une personne dite « sensible », soyez prête parce que pour comprendre le procédé, vous allez devoir revoir les scènes les plus poignantes de plusieurs films. Y compris la mort d’Ellie dans Là-Haut, grand traumatisme de cinéma.

Il fut un temps (il y a dix minutes) où je me disais :

« Hmm facile, suffit de mettre de la musique triste sur un moment triste. En clair, sortez les violons quand le héros meurt et c’est plié. »

Mais non, ce n’est pas si simple ! Le célèbre studio de dessins animés n’aurait pas atteint ce succès sans plus de subtilité. Préparez vos mouchoirs, c’est parti pour comprendre les procédés utilisés…

Cette vidéo a été produite par la récente chaîne YouTube SideWays qui a notamment répondu à d’autre questions comme Comment avoir raison lors d’un débat sur la musique pop ou Comment évoquer la voix de dieu.

Avec des explications claires et de qualité, nul doute que cette chaîne deviendra rapidement un classique à suivre sur la plate-forme vidéo.


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

3
Avatar de zoeloe
6 août 2016 à 11h08
zoeloe
@Anouk Perry Merci beaucoup pour la découverte! Cette vidéo est géniale, cette idée d'utiliser la musique non pas juste comme un fond sonore mais pour encapsuler les relations entre les personnages et jouer avec les sentiments du public ça tient du génie!
PS: Peut-être faudrait-il traduire la vidéo pour les non-anglophones?

Absolument, il faudrait traduire ou au moins résumer le propos quand on fait tout un article sur une vidéo qui n'est pas en Francais.
C'est souvent sur madmoizelle et c'est rageant pour les gens comme moi qui ne comprennent rien à l'anglais!
Je comprends très bien qu'il n'y ait pas une traduction complète mais un résumé explicatif trouverait sa place dans l'article.
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Canva
Culture Web

Les femmes se sentent-elles plus en sécurité avec les hommes ou avec les ours ? La réponse n’est pas si surprenante

1
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-02T175930.223
Culture

Amy Winehouse : 3 ressources bien meilleures que Back to Black pour comprendre Amy

Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
Source : Capture écran Instagram
Culture Web

« Abrège frère » : des Tiktokeuses dénoncent cette tendance aux relents misogynes

12
Copie de [Image de une] Horizontale (3)
Culture

« Le goût des fraises » : 3 bonnes raisons de découvrir ce délicieux manga

So baby girl
Culture

C’est quoi un mec « so baby girl » ? On vous explique pourquoi Jacob Elordi a attendri tout Internet

6
Copie de [Image de une] Verticale (1)
Culture

De la fiction Young Adult en bande dessinée : c’est le pari du nouveau label Combo

Photographie de Michelle Perrot, historienne, militante féministe et autrice de "Le Temps des féminismes". // Source : © JF ROBERT
Féminisme

Quand la grande historienne Michelle Perrot raconte comment elle est devenue féministe

La pop culture s'écrit au féminin