Live now
Live now
Masquer
moi-grosse
Cinéma

« Moi, grosse », un film sur la grossophobie sur France 2

Juliette Katz, l’interprète de Coucou les girls, tient le premier rôle du film anti-grossophobie sur France 2 : Moi, grosse.

– Mise à jour du 16 mai 2019 – 

Le 15 mai, le film Moi, grosse sur la grossophobie passait sur France 2.

Moi, grosse, disponible en replay sur le site de France 2

Tu as raté le film Moi, grosse à la télé ?

Ne panique plus, clique ici pour voir accès au replay.

Qu’est-ce que tu en as pensé ?

– Publié le 15 mai 2019 –

Je suis Coucou les girls depuis quelques années déjà. Ses vidéos me font beaucoup rire quand elle tape sur les stéréotypes de Youtube, et j’adore son Instagram !

https://www.instagram.com/p/BxRzx3bAYn8/

Dans la vie, elle s’appelle Juliette Katz, et elle sera sur France 2 ce 15 mai à 21h, dans le rôle principal du téléfilm Moi, grosse.

Moi, grosse, le film qui explique ce qu’est la grossophobie

Raphaëlle est animatrice des écoles, et elle est soudainement licenciée car son obésité serait « une source de peur » pour les enfants.

En arrivant chez Pôle Emploi, elle pense retrouver un travail rapidement grâce à ses qualifications.

Mais la réalité est toute autre. On lui annonce que pour retrouver du travail, Raphaëlle devra… maigrir.

Commence alors la lutte de la jeune femme, à avoir le droit d’exister telle qu’elle est dans une société qui n’accepte pas son surpoids.

Cette histoire, c’est celle de nombreuses personnes, car en France, la grossophobie est malheureusement une réalité.

Moi-même, j’ai vu des gens que je considère comme plutôt intelligents sortir des absurdités niant le fait que l’obésité est une maladie ! Le sujet est méconnu.

Voici un extrait du téléfilm montrant la rencontre entre Raphaëlle et son médecin, qui explique bien la chose :

moi grosse extrait tv medecin

Le téléfilm est inspiré du livre de Gabrielle Deydier, On ne naît pas grosse, qui est à la fois une enquête générale sur le traitement réservé aux personnes grosses en France, et le témoignage de son parcours personnel.

Juliette Katz et le mouvement body positive

L’actrice principale du film, Juliette Katz, ne s’est jamais auto-désignée comme grande chevalière contre la grossophobie.

Cependant, sa réussite sur YouTube et ses choix de projets tels que Moi, grosse ajoutent à son travail un beau message body positive, pour l’acceptation de soi !

L’actrice a récemment publié sur Instagram cette photo qui a suscité beaucoup d’incompréhension de la part de ses fans :

https://www.instagram.com/p/Bu_mHaoAJxy/

En effet, ses vidéos YouTube ont pour premier objectif de faire rire, et non de délivrer un message de représentation des femmes fortes.

Pour autant, ça ne veut pas dire qu’elle ne les représente pas, car bien des jeunes femmes ont envie de ressembler à Juliette Katz, d’avoir son énergie et sa joie de vivre !

Cette interview de Léa Bordier t’en dira plus sur son état d’esprit.

Cher Corps — Juliette

Moi, grosse, ou la réappropriation du terme grosse

Les termes gros et grosse dans la langue française connaissent des connotations négatives.

Le titre à lui seul se réapproprie le terme pour en faire un sujet qui n’est pas tabou, ni négatif, mais bel et bien réel.

Quand la production du téléfilm s’est lancée à la recherche d’une actrice obèse, elle n’en a apparemment pas trouvé. Ce qui peut, à mon avis, être lié aux diktats physiques imposés aux actrices, et aux femmes en général.

Juliette Katz a donc dû porter un fat suit, un costume par-dessus son corps, pour gagner des kilos, afin d’atteindre le poids du personnage.

N’hésite pas à regarder le débat qui aura lieu en seconde partie de soirée sur France 2 !

Je trouve que ce film est déjà une avancée énorme. J’ai hâte de voir de plus en plus de femmes grosses à l’écran, de les voir de mieux en mieux représentées !

À lire aussi : Ancienne obèse, je suis profondément blessée par la polémique autour d’Insatiable

Les Commentaires
2

Avatar de Madz-Nana
17 mai 2019 à 09h26
Madz-Nana
@Eclaireur
Contenu spoiler caché.
5
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
rogue harry potter

Alan Rickman révèle pourquoi il a continué Harry Potter malgré la maladie, dans ses mémoires

Maya Boukella

28 sep 2022

7
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Interviews cinéma
les cinq diables

« Comment filmer l’invisible ? » entretien avec Léa Mysius, réalisatrice des Cinq Diables avec Adèle Exarchopoulos

Maya Boukella

28 sep 2022

Cinéma
woman king 4

The Woman King prouve que l’afroféminisme rend les films meilleurs

Maya Boukella

27 sep 2022

Cinéma
bryce-dallas-howard

Oui, la prod de Jurassic World 3 a demandé à Bryce Dallas Howard de perdre du poids

Manon Portanier

26 sep 2022

12
Sélection de films
L’HORREUR ÇA FAIT PEUR

Les 10 meilleurs films d’horreur cultes qui font toujours aussi peur

Maya Boukella

24 sep 2022

20
Cinéma
knock at the door

Toc toc : Knock at the Cabin, le nouveau film de M. Night Shyamalan a sa bande annonce

Maya Boukella

23 sep 2022

Interviews cinéma
Motlys ninjababy

« Pourquoi les gens donnent leur avis quand on ne veut pas être mère ? » entretien avec la réalisatrice de Ninjababy, Yngvild Sve Flikke

Maya Boukella

21 sep 2022

Sélection de films
crown

4 films et séries sur la reine Elizabeth II

Maya Boukella

18 sep 2022

2
Pop culture
whitewashing hollywood vertical

Hollywood a une longue histoire avec le whitewashing des personnages racisés

Cinéma
2022 CTMG, Inc. All Rights Reserved. the woman king

Selon Viola Davis, le succès de The Woman King est crucial pour l’avenir des femmes noires au cinéma

Maya Boukella

16 sep 2022

7

La pop culture s'écrit au féminin