Mélanie Laurent va jouer pour la première fois dans un film d’horreur, et pas n’importe lequel


Mélanie Laurent se frotte à l'horreur dans Oxygène, un film signé Alexandre Aja peu recommandé aux claustrophobes !

Mélanie Laurent va jouer pour la première fois dans un film d’horreur, et pas n’importe lequel

Vous le savez si vous lisez souvent nos colonnes, l’horreur est notre péché mignon.

Celui qui nous fait abandonner toutes nos bonnes résolutions filmiques pour plonger la tête la première dans le moindre navet contenant des loutres zombies.

Alors imaginez un peu notre enthousiasme quand au réveil, on découvre qu’Alexandre Aja a forgé une nouvelle fiction, que celle-ci est portée par un personnage féminin, et que ce personnage est incarné par Mélanie Laurent !

Ça fait beaucoup de plaisir pour un jeudi matin de mars. Beaucoup plus de plaisir qu’un film avec des loutres zombies. D’autant qu’Oxygène signera les premiers pas de l’actrice dans le cinéma d’horreur…

Mélanie Laurent se prête à l’exercice du film de genre dans Oxygène

Quand on pense à Mélanie Laurent, on pense souvent à ses rôles délicats dans des films français comme Je vais bien ne t’en fais pas, ou à ses performances majestueuses dans des grosses productions américaines comme Inglorious Basterds.

Mais lorsqu’on se penche un peu plus sur sa carrière, il est facile de se rendre compte que l’artiste d’aujourd’hui 38 ans s’est par ailleurs produite dans une quantité astronomique de longs-métrages aux styles éclectiques.

Beaucoup de drames bien sûr, quelques comédies, de l’indé, de la grosse prod, de la fable écolo, du doc, du thriller, mais pas d’horreur.

Une corde qui manquait à son arc et que Mélanie Laurent compte bien acquérir sous l’égide du grand Alexandre Aja. Ce dernier nom ne vous dit rien ?

Il est pourtant synonyme de grand frisson.

Le cinéaste, fils d’Alexandre Arcady, a notamment signé quelques classiques de l’horreur parmi lesquels Haute Tension, La colline a des yeux ou plus récemment Crawl.

Voilà un réalisateur français qui a donc excellé à l’international, ce qui est bien trop rare pour ne pas être souligné.

Oxygène, son nouveau film, sera donc emmené par une Mélanie Laurent que l’on découvrira sous un nouveau jour, plus obscur.

Oxygène, un film claustrophobe

Vous avez quelques tendances à la claustrophobie ? Alors Oxygène pourrait bien être votre pire cauchemar. Dedans, Mélanie Laurent est une jeune femme qui se réveille seule dans une capsule cryogénique.

Elle ne sait plus qui elle est, ni comment elle a pu finir enfermée dans un coffre de la taille d’un cercueil. Tandis qu’elle commence à manquer d’oxygène, elle va devoir recomposer les éléments de sa mémoire pour sortir de ce cauchemar.

Ce pitch n’est pas sans rappeler celui de l’excellent Buried, un film « concept » de Rodrigo Cortés dans lequel Ryan Reynolds était enterré vivant.

Un enfer duquel il était difficile de s’extraire.

On se souvient en tout cas de la performance de Ryan Reynolds, excellent dans une fiction qui ne reposait QUE sur lui.

Pour Mélanie Laurent, le défi est donc également de taille, car enfermée dans sa capsule avec des mouvements limités, c’est son visage qui devra transmettre ses émotions plurielles.

Mais on ne doute pas que l’actrice sera, comme à l’accoutumée, excellente.

Oxygène n’a pas encore de date de sortie précise mais est prévu pour 2021 sur Netflix.

À lire aussi : « Les Bronzés », but make it fashion : « House of Gucci » avec Adam Driver & Lady Gaga se dévoile

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

mélishnek

J'AI HATE!!!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!