16 hommes qui ont fait avancer la masculinité positive en 2018

Voici les hommes qui, selon Mymy, ont fait évoluer la masculinité et représenté une vision positive de leur genre cette année 2018 !

16 hommes qui ont fait avancer la masculinité positive en 2018

2018 touche à sa fin, c’est l’heure de regarder en arrière et de voir ce que cette année a apporté au monde !

En tant que fière taulière de la rubrique masculinité de madmoiZelle, j’ai logiquement décidé de te parler des mecs qui ont fait avancer les choses ces 12 derniers mois.

Les hommes qui font avancer la masculinité positive

Pendant la F.A.Q. célébrant le premier anniversaire de The Boys Club, mon podcast sur la masculinité, on m’a retourné la question que je pose à chaque invité :

Quel homme (réel ou fictif) représente selon toi une version positive de la masculinité ?

Et… je n’ai pas répondu. Ce n’est pas que je n’ai pas d’idée, c’est que j’en ai trop ! Donc je me fais plaisir dans cet article !

Cette sélection n’est absolument pas exhaustive, et il y a fort à parier qu’une fois cet article publié, je passe mon temps à me dire AH J’AI OUBLIÉ MACHIN…

Alors n’hésite pas à enrichir ma liste dans les commentaires !

Les mecs de Queer Eye, 5 masculinités positives

BAH OUI ÉVIDEMMENT HEINNNN.

Queer Eye, dont les deux saisons ont été diffusées en 2018, c’est sans aucun doute le programme le plus important de l’année en termes de masculinité positive.

Bobby, Karamo, Antoni, Jonathan et Tan vont à la rencontre de mecs un peu paumés et les aident à s’aimer, à s’améliorer, à prendre confiance en eux, à se livrer…

Queer Eye c’est beaucoup de larmes, beaucoup de rire, et une révolution qui avance dans la joie, la bonne humeur et les drapeaux arc-en-ciel.

Terry Crews, la masculinité qui n’a pas peur d’être vulnérable

Souvenez-vous : Terry Crews (Brooklyn 99) avait révélé, en plein mouvement #MeToo, avoir lui aussi été victime d’agression sexuelle dans le cadre de son travail.

Il n’avait pas pris la parole pour détourner l’attention de celle des femmes, mais pour montrer que si ça peut lui arriver à lui, une montagne de muscles, alors ça peut arriver à vraiment tout le monde.

En 2018, Terry Crews a continué son combat juridique et sociétal contre son agresseur, qui a fini par lui présenter des excuses publiques.

En parallèle, il a continué à incarner une masculinité positive, nuancée, ce qui lui a valu d’être cité par Fab comme un homme inspirant dans The Boys Club !

L’interview de Terry Crews qui a passionné Fab

Anthony Keedi déracine le patriarcat au Liban

En 2018, Esther, journaliste chez madmoiZelle, est partie en reportage autour du monde. Elle a notamment fait escale au Liban.

Là, elle a rencontré entre autres Anthony Keedi, de l’organisation féministe Abaad.

Anthony Keedi est en charge des questions de masculinité. Il s’efforce de déconstruire les codes virilistes toxiques, afin d’atteindre l’égalité et de lutter contre les violences sexistes !

Cookie Kalkair fait parler les hommes de sexualité

Je dois à Cookie Kalkair mon coup de cœur culturel de l’année, qui m’a fait rire, m’a enrichie et m’a fait réfléchir !

Pour sa BD Pénis de table, l’auteur a réuni une petite dizaine de mecs et les a fait parler de sexualité. Chose moins aisée qu’il n’y paraît…

Ni une ni deux, je l’ai invité dans The Boys Club. Il parle de sa bande dessinée, mais aussi de sa vie en polyamour et de son rapport à la virilité.

Quentin Zuttion, entre haine et amour de la masculinité

Quentin Zuttion, tu le connais si tu suis madmoiZelle depuis plusieurs années : il a signé plusieurs dessins dans le magazine sous son ancien pseudonyme, Monsieur Q.

En 2018, Quentin a sorti deux BD, la viscérale Chromatopsie et la touchante Appelez-moi Nathan, l’histoire vraie d’un jeune homme trans.

Sous son trait fin, les émotions explosent, la sensualité se mâtine de noirceur et la complexité des rôles genrés s’étale d’une page à l’autre…

Lui aussi est passé dans The Boys Club, et a livré un point de vue assez inédit sur la masculinité et les autres hommes, qu’il désire autant qu’il les craint.

Eddy de Pretto boxe la masculinité toxique

Eddy de Pretto, révélation musicale qui m’est allée droit au cœur, a vu sa popularité exploser en 2018. Et c’est amplement mérité.

Son titre Kid, qui a connu un immense succès, est un pamphlet contre la masculinité toxique et les codes de virilités imposés de père en fils.

À travers d’autres sons comme NormalRandom ou Grave, Eddy de Pretto revendique sa liberté à être lui-même, le menton haut et les épaules bien droites, sans coller à des rôles genrés obsolètes.

(Et oui moi aussi je veux qu’un jour il vienne dans The Boys Club — j’y travaille !)

Stromae assume sa fragilité

Stromae se fait discret. À part son feat avec Orelsan sur La pluie, le prodige belge est resté quasi-absent des médias comme des sorties d’albums.

Et ce n’est pas pour rien.

Au printemps 2018, Stromae s’est livré sur les raisons de son absence burn-out, soucis de santé physique mais aussi mentale, pensées suicidaires.

Ci-dessus un extrait ; toute l’interview de Stromae est ici (ça commence à 18 min)

La santé mentale des hommes est un sujet tabou, et du silence naissent des conséquences dramatiques. Plus il y a de mecs qui en parleront, plus il deviendra normal de soigner sa tête, comme on soigne son corps !

Bilal Hassani, fabulous sur YouTube

Bilal Hassani est monté en puissance sur YouTube quelques années après avoir été révélé dans The Voice Kids.

Qu’il reprenne Djadja d’Aya Nakamura, qu’il parle de rôles genrés ou qu’il fasse une vidéo avec sa mère, le jeune homme assume à 100% qui il est et devient un modèle de masculinité positive !

Sa volonté ? Infiltrer le système et le renverser de l’intérieur, avec sa bonne humeur, sa confiance en lui et de superbes perruques.

Ça ne te surprendra pas d’apprendre que je suis à fond derrière lui !

Fabrice Florent fait entendre la voix des hommes

Promis, je le mentionne pas juste parce que je travaille avec lui : Fab a beaucoup œuvré pour faire évoluer la masculinité cette année.

Bien sûr, il co-anime avec moi The Boys Club, et avec près d’une trentaine d’épisodes, le podcast tisse une belle galaxie d’hommes vivant tous leur genre à leur façon.

Et plus que ça, Fab a lancé Histoires de Darons, son podcast sur la paternité, qui permet d’entendre des voix d’habitude inaudibles : celles des pères parlant de leur rapport à la parentalité !

Si tu es comme moi et que ton daron est plutôt du genre taiseux, ce podcast est une pépite permettant de découvrir ce que ça fait, pour un homme, de devenir père.

Les hommes de la vraie vie ouvrent leur cœur

Enfin, cette année, des hommes se sont mis à parler. De ce qui les émeut, de ce qui les effraie. De ce qui les fait avancer et de ce qui les freine.

Angelo Foley a lancé @balancetapeur, un compte pour que tout le monde puisse partager ses angoisses, les pensées noires qui serrent la poitrine et empêchent de dormir.

Un étudiant a mis en ligne @lesgarconsparlent, page dédiée aux hommes qui s’expriment sur leurs problèmes, ceux trop souvent tus parce qu’incompatibles avec les codes obsolètes de la masculinité.

Guillaume a donné vie à @tubandes, « le @tasjoui au masculin », qui analyse les pressions et idées reçues autour de la sexualité masculine.

View this post on Instagram

On a détruit des frontières pour construire des murs invisibles. Les frontières ce sont des murs qu’on peut casser avec le temps, la force, et le corps. Les murs invisibles ce sont des murs perfides, des murs trompeurs, des murs réducteur. Les murs invisibles ce sont des murs qui grandissent chaque jour qui prennent le temps, l’espace, la vie et la conscience. Les murs invisibles ce sont des murs qui séparent et qui tuent. Entretenir ce mur c’est enfermer l’air, enfermer l’espace, enfermer la terre, enfermer les mots, enfermer les corps, enfermer l’amour, enfermer sa pensée, enfermer son individualité. Je n’ai pas la vérité absolue parce que il n’y a pas de vérité. J’ai trouvé la mienne et depuis 2 mois je la partage avec vous. Vos messages, vos histoires, vos pensées, vos doutes, vos peurs, votre haine m'enrichissent. Cette vérité est devenue la nôtre, mon compte est devenu le nôtre, il n’y a plus de mur invisible batti entre nous. Vous voyez un homme sur cette photo, mais voyez-y un humain. Je marcherai le 24 novembre pour ma mère, ma sœur, ma grand mère, pour toutes ces femmes victimes de violences sexuelles et sexistes. Parce que j’aurais pu aussi naître femme, et que j’ai une chance sur deux de mettre une femme au monde. Nous ne devons pas surprotéger les femmes, nous devons stopper les hommes. Ne laissons plus la liberté aux autres hommes de répandre leur haine et leur mal. Mais prenons nous-mêmes la liberté de les arrêter. Ne pas s’opposer c’est accepter. Se taire c’est accepter qu’on nous associe à la masculinité toxique. Et moi je n’accepterai jamais. Je marcherai à @noustoutes2411 à Paris avec vous et vous ? Vous marchez ? (Merci pour toute votre bienveillance et votre humanité durant ces deux mois, je ne peux pas tous vous répondre mais je vous lis tous.) Bien à vous. G

A post shared by Être un "homme" (@tubandes) on

Chaque parole libérée a un effet ricochet, vient résonner aux oreilles de plus en plus d’hommes et de femmes, pour détricoter patiemment les clichés associés aux genres.

En 2018, ces mecs ont fait changer les choses. L’an prochain, j’espère te présenter 32 hommes, puis 64 en 2020, et cætera, jusqu’à me perdre dans mes propres listes !

À toi maintenant : quels hommes ont selon toi représenté une vision positive de la masculinité cette année ? Dis-moi tout dans les commentaires !

À lire aussi : Les hommes vulnérables de Blossom Boys, le projet photo sur les masculinités

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

elisabellissima

Riad Sattouf : une grande partie de ses œuvres qui touchent aux injonctions à la virilité. Comment ça se fait qu il ne soit pas mentionné ?!?
AH MAIS COMPLETEMENT!! et ce mec pour le coup est vraiment un génie
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!