Live now
Live now
Masquer
marques-mode-bannir-mohair
Créateurs

ASOS rejoint la liste des enseignes renonçant au mohair

19 juin 2018 11

PETA a récemment publié une vidéo sur le traitement des chèvres mohair. Suite à cela, ASOS rejoint la liste des 150 enseignes ayant banni cette matière.

Les matières utilisées par l’industrie de la mode évoluent beaucoup ces derniers mois. En octobre 2017, c’était Gucci qui avait rejoint la liste des marques de mode bannissant la fourrure de ses créations, aux côté de Hugo Boss, Versace ou encore Armani.

Des marques qui peuvent te paraître loin de toi. Je porte personnellement très peu de Versace, hein. Mais le changement continue d’avancer jusqu’aux enseignes dans lesquelles tu fais ton shopping quotidiennement.

Une vidéo de Peta qui change tout

En mai 2018, Peta a diffusé une enquête sur le mohair en Afrique du Sud, le plus gros producteur mondiale de cette laine.

Dans cette enquête figure une vidéo qui tourne partout, révélant la façon dont la laine est obtenue et comment les chèvres sont traitées.

Mais quoi qu’il en soit, elle fait réagir les consommatrices et consommateurs et les enseignes de mode. 

ASOS rejoint les 150 marques ayant banni le mohair

Dans un communiqué de presse de Peta, la marque précise qu’à ce jour, plus de 150 marques ont décidé de se séparer de cette matière.

Elle cite le groupe Inditex (Zara, Mango, Bershka, Stradivarius…) Gap, Topshop, Forever 21, H&M, Esprit, Uniqlo et tout récemment en France, Promod, Camaïeu et Monoprix.

Si la décision a été immédiatement appliquée par certaines enseignes, les mesures seront prises par les autres au plus tard d’ici 2020.

La dernière marque en date à rejoindre cet élan de changement est ASOS. Mais la marque ne s’arrête pas qu’au mohair.

Dans sa déclaration, Peta précise :

« Aujourd’hui c’est au tour d’ASOS, plateforme internationale de vente de mode en ligne, de les rejoindre.

L’entreprise – qui vend des articles de mode de plus de 850 marques, ainsi que ses propres vêtements et accessoires – va même plus loin, puisqu’elle a confirmé auprès de PETA Royaume-Uni qu’elle bannira le cachemire, la soie, le duvet et les plumes sur la totalité de son site d’ici fin janvier 2019. »

Est-ce que tu portes ces matières ? Qu’est-ce qui fait que tu les aimes ? Est-ce que tu te renseignais sur les conditions de production ? Que penses-tu de cette décision ?

À lire aussi : D’ici 2019, les invendus vestimentaires ne pourront plus être jetés

Les Commentaires
11

Avatar de Miss Lu
26 juin 2018 à 14h54
Miss Lu
@Dulsao : je me permets de te répondre en tant que personne cliniquement diagnostiquée comme ayant un trouble de la personnalité borderline, dont la définition simplifiée est d'avoir des difficultés anormales à réguler ses émotions, d'être disproportionnellement affecté-e par des triggers, et d'avoir plus de triggers que la normale (ce qui a pour effet de rendre la personne plus vulnérable à tous les problèmes d'anxiété, de dépression, de stress post-traumatique, etc. comme l'a dit quelqu'un ici avant moi), c'est-à-dire en somme d'être...hypersensible.

Oui, il y a une différence entre la sensibilité sensorielle, et la sensibilité émotionnelle. Mais sache déjà que, pour moi comme pour un certain nombre d'autres personnes affectées, l'hypersensibilité émotionnelle s'accompagne et se nourrit d'une hypersensibilité sensorielle. Comme pour beaucoup de personnes avec un trouble autistique, surdouées ou pas. Et comme pour les personnes atteintes d'autisme, il est très compliqué de déterminer physiologiquement quelles sont précisément ces hypersensibilités sensorielles et d'où elles proviennent (si je ne m'abuse, il est aujourd'hui impossible d'examiner un cerveau humain avec trouble autistique, et de pouvoir dire en pointant du doigt "ah, cette personne est hypersensible aux sons aigus, et au toucher humain, par contre pas de problème au contact du poil animal", on ne peut que constater au quotidien que certaines choses sont difficiles ou impossibles à supporter pour la personne.

Je comprends qu'en tant que personne qui souffre apparemment d'hypersensibilité sensorielle, tu trouves énervant que d'autres se placent à ton niveau de souffrance quand vos difficultés sont de nature évidemment différente. Cela ne légitime absolument pas le fait que toi, tu nies l'existence, et la souffrance qui en résulte, d'un trouble qui heureusement ne te concerne pas.

En somme, l'hypersensibilité peut être de plusieurs natures, et je pense qu'au moins sur ce point, on peut faire confiance aux psychiatres et chercheurs et adopter leur langage pour désigner les troubles et difficultés, aussi imparfait soit-il.
Et c'est du respect de base que de laisser aux personnes touchées le soin d'expliquer et de nommer leur trouble. On peut ensuite en discuter si on ne comprend pas le terme employé, évidemment.

Accessoirement, je te répondrai que l'allergie ou l'inconfort à certaines matières de vêtements est une...hypersensibilité, oui. Cependant seule l'allergie est pathologique, pourtant l'inconfort est réel et indéniable (à moins que tu ne décides que tu sais mieux qu'une autre personne si elle ressent de l'inconfort ou pas, et là je ne peux plus faire grand chose). Pas de raison, donc, de nier l'existence même de l'inconfort ou de lui refuser le synonyme d'hypersensibilité. On est toujours hypersensible À QUELQUE CHOSE, il suffit donc de préciser pour que les autres puissent comprendre et que chacun-e trouve sa place et son confort.

Je vais te donner le bénéfice du doute et supposer que tu ne connaissais pas l'existence du trouble borderline (et d'autres troubles similaires qui existent peut-être, je ne les connais évidemment pas tous), ce qui explique ton incompréhension de l'utilisation ÉMOTIONNELLE du terme hypersensibilité.
Sur ce forum, on essaye de s'entraider et de maintenir une atmosphère de bienveillance, je pense personnellement que ce serait sympa de ta part de présenter tes excuses aux personnes que tu as blessées et dont tu as nié les difficultés de vie sur un sujet qui au final n'avait pas grand chose à voir.
6
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Créateurs

Actualité mode
Virgil Abloh dans une vidéo du New York Times

La mort du créateur Virgil Abloh, d’Off-White à Louis Vuitton, raconte beaucoup des masculinités noires

Anthony Vincent

29 nov 2021

Actualité mode
La chanteuse Adele en costume blanc interviewée par Oprah Winfrey

En quoi le costume blanc d’Adele s’inscrit dans une histoire féministe et politique

Anthony Vincent

16 nov 2021

Créateurs
Lady-Gaga-dans-une-robe-pare-balle-Schiaparelli

Cette tenue de Lady Gaga est plus politique qu’elle n’y paraît

Anthony Vincent

15 nov 2021

Actualité mode
Kid-Cudi-en-robe-de-mariée-ERL

Que raconte la robe de marié(e) de Kid Cudi aux CFDA 2021 ?

Anthony Vincent

12 nov 2021

Beauté
jacquemus-ligne-beaute-parfum

Jacquemus lancerait bientôt sa marque de beauté (dans de tout petits petits flacons ?)

Actualité mode
Tan-France-de-Queer-Eye-crée-une-nouvelle-marque-unisexe-de-manteaux

Tan France (Queer Eye) crée des manteaux « unisexes », mais en a-t-on vraiment besoin ?

Anthony Vincent

20 oct 2021

4
Actualité mode
Olivier-Rousteing-brulé

Olivier Rousteing de Balmain, rescapé d’un incendie, raconte pourquoi il a voulu tout cacher

Anthony Vincent

11 oct 2021

1
Créateurs
Thierry Mugler, Couturissime

Comment Thierry Mugler a révolutionné la pop culture, de Cindy Sander à Cardi B

Anthony Vincent

03 oct 2021

Actualité mode
Balenciaga x Fortnite

Pourquoi Balenciaga rhabille Fortnite ? Car l’avenir du luxe se joue aussi dans les jeux vidéo

Anthony Vincent

21 sep 2021

1
Mode
Le-jeune-créateur-Peter-Do-réinterprète-une-tenue-traditionnelle-vietnamienne-quest-lao-dai

La robe sur pantalon vous terrifie ? Le créateur vietnamien Peter Do la rend désirable

Anthony Vincent

16 sep 2021

6

La mode s'écrit au féminin