Live now
Live now
Masquer
lupita-nyongo-discours-beaute-noire
Cinéma

Lupita Nyong’o et son discours poignant sur la beauté des femmes noires

06 août 2014

Lupita Nyong’o a fait un discours très émouvant, et surtout très engagé sur l’absence de modèles à peau noire, et ses conséquences sur son estime d’elle-même.

L’actrice oscarisée de Twelve Years a Slave a ému aux larmes l’assemblée de la septième cérémonie des Femmes Noires d’Hollywood (Black Women in Hollywood).

À lire aussi : Lupita Nyong’o est le nouveau visage de Lancôme !

https://youtu.be/995GaJ7kQgY

On ne le répètera jamais assez : le problème du manque de représentation de la diversité des individus dans les médias n’est pas anecdotique. La lettre de la jeune femme, et le récit de Lupita démontrent à quel point la sur-représentation des hommes blancs, et des femmes blanches, a des conséquences réelles sur le développement de l’estime de soi.

À lire aussi : Le problème de la représentation, expliqué par Mirion Malle

Au nom de quoi un seul type d’individu devrait-il être largement représenté au détriment de tous les autres ?

C’est tout de même désespérant que les personnes noires, ou plus généralement non-blanches, doivent se contenter de quelques rôles épars, et que l’écrasante majorité des personnages dans les oeuvres de fiction soient représentés blancs, rendant l’identification et l’estime de soi plus difficiles.

Sur le même sujet :

Les Commentaires
7

Avatar de Pinceau_
8 août 2014 à 08h25
Pinceau_
@himeshann
Non mais le pire, c'est qu'avant de sortir pour la première fois avec un Africain, je jurais à qui voulait l'entendre que JAMAIS je ne sortirai avec un Noir, que j'étais pas attiré par ce "type de physique" (bah comme les mecs typés arabe d'ailleurs...). (:facepalm (J'ai un peu honte mais c'était avant hein :shifty
Enfin c'est fou quand même, pourquoi je pensais ça ?  (Influence parentale je suppose... :stare

Justement... Moi par exemple, je me dis que jamais je ne fréquenterai un blanc. Je me suis toujours demandé si c'était une réaction raciste parce que moi je ne vois pas (encore ?) en quoi ça l'est.
Aussi, je lisais un forum une fois où des femmes blanches parlait de leur attirance systématique pour les hommes noirs, là aussi je me demandais si ce n'était pas un genre de fantasme lié à un exotisme quelconque.
Enfin, je trouve ça compliqué dans le sens où : la couleur de peau représente-t-elle un critère physique de sélection (en amour donc) comme "les blonds aux yeux bleus", "les bruns ténébreux" ou alors est-ce qu'on est censé ne pas être très regardant ? De plus, d'un groupe ethnique à un autre les critères de sélections sont différents aussi. Par exemple, dans la communauté antillaise on se qualifie par le ton de notre couleur de peau comme les blancs se qualifie par la couleur de leur cheveux. Ça a peut-être un rapport aussi, je sais pas. Ces questions me taraudent ! 
Faudrait se pencher dessus peut-être... 

J'ai toujours pensé que l'origine ethnique était un critère comme un autre en matière d'amour.
J'ai un pote qui ne jure que par les filles Asiat' par exemple.
Mon copain a toujours eu un faible pour les Blanches ou métisses.
Dans mon pays d'accueil aussi on parle des gens selon leur couleur de peau car la palette est très large.
Et je me souviens d'une fois au Sénégal où un mec était passé pour voir quelqu'un qui n'était pas là, quand la personne est revenue je lui dis "ah y'a Jo qui voulait te voir" et l'autre de répondre "Jo le Noir ?" (ils étaient tous deux sénégalais) ce qui m'a fait explosé de rire "euh oui, comme tout le monde ici ", mais il était effectivement "plus noir" que d'autres.
Enfin t'as que ça ne s'assortit pas de "Je ne pourrais jamais sortir avec un Noir, ça me dégoute" ou ce genre de chose, enfin après je crois que c'est une question de goût non ?
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
documentaire-elliot-page-transidentite

Elliot Page produit un docu sur le genre et la transition qu’on a déjà hâte de voir

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

4
Cinéma
sia-suicidaire-apres-badbuzz-film-music

Suicide, idées noires : Sia a payé le prix fort le bad buzz de son film Music, accusé de caricaturer l’autisme

Kalindi Ramphul

21 jan 2022

15
Cinéma
critique-spencer-film-lady-di

Spencer capture la descente aux enfers de Lady Di dans un biopic qui flirte avec l’horreur

Kalindi Ramphul

19 jan 2022

18
Pop culture
Affiche du documentaire Amour sous algorithme

L’Amour sous algorithme, l’enquête qui a mis Tinder dans la sauce, sort en version docu immersif

Société
Gaspard Ulliel

L’acteur Gaspard Ulliel est décédé à l’âge de 37 ans

Mélanie Wanga

19 jan 2022

34
Cinéma
films-19-janvier-2022

Spencer, Nightmare Alley, Macbeth, le récap des meilleurs films à voir cette semaine

Kalindi Ramphul

19 jan 2022

Cinéma
TheChef

Stress, drogues et gastronomie : le film The Chef dépeint la toxicité des cuisines d’un grand resto

Camille Abbey

18 jan 2022

Cinéma
critique-brazen-film-erotique-netflix

Le pseudo thriller-érotique Brazen, sur Netflix, fait encore moins d’effet que Fifty Shades of Grey

Kalindi Ramphul

18 jan 2022

3
Pop culture
Tapis-Rouge-Euphoria-Saison-2

Spider-Man dans Euphoria ? Les acteurs de la série réagissent à cette idée folle

Eva Levy

18 jan 2022

Cinéma
x-film-horreur-bande-annonce

Ce film d’horreur dans le milieu du porno s’annonce comme le prochain succès du genre

Kalindi Ramphul

18 jan 2022

La pop culture s'écrit au féminin