Live now
Live now
Masquer
reglement-de-compte-madmoizelle-orange-bank
Règlement de comptes

Léna, 1237€ par mois : « Pour une étudiante, mon train de vie est au-dessus de la moyenne »

Combien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Qui paye quoi dans votre couple ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre rubrique Règlement de comptes !

Parler d’argent, en France, c’est encore tabou. Pourtant, c’est un sujet passionnant, et par certains aspects… féministe ! Dans notre rubrique Règlement de comptes, des personnes viennent éplucher leur budget, nous parler de leur organisation financière (en couple ou solo) et de leur rapport à l’argent. Aujourd’hui, c’est Lena qui a accepté de nous ouvrir ses comptes.

  • Prénom : Lena
  • Âge : 22 ans
  • Métier : Léna est en quatrième année d’étude et en alternance dans un magazine
  • Salaire mensuel : 1237€
  • Lieu de vie : Elle vit dans le centre de Paris, dans un appartement deux pièces en location

Les revenus de Lena

Lena est en quatrième année d’étude (Master 1) en communication éditoriale dans une école privée à Paris, mais n’est pas boursière. Elle est en contrat d’apprentissage grâce auquel elle touche 1037€ chaque mois, et ses études sont donc financées grâce à l’entreprise où elle est en alternance. Lena reçoit également 200€ d’allocation de la part des APL.

« Je pense avoir une situation financière qui est un peu au-dessus de la moyenne par rapport à d’autres étudiants. J’estime que je suis bien payée pour un contrat d’alternance. 

Je suis encore jeune alors mes parents considèrent qu’il est important de m’aider quand j’en ai besoin. Ils ont une situation financière qui est très confortable. Ils ne me donnent pas d’argent tous les mois, mais ils me payent le loyer et je sais que si je ne m’en sors pas à certains moments ils pourront toujours m’aider. 

reglement-de-compte-etudiante-lena

Les dépenses de Lena

Chaque mois, l’étudiante touche 1237€, ses trois plus gros postes de dépense sont l’alimentation, à hauteur de 250€, suivie de ses loisirs et de l’achat des cigarettes auxquels elle consacre 200€ chacun.

J’aimerais ne plus dépenser autant dans les cigarettes et les vêtements. Les cigarettes pour une raison plus qu’évidente, je me rend compte que cela représente environ 200€ tous les mois pour me détruire les poumons. Quant aux vêtements, mes placards débordent… J’achète beaucoup pour ne jamais porter ou revendre sur Vinted et j’aimerais calmer cette obsession.

Mon dernier craquage a été une paire de Nike Jordan, achetée en pleine nuit. La paire coûté 280 euros que j’ai pu payer en quatre fois.  

Pour ses déplacements Lena utilise le métro, elle possède un pass Navigo qui lui coûte 75€ par mois, et fait certains trajets en VTC qui lui reviennent environ à 75€ par mois également.

Lena vit dans le Marais, un quartier assez coté de Paris, au dernier étage d’un immeuble dans un appartement deux pièces. Son loyer est de 1100€ : ses parents paient 500€ chacun et Lena paye les 100€ restant.

reglement-de-compte-lena-etudiante

« Ma famille n’a jamais connu de vrais problèmes d’argent »

Les parents de Léna touchent des rentes familiale et immobilière en plus de leurs salaires. Elle les décrit comme gagnant très bien leur vie. Son père est un magistrat retraité, sa mère est psychiatre en libéral et travaille aussi pour l’hôpital public.

Ils n’ont pas de tabou sur le sujet, cependant ils ont appris à Lena à ne pas trop en parler autour d’elle, pour ne pas susciter de jalousie ou d’intérêts. D’ailleurs, elle confie qu’ils n’ont pas un train de vie ostentatoire, et préfèrent restez discrets.

Mes parents n’aiment pas les strass et les paillettes, ils sont discrets. Pour illustrer ça avec un exemple, mon papa préfère rouler dans sa vieille Twingo plutôt qu’avoir une grosse voiture qui se voit. 

De son côté, Lena est assez dépensière, mais garde le sens des priorités, d’ailleurs elle n’est pas souvent à découvert. Cela peut lui arriver occasionnellement lors de périodes comme les fêtes de fin d’année ou pendant les vacances, car elle fait des dépenses inhabituelles.

 J’ai le sens des priorités, faire mes courses restera toujours plus important que d’acheter un nouveau sac à main ou payer une sortie en boîte. Je me débrouille toujours pour ne pas avoir à réclamer de l’argent à mes parents, je considère qu’ils m’aident suffisamment et que j’ai les moyens de bien vivre.

Orange Bank, le top de la banque mobile pour gérer simplement votre budget.

Orange Bank, le partenaire de cet article, propose une carte Premium qui permettrait à Léna de mieux gérer son budget et de faire des économies tout au long de l’année.

Pour maîtriser son budget avec Orange Bank, c’est simple, Léna dispose d’une carte Premium avec les paiements et retraits gratuits à l’étranger et d’une super App pour tout gérer :

  • Solde en temps réel
  • Paramétrage des notifications pour toutes ses dépenses
  • Envoi et demande d’argent instantanés par SMS
  • Des assurances premium pour ses achats 
    • Garantie bonne fin de livraison. 
    • Extension de garantie de 36 mois en plus de la garantie constructeur. 
    • Garantie vol/casse pendant 60 jours pour vos nouveaux achats. 
  • Des assurances premium pour ses voyages 
    • Assurances / assistance voyage. 
    • Garantie location de voiture. 
    • Et bien plus encore : garantie retard de bagages, annulation de voyage, garantie neige et montagne.
  • Gestion et visualisation de son budget en un coup d’œil avec l’outil de visualisation des dépenses

Enfin, puisque Léna a 22 ans, elle peut profiter d’une super offre promotionnelle sur sa carte Premium. En effet, si vous avez entre 18 et 25 ans, Orange Bank vous propose la carte Premium au tarif incroyable de 4,99€/mois pendant un an (puis 7,99€/mois). S’offrir le top pour le prix d’un café par mois, c’est un vrai bon plan.

Alors, Léna, n’hésitez plus et offrez-vous le top de la banque mobile avec les offres Premium Orange Bank.

Voir conditions sur orangebank.fr

« J’essaie de mettre 50€ de côté tous les mois »

Lorsqu’elle soustrait ses dépenses à son revenus, il reste 144€ d’épargne disponible à Lena, mais elle choisit d’épargner réellement 50€. Elle considère cette somme comme une charge fixe à laquelle elle s’astreint chaque mois, et dans laquelle elle essaie le moins possible de piocher. Lorsqu’elle sait que le mois sera long ou qu’il y aura des dépense inhabituelles, Lena met un peu moins que 50€ de côté.

Mais concernant son épargne disponible, l’étudiante a une manière bien a elle de faire des économies, qu’elle préfère retirer en liquide. Lena est pourtant familière de l’argent dit « numérique » puisqu’elle possède un compte bancaire depuis ses 14 ans, et une carte de retrait depuis ses 16 ans.

« Je préfère retirer les 50€ en liquide et les mettre dans une enveloppe pour éviter les virements incessants. Ça me permet de vraiment éviter d’y toucher !

J’ai un livret jeune mais il doit y avoir 15€ dessus. Je préfère mettre 50€ de coté tous les mois en liquide dans une enveloppe. »

Cet argent est surtout destiné à payer ses voyages et certains de ses plaisirs durants les vacances d’été. D’ailleurs Lena ambitionne de faire un V.I.E (volontariat international en entreprise) à l’étranger avant de rentrer sérieusement dans la vie active.

J’ai besoin d’aller découvrir d’autres choses et de travailler dans d’autres conditions que celles que je connais. 

L’objectif de Lena sur le long terme est de monter sa propre entreprise. Dans l’idéal, elle ne souhaite pas être salariée trop longtemps. En ce sens, elle est en train de se constituer une épargne sur le long terme :

Pour mon projet d’entreprise, j’ai un peu de sous sur un compte bloqué jusqu’à mes 25 ans. Dès que j’aurai accès à ce compte j’aimerais continuer à ajouter de l’argent dessus pour avoir une bon apport et lancer mon projet. Mais pour l’instant, je n’ai que 22 ans et des revenus qui ne me permettent pas encore d’alimenter ce compte comme je le souhaiterais.

Pour mon V.I.E je compte commencer à mettre des sous de côté dès septembre 2022 c’est-à-dire environ un an avant le départ.

Merci beaucoup à Lena d’avoir répondu à nos questions !

Envie de participer à la rubrique ?

Pour participer à la rubrique, écrivez-nous à l’adresse : jaifaitca[at]madmoizelle.com en indiquant en objet « Règlement de comptes » et en vous présentant en quelques lignes.

Si jamais vous souhaitez commenter cet article, rappelez-vous qu’une vraie personne est susceptible de vous lire, merci donc de faire preuve de bienveillance et d’éviter les jugements.

Le prénom a été changé pour des raisons de confidentialité.

Crédit photo : Photo de Charlotte May / Pexels

Les Commentaires

50
Avatar de Thea-Lou
15 mars 2022 à 13h03
Thea-Lou
C'est vrai que le titre est trompeur, quand on est en alternance, on n'a pas le même mode de vie qu'un vrai "étudiant".
Concernant les APL, quand tous mes amis et moi avons débuté nos études ils m'en ont parlé, heureusement d'ailleurs pcq je connaissais pas cette aide avant. J'ai jamais été boursière, mais le fait est que ma mère (plutôt aisée mais très économe) devait tout prendre à sa charge pcq mon père (ils sont divorcés depuis longtemps) a toujours considéré que passé 18 ans, études ou pas, on devait être autonome (tout cela alors qu'il a toujours été lui-même très dépensier, a eu quelques problèmes d'argent parfois, et ne m'a jamais rien inculqué question gestion de budget :lol. Résultat, ma mère pestait beaucoup d'avoir à sortir 500e de loyer + 200e d'alimentaire/courses mensuelles alors que lui ne faisait pas sa part pour m'aider. Enfin je sais pas, si tu veux que tes enfants fassent leurs études dans les meilleures conditions pour réussir, tu te doutes bien que c'est mieux de pas leur demander de gérer études + boulot les w-e. Bien sûr certains le font, mais si t'es en prépa ou médecine, bon courage.
Tout ça pour dire que franchement, j'étais bien contente d'avoir mes APL en plus chaque mois pour mon argent de poche, pcq pour moi c'était la part que mon père aurait dû me donner. Tous mes amis recevaient aussi leurs APL directement sur leur compte alors qu'ils ne payaient pas le loyer eux-mêmes, je vois ça comme l'équivalent d'une bourse pour tous, sachant que les critères du crous sont quand même assez restrictifs.
1
Voir les 50 commentaires

Plus de contenus Règlement de comptes

RDC_MANON_FACEBOOK
Règlement de comptes

Manon, 1874 € par mois : « Depuis que je suis séparée, je profite beaucoup plus de mon argent »

4
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source :  franckreporter de Getty Images Signature
Règlement de comptes

Lili, mère solo, 2 017€ mensuels : « on fait des sacrifices tous les jours »

34
Source : Brooke Cagle / Unsplash
Argent

Marianne, militaire à 2 329 € par mois : « Devenir propriétaire n’est pas dans mes projets »

6
Source : Canva
Règlement de comptes

Katia, entre 560 et 1 680 € par mois : « Je paie pratiquement tout car mon copain n’a pas de revenu régulier »

4
Source : FatCamera / Getty Images Signature
Règlement de comptes

June, enseignante à 2 287 € mensuels : « Si je gère bien, je peux économiser 500 € par mois »

Source :  David-Prado / Getty Images Pro
Règlement de comptes

Lola, 2 244 € par mois et en reconversion : « J’ai dépensé environ 3 000 € en coiffure cette année  »

2
Source : Alena Ozerova
Règlement de comptes

Aria et son conjoint, 4 296 € par mois : « Nous avons fait le choix d’épargner un maximum »

2
Source : dragana991 / Getty Images
Règlement de comptes

Lucie, 4 363 € à deux par mois : « Gagnant plus que mon mari, ça me semble naturel de prendre en charge des frais supplémentaires »

9
Source : Daria Trofimova / Unsplash
Règlement de comptes

Nadège, ex-surendettée à 1 766 € par mois : « Je devais tout calculer au centime près »

4
Source : RossHelen / Canva
Règlement de comptes

Anaïs, frontalière, 4 567 € par mois : « Mes revenus ont triplé depuis que je travaille en Suisse »

15

La vie s'écrit au féminin