Live now
Live now
Masquer
Belle_Mamoru_Hosoda
Cinéma

La Belle et la Bête à l’heure du métavers : c’est le nouveau film signé Mamoru Hosoda

11 juil 2022 3
Après sa sortie dans les salles obscures, Belle, le dernier film de Mamoru Hosoda est enfin disponible en DVD. Dans ce film, le réalisateur adapte La Belle et La Bête à l’ère des réseaux sociaux et, sans surprise, c’est une réussite.

Depuis ma plus tendre enfance, je porte un amour inconditionnel aux dessins animés. Dès l’âge de 5 ans, ma bibliothèque était remplie de cassettes VHS et de DVD que je pouvais regarder en boucle sans jamais m’en lasser. À l’époque, mon cœur vibrait pour l’univers des princes et princesses, pour la simple et bonne raison que j’aspirais à un grand mariage dans un château, entourée de licornes.

En grandissant, j’ai revu mes ambitions à la baisse et j’ai par la suite développé un véritable attachement pour les films d’animation japonais. Au travers d’histoires et de créatures fantasmagoriques ces films offrent de vraies réflexions sur le monde et la société dans laquelle nous évoluons.

Récemment, en essayant d’agrandir ma bibliothèque de films, j’ai découvert l’animé qui a permis de faire cohabiter mon amour pour les princesses de mon enfance dans cet univers japonais que j’aime tant.

La Belle et la Bête version 2022

Mamoru Hosoda, fondateur du fameux studio Chizu, fait partie des grands génies de l’animation japonaise. Après sa participation à plusieurs séries d’animés très célèbres, Hosoda se lance dans la réalisation de films. En 2009, il réalise Summer Wars qui a reçu le prix Mainichi du meilleur film d’animation. En 2012 il sort Les Enfants Loups, Ame et Yuki, puis Le Garcon et la Bête en 2015, son objectif est d’offrir à son public un film tous les 3 ans.

Belle_Hosoda

Belle de Mamoru Hosoda en DVD

En décembre dernier, Mamoru Hosoda a dévoilé son nouveau film : Belle. Dans ce long-métrage, le réalisateur de 54 ans offre sa relecture du célèbre conte La Belle et La Bête en l’inscrivant dans notre époque et la numérisation qu’elle a engendré.

Dans un univers appelé U, qui s’apparente à un réseau social, une jeune fille timide et anxieuse du nom de Suzu décide de se créer un avatar et deviendra alors : Belle. Dans ce monde virtuel, chacun se cache derrière un avatar qui reflète sa personnalité.

Passionnée de musique, Suzu a un véritable talent mais suite au traumatisme lié à la mort de sa mère, l’adolescente n’arrive plus à chanter. À travers son avatar Belle, elle réussit très vite à s’affirmer et devient une icône musicale qui suscite beaucoup d’engouement.

Au cours de l’un de ses concerts, elle fait la rencontre d’un sombre personnage. Une créature appelée la Bête, vivant seule dans un grand château insalubre et considérée comme un paria. Suzu se lance alors dans une quête afin de découvrir qui se cache derrière la Bête.

Comme dans le conte d’origine imaginé par Jeanne Marie Le Prince de Beaumont au 18ème siècle, Belle apprend petit à petit à apprécier et apprivoiser la Bête que tout le monde cherche à chasser. En plus d’être rythmée par une bande originale interprétée par la chanteuse Louane, j’ai pu retrouver tout au long du film bien d’autres références à ce conte qui a bercé mon enfance.

Entre Monde Réel et Monde Virtuel

La Belle et la Bête a traversé les siècles et son succès lui a valu plusieurs adaptations, dont des films d’animation ou encore des pièces de théâtre. Hosoda Mamoru a décidé de véritablement réécrire le conte pour lui offrir un nouveau souffle à la sauce métavers, un univers virtuel dans lequel les internautes incarnent des avatars.

Belle_et_Suzu

Belle de Mamoru Hosoda en DVD

En 2022, le quotidien est rythmé par les réseaux sociaux et dans son œuvre, le réalisateur de 54 ans décide de complètement les dédiaboliser. Hosoda Mamoru présente l’univers U comme un refuge pour la jeune Suzu. Un monde dans lequel elle peut surmonter ses peurs et s’affirmer au travers de sa passion, le chant… Les réseaux sociaux et la technologie, ne sont pas présentés comme un danger mais plutôt comme une autre forme de réalité.

Au-delà du conte, Belle aborde des thématiques très actuelles, qui font écho au monde d’aujourd’hui. Mamoru Hosoda évoque l’anxiété, la mort ou les violences domestiques sans tomber dans le pathos.

L’œuvre est accessible à partir de huit ans et permet même aux plus petits d’avoir des éléments de réflexion sur ces sujets. Pour vous faire votre propre avis sur La Belle et La Bête version Mamoru Hosoda, Belle est disponible en DVD dès le 8 juillet 2022. 

À lire aussi : Danse, espionnage, cures thermales : les 5 meilleurs animes du printemps sont là

Les Commentaires
3

Avatar de KittyKiller
14 juillet 2022 à 16h10
KittyKiller
Oh, chouette ! J'aurais simplement lu le résumé, je serais sans doute passée à côté, mais j'ai trouvé Ame et Yuki et Le garçon et la bête d'une qualité rare, ça me donne donc envie de voir celui-ci !
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin