Frange + cheveux bouclés : catastrophe ou style de ouf ?

Philou, connue pour ses frasques capillaires, a sauté un nouveau cap : elle s'est coupée une frange par « accident ». Le truc, c'est que ses cheveux sont bouclés !

Frange + cheveux bouclés : catastrophe ou style de ouf ?Girls

Article publié le 26 mai 2020 –

Je pense que ce n’est plus un secret pour personne, je suis incapable de me gérer en ce qui concerne mes cheveux.

Je m’y applique pourtant !

Mais je cède systématiquement aux pulsions qui s’emparent régulièrement de moi et qui me poussent à tenter des choses inédites capillairement parlant. Et qui ne sont franchement réussies qu’une fois sur cinq.

Ma coloration pendant le confinement

Tu te souviens de mon foirage capillaire de l’espace en février dernier ? J’avais laissé carte blanche à ma coiffeuse et l’avais amèrement regretté.

Mais comme je te l’avais écrit en conclusion de mon article (je me connais, je le pressentais) cet incident ne m’a pas calmée au niveau des coups de tête.

La couleur avait pas mal dégorgé (grâce à des soins), se transformant progressivement en une sorte de châtain (foncé à la racine et en dessous, plus clair sur les pointes) pas si vilain finalement ! Je retrouvais enfin une couleur convenable.

Mais au bout d’un mois de confinement, je suis tombée dans un piège tendu par ma propre mère qui m’avait innocemment dit :

On se fait chier aujourd’hui non ? Et si j’allais acheter de la teinture pour tes cheveux, ça nous occuperait !

Non mais ? GREAT IDEA MOM !

Je ne sais déjà pas me gérer toute seule, alors si en plus ma propre mère, censée me calmer, me raisonner, vient me mettre des idées débiles comme celles-là dans la tête, on n’a pas fini.

J’ai bien évidemment décliné la proposition en adulte mature et responsable que je suis…

Mais j’ai quand même fini avec les cheveux rouges.

Mes cheveux rouges

Honnêtement, je n’ai pas été ultra fan du résultat sur le coup mais ce serait mentir que de te dire que je n’ai pas de nouveau kiffé l’expérience de ne pas savoir comment mes cheveux allaient rendre.

Ouais je ne sais pas, peut-être que je suis un peu maso au fond, who knows ?

Mes proches ont été assez unanimes (« MAIS POURQUOI TU FAIS ÇA PHILOU ? ON DIRAIT UN CLOWN ! ») mais bizarrement, je n’y ai pas accordé la moindre importance.

Je ne cesse de me dire :

Si je ne fais pas des folies capillaires maintenant que je suis enfermée chez moi avec le confifi, que je n’ai pas de copain (bien que me foutrais très sûrement de son avis finalement mais t’as compris l’idée) et que j’ai 22 ans, ben je le ferai jamais !

Au final, ma mère a fait du super travail et j’aime beaucoup tout compte fait la « folie » que m’apporte ma chevelure rouge temporaire.

Mon nouveau coup de tête capillaire avec des ciseaux

La semaine dernière, mes cheveux ont dû de nouveau faire face à un élan d’impulsivité de ma part. (S’ils pouvaient parler je suis certaine qu’ils m’insulteraient fort).

Il faut savoir que je m’attache presque toujours les cheveux de la même façon : en arrière avec les deux mèches de devant qui encadrent mon visage.

Or, les deux mèches en question commençaient à être vraiment longues et donc le rendu de la coiffure bien moins joli.

Ainsi, les cheveux attachés de la sorte, j’ai annoncé à ma mère que je voulais prendre rendez-vous chez le coiffeur pour raccourcir mes mèches. Ce à quoi elle m’a simplement répondu :

Tu pourrais le faire toi-même, c’est pas bien compliqué de raccourcir deux pauvres mèches.

Avant d’aller plus loin dans mon récit, il faut savoir que ma mère coiffe, colore et coupe superbement bien. Elle sait aussi bien manier le pinceau que les ciseaux et la tondeuse.

Et j’aurais dû penser à ça avant de me dire que c’était une super idée !

Ce qui lui paraît simple, ne l’est pas forcément pour moi qui n’ai jamais coupé des cheveux de ma vie.

Bref, ni une, ni deux, je me place devant mon miroir, refais une raie au milieu, sélectionne avec précision les deux mèches à couper puis m’arme des ciseaux de coiffeur de ma mère.

Je coupe la première mèche en dessous de mon nez. Elle avait raison ! Ce n’est pas si difficile et le résultat est nickel, exactement ce que je voulais.

Je m’empare de la seconde mèche et fais l’erreur de tirer dessus avant de la couper. IDIOTE QUE JE SUIS. Je coupe et là, fiouuut mes cheveux remontent jusqu’au niveau de mes yeux.

Je me retrouve donc avec deux mèches de longueur inégale et le rendu est franchement hilarant.

J’ai encore fait n’importe quoi et je n’ai même plus l’excuse du confinement derrière laquelle me cacher…

Les deux mèches lisses à frange bouclée

Ma mère égalise le massacre mais j’ai beau les lisser, les mèches sont maintenant si courtes qu’elles rebiquent comme deux petites cornes.

Eh ben voilà, mon démon capillaire est tellement présent qu’il se manifeste physiquement maintenant.

Toujours plus amusée de ma bêtise que scandalisée, j’ai trouvé un stratagème pendant le week-end pour cacher le bordel.

Je me suis appropriée un incroyable bob rouge que je n’ai pas quitté pendant plusieurs jours. Les deux petites mèches étaient aplaties ainsi par le couvre-chef et le résultat plutôt passable de ouf !

Mais l’histoire en s’arrête pas là, eh non. Car il faut savoir que mes cheveux sont naturellement bouclés sa mère !!!

Des mèches lisses à la frange bouclée

J’ai repoussé aussi longtemps que possible le moment de laver mes cheveux par peur de découvrir le résultat de ma semi-frange/mèches cheloues bouclées

Et lorsque le moment fatidique est arrivé… et bien je me suis surprise à ne pas trouver ça si moche que ça !

Bon d’accord, ce n’est pas sublime mais ce n’est pas vilain non plus !

J’ai toujours eu envie de tester la frange mais avec mes cheveux bouclés (que je ne lisse plus que par période depuis quelques années) je me suis toujours dit que c’était impossible.

J’ai pourtant longtemps bavé sur la frange bouclée de Paula Patton dans Somewhere Between, mais jamais au grand jamais je n’aurais sauté le pas sans cet incident.

Comme quoi ! La vie n’est pas si mal faite, n’est-ce pas ?

Ma routine frange bouclée

Alors, étant donné que ma « frange » n’est vieille que de quelques jours, je ne pourrais vraiment te communiquer de routine frange bouclée car je n’ai pas assez de recul sur le sujet.

Et puis même, avec mes exploits capillaires, je ne suis pas certaine que tu aies envie de conseils coiffure de ma part…!

Pour l’instant, elle semble vivre relativement bien sa vie sans mon aide. Mais il m’arrive de l’humidifier le matin pour reformer les boucles. Un peu d’eau, un peu de produit au creux de mes mains, je froisse les mèches et hop, c’est en place.

Je n’ai pas encore trop tenté de trucs en m’attachant les cheveux et ne laissant que la « frange » par exemple, mais ça ne saurait tarder.

Je me rends compte que si je me laisse finalement systématiquement aller à mes coups de pression niveau cheveux c’est parce que j’adore changer de tête.

Comme le dit ma queen Lady Gaga :

I’m as free as my hair !
Je suis aussi libre que mes cheveux !

Bouclés, lisses, blonds, bruns, rouges, attachés, détachés, frange ou non… à chaque humeur une coiffure !

J’aurai dû être un Sims en fait… Ou alors il faudrait je devienne Kylie Jenner ou Bilal Hassani et que je possède 27261729 perruques pour changer de tête tous les jours…

Des idées sur comment je peux m’y prendre ?

À lire aussi : 10 questions idiotes qu’on te pose si tu changes souvent de coupe de cheveux

Philippine M.

Philippine M.


Tous ses articles

Commentaires

TheMadTink

J'ai une frange et les cheveux bouclés et franchement c'est bien cool.

J'ai une coupe plus courte, un peu boule, ça donne un aspect années 70 que j'adore.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!