Comment utiliser le henné pour avoir de jolis cheveux colorés, lumineux et soyeux

Tu veux apprendre à faire un henné ? Après une grande enquête d'investigation, Alison te livre tous les secrets, conseils et astuces pour tout savoir sur cette coloration végétale.

henné cheveux

Publié le 6 juillet 2017

Si le henné agresse beaucoup moins les cheveux que la coloration chimique, il vaut mieux être informée de ses propriétés avant de l’utiliser.

Se colorer les cheveux au henné

Le henné est un produit d’origine maghrébine, il vient des feuilles d’un petit arbuste. Cette plante possède un colorant qui est connu pour, entre autres, donner une teinte acajou aux cheveux.

À noter qu’il existe également des hennés neutres qui ne colorent pas.

J’ai longtemps consulté le blog de mesoinsnaturels.com avant d’expérimenter le henné sur la tête de mes copines.

J’ai également regardé de nombreuses vidéos et voici ce que je peux dire sur ce produit après m’être posé beaucoup de questions (que tu te poses peut-être aussi).

Pourquoi faire un henné ?

Outre son aspect colorant, le henné nettoie et purifie le cuir chevelu et régule le sébum des racines grasses.

Il donne aussi du volume, de l’épaisseur aux cheveux fins, renforce et gaine la fibre capillaire, apporte de la brillance à la chevelure et la protège des agressions extérieures.

La molécule teintée rouge orangée du henné se mêle à la kératine pour entourer les pigments des cheveux. C’est pour ça que la couleur varie d’une personne à l’autre.

Contrairement à la coloration chimique, le henné se dépose sur les cheveux sans couvrir l’écaille. C’est pour cette raison que la couleur naturelle de vos cheveux sera toujours visible par transparence.

Faire un henné : comment choisir la couleur ?

Avec le henné naturel, plus tes cheveux sont clairs plus la couleur sera intense. Ça donnera des teintes orangées sur les cheveux clairs et des reflets plus rouges sur cheveux bruns.

Il en existe différents types dont la couleur varie souvent selon l’origine : le henné du Rajasthan est par exemple plus rouge que celui d’Egypte.

Henné pur cuivré, Khadi, 14,30€

Tu peux également opter pour une coloration végétale réalisée toi-même ou achetée toute prête.

C’est quoi une coloration végétale ?

C’est du henné associé à des plantes tinctoriales.

La coloration végétale utilise des poudres de bois, de racines, de fleurs diluées avec de l’eau. Il n’y a ni fixateur, ni conservateur. C’est un produit qui ne contient aucun ajout chimique.

  • Avec de la poudre de plantes tinctoriales, le henné peut donner des tons dorés, roux, rouges, acajou, marron, chocolat, noirs…
  • Avec d’autres plantes comme la camomille et le romarin, le henné peut donner du blond ou du blond vénitien…

Tu peux obtenir un roux cuivré au rouge en appliquant de la poudre d’hibiscus par exemple.

Poudre d’hibiscus, Balla, 7,99€

La poudre d’orcanette, elle, teint d’un rouge allant du rose au violet et la poudre de garance rend les cheveux châtains roux acajou et les cheveux blonds plus rouge vif.

Poudre d’orcanette, Balla, 9,99€

Poudre de garance, Centifolia, 13,50€

Pour des couleurs plus foncées, il faut se diriger vers la poudre d’indigo — qui rendra les cheveux plus noirs — ou de katam par exemple.

Poudre d’indigo, Radico, 6,25€

Poudre de katam, Balla, 10,90€

Pour choisir sa nuance, il suffit de jouer avec les doses de poudres colorantes naturelles. Quelques cuillères à soupe de poudres suffisent selon l’intensité de la couleur souhaitée.

Si tu n’as pas très envie de jouer la chimiste, rassure-toi, beaucoup de marques proposent des mélanges tout prêts.

Pour avoir une idée de la couleur que ces mélanges pré-conçus donneront sur tes cheveux, réfère-toi au nuancier qui se trouve sur le site ou dans la boutique.

Le henné neutre, appliqué en soin, permet de purifier le cuir chevelu et de faire briller les cheveux.

C’est un produit qui ne colore pas à moins qu’il ne soit appliqué trop longtemps — plus d’une heure — sur des cheveux clairs. Dans ce cas, il donnera des cheveux cuivrés.

S’il est préparé douze heures avant la pose avec du citron dedans, il peut aussi éclaircir un peu les reflets.

Et plus on laisse un henné blond poser longtemps, plus il perd d’intensité.

Henné neutre, Khadi, 14,30€

Comment préparer un henné ?

Il faut mettre la poudre de henné dans un saladier, y verser de l’eau chaude et mélanger avec un ustensile (un fouet ou une cuillère) en bois ou en silicone. Évite les ustensiles métalliques à cause de l’oxydation.

Les préparations de henné sont parfois plus verte que celle d’Harmony Lu! J’éviterais de lécher le fouet à la fin si j’étais toi, ça n’a pas le même goût que la pâte à gâteau ! 

Quelle quantité de poudre et d’eau dois-je utiliser ?

Je n’ai pas envie de te conseiller des proportions miracles pour un henné parfait en sachant que la quantité varie selon ta longueur et ton épaisseur de cheveux.

Ce qu’il faut savoir c’est que la consistance doit ressembler à celle d’une crème, ni trop liquide, ni trop compacte !

Ça peut varier de 50g à 200g de henné selon les cuirs chevelus. Quant à l’eau, à toi de doser pour que le résultat soit onctueux. La plupart du temps, les quantités conseillées sont indiquées sur le sachet de henné.

Customiser ta préparation à base de henné

Pour apporter à ton henné une touche de nutrition et d’hydratation, il y a plusieurs possibilités :

  • Tu peux y mettre une ou plusieurs huiles végétales ou du gel d’Aloe vera (1 ou 2 cuillères à soupe).

Gel natif d’Aloe Vera, Pur Aloé, 10€

  • Il est possible d’y incorporer des huiles essentielles (à éviter si on est enceinte, si on allaite ou si on est en présence d’un enfant en bas âge) pour stimuler la pousse et embellir les cheveux (l’huile essentielle d’ylang-ylang c’est sympa par exemple).

Huile essentielle d’ylang-ylang, Florame, 9,90€

  • Ça peut sembler surprenant mais tu peux également y mettre un yaourt de préférence parfumé. Ainsi le henné sentira un peu moins l’herbe coupée, tes cheveux seront plus hydratés et cette astuce t’aidera pendant l’application du produit.
  • Du miel et de la glycérine aussi ça marche, à toi de voir ce que tu préfères et ce qui te convient le mieux.
  • Et ajouter du jus de citron à la fin de la préparation aide à fixer les pigments.

SOS ça fait des grumeaux !

Même si tu touilles ta mixture avec amour, il peut arriver d’avoir des grumeaux désespérants contre lesquels on ne peut pas lutter. Dans ce cas, mets ta préparation au congélo pendant une heure et ils devraient disparaître.

SOS je fais comment pour décongeler la mixture maintenant ?

Tu peux le faire soit à l’air libre, si t’as un peu de temps devant toi, soit tu peux placer le saladier de ta mixtouille dans un autre récipient qui contient de l’eau tiède, dans un esprit de bain-marie tout léger.

Si tu n’as pas eu à passer par la case congélation, tu peux aussi laisser ta préparation reposer quelques heures à l’air libre. Mais apparemment c’est mieux pour les reflets cuivrés de ne pas trop la laisser reposer.

Appliquer le henné : cheveux mouillés ou secs ?

Les deux sont possibles, le résultat de la couleur sera le même !

Mais poser le henné sur des cheveux mouillés a plus d’avantages.

La quantité de poudre est divisée par deux, l’application est plus facile, ça ne coule pas plus, les cheveux sont moins lourds pendant la pose et comme il y a moins de produit, le rinçage est plus facile.

Autre conseil appris dans la vidéo d’Harmony Lu : ne porte pas ta tenue préférée pendant l’application du henné

Comment appliquer le henné proprement ?

Si tu verses la mixture dans un vieux tube de shampoing bien lavé, ce sera beaucoup plus simple pour l’étaler sur toute ta surface capillaire. Et tu peux l’appliquer avec tes doigts tout simplement, mèche par mèche !

Quand l’application est terminée, on emballe le tout dans du cellophane ou un bonnet de douche utilisé spécialement pour cette expérience.

N’oublie pas de coincer des morceaux de serviette en papier autour de ce bel emballage sur ta tête pour éviter que le produit coule et colore ta peau.

Oui en étant cellophanée de la sorte comme Harmony Lu, tu ne seras pas forcément ravie si quelqu’un toque à la porte de chez toi !

Faire un henné : les ustensiles pour l’appliquer

Pour séparer tes cheveux pendant l’application du produit, évite de prendre un peigne et des pinces blanches flamboyantes auxquelles tu tiens beaucoup, elles risquent d’être ruinées par des taches.

Et si tu ne veux pas te retrouver avec des mains oranges, munis-toi d’une paire de gants.

Pareil pour les récipients et serviettes, n’utilise rien qui craigne les taches.

Faire un henné : le temps de pose

Il est possible de laisser un henné poser de trente minutes à plusieurs heures. Mais posé trop longtemps, il peut irriter le cuir chevelu.

L’idéal est d’attendre deux heures, quitte à le refaire régulièrement.

Pour le henné classique, moins on le laisse poser, plus il est cuivré. Plus on le laisse poser, plus il est rouge.

Ça ne sert à rien de laisser poser le henné indigo plus de deux heures, le résultat ne sera pas plus efficace et l’indigo peut provoquer des nausées s’il est inhalé pendant longtemps.

Faire un henné : le rinçage

Je te conseille de rincer en fonction des produits que tu as ajoutés dans ton henné.

Souvent le rinçage à l’eau suivi d’un après-shampoing suffit.

Si tu as ajouté de l’huile, un yaourt, du miel, un œuf ou autre, je te conseille de rincer à l’aide d’un petit peu de shampoing. La couleur ne dégorgera pas énormément pour autant.

Logiquement, un henné met 3/4 jours à se fixer sur les cheveux et à s’oxyder. Normalement il ne faut pas se laver les cheveux pendant ce temps-là.

Pendant les quelques jours qui suivent l’application du henné, la couleur a souvent tendance à foncer un peu à cause de l’oxydation.

Quelques petites choses à savoir sur le henné

  • Oui, la préparation de henné peut être très verte, mais tes cheveux ne deviendront pas couleur asperge pour autant.
  • Le henné ne rend pas les cheveux verts sauf dans des cas exceptionnels : si tu as les cheveux blancs ou blonds et que tu appliques directement un henné indigo sans avoir fait un henné naturel au préalable ou si tu fais une décoloration sur des cheveux colorés avec du henné indigo.
  • Le henné n’abîmera pas tes cheveux si tu le choisis sans sodium picramate.
  • Ne fais pas de coloration chimique pendant six mois après avoir réalisé un henné si tu ne veux pas te carboniser les cheveux.
  • Le henné rend les cheveux plus brillants c’est vrai, car il lisse les écailles du cheveu.
  • Selon la nature de tes cheveux, le henné peut les rendre plus raides. Il peut également être légèrement asséchant, n’hésite pas à appliquer un noisette d’huile végétale dans tes cheveux régulièrement après.
  • Mettre de l’huile ou de la crème (une texture grasse) sur ton visage empêche le henné de coller à ta peau et de la colorer !

Pour une bonne tenue, il est préférable d’entretenir son henné avec des soins naturels : masques d’huile, de gel d’Aloe Vera, shampoings naturels, après-shampoings naturels… Ils empêcheront la couleur de trop dégorger.

Le henné en images

Si tu n’as jamais appliqué de henné sur tes cheveux (ou sur ceux de quelqu’un d’autre), voici la marche à suivre. Note bien que dans cette vidéo, la mixture de la youtubeuse Harmony Lu est très marron mais qu’en général, elle est plutôt de couleur verte !

Il y a donc énormément de possibilités pour le henné, du henné blond en passant au henné acajou auburn ou brun, il y a du choix, sans compter si tu es prête à t’amuser avec les poudres colorantes végétales pour trouver la nuance de tes rêves !

Il n’y pas qu’une seule façon de faire un henné, chacun peut l’adapter à sa sauce.

Si tu as de précieuses astuces à faire partager, n’hésite surtout pas à le faire dans les commentaires !

À lire aussi : Le contouring au henné, une jolie tendance maquillage

Commentaires

Ellanaaa

@Laboukineuze Contente si ça a pu te donner des idées ^^ !

L'huile de jojoba c'est chouette comme c'est très proche du sébum (meilleur allié pour les cheveux) !!!

C'est compliqué de passer au naturel pour les cheveux au début, parce que :

- Au début les cheveux sont moches et ont du mal à s'adapter (plus de silicones pour cacher la misère, aspect sec, parfois y a trop de dommages et limite il faut attendre la pousse)

- Dès qu'on réutilise un truc avec des silicones, ou des tensioactifs trop agressifs (sodium laureth sulfate, sodium lauryl sulfate, le plus doux étant le sodium coco sulfate mais globalement les sulfates sont trop agressifs pour la peau et les cheveux), ça décape tout et retour à la case départ (du moins pour mes cheveux).

Perso je suis bien contente d'en avoir fini avec ces étapes :d

L'idéal c'est de leur faire des bains d'huile et d'aloe vera (mettre l'aloe en premier (hydratation), l'huile en deuxième (sceller l'hydratation)) de temps en temps pour les aider à redevenir souples et beaux (si ça convient à ton type de cheveux).

Pour les shampoings, moi j'avais le Propolia au miel qui marchait bien dans mon souvenir ! Maintenant j'utilise du henné neutre, du sidr ou... un oeuf.... XD et à part quelques moments où je m'excite un peu trop sur les huiles (j'ai les cheveux fins et ça peut les rendre tout raplapla) ils adorent ! Et moi qui croyais avoir les cheveux gras, bah en fait le fait d'espacer les shampoings et de rester calme sur les tensioactifs fait qu'ils sont.... bah... normaux quoi. Ils commencent à graisser au bout d'une semaine (je sais tout sur eux maintenant que j'ai fait des cures de sébum XD).

Bref je conseille le passage au naturel^^ ! J'espère que tu trouveras ce qui te convient !!!!

Et je dis ça je dis rien mais pour les peaux sensibles c'est pas mal non plus de se calmer sur les tensioactifs... Regarder les compos ça prend 5s et on est quand même contents après^^
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!