Découvre le palmarès du Festival de Cannes 2019

La 72 ème édition du plus grand festival de cinéma du monde a pris fin samedi 25 mai. Découvre les films qui ont été récompensés !

Découvre le palmarès du Festival de Cannes 2019

Mise à jour du 27 mai 2019 — 

Ça y est, Cannes 2019, c’est terminé !

Le palmarès complet du Festival de Cannes 2019

Cette année, le Festival de Cannes s’est offert la plus belle des sélections.

Entre réalisateurs stars habitués de la Croisette et nouveaux venus, la compétition était éclectique, avec un gout prononcé pour le social et le politique.

Personnellement, je suis surtout heureuse pour Bong Joon-Ho qui s’est enfin vu attribuer la Palme pour Parasite, après s’être fait évincer de la compétition il y a deux ans suite au scandal Okja.

Voilà donc le Palmarès complet de l’édition 2019 :

  • Palme d’or : Parasite de Bong Joon-Ho
  • Grand Prix : Atlantique de Mati Diop
  • Prix du jury : ex-aequo Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
  • Prix de la mise en scène : Le jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne
  • Prix du scénario :  Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu
  • Prix d’interprétation féminine : Emily Beecham dans Little Joe de Jessica Hausner
  • Prix d’interprétation masculine : Antonio Banderas dans Dolor y Gloria de Pedro Almodovar
  • Mention spéciale du jury : It must be heaven d’Elia Suleiman
  • Camera d’or : Nuestras madres du Guatémaltèque César Diaz
  • Palme d’or du court métrage : La distance entre le ciel et nous de Vasilis Kekatos

Alors, douce lectrice, tu avais eu le nez creux ?

Mise à jour du 14 mai 2019— 

Le Festival de Cannes 2019 commence aujourd’hui

C’est le grand jour pour les festivaliers, et pour moi aussi car ce soir je vais voir The Dead Don’t Die au cinéma, en même temps que les Cannois. J’AI SI HÂTE !

Et vendredi, le train m’emmènera dans le sud avec Fab et Kalindi pour un weekend cannois de folie ! Viens nous claquer une bisette si t’es sur la Croisette.

Bon festival les cinéphiles !

Mise à jour du 13 mai 2019— 

Demain nous serons le 14 mai 2019, et c’est le début du Festival de Cannes  !

J-1 pour le 72ème Festival de Cannes

The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch sera présenté en ouverture, et si tu n’es pas sur la Croisette, tu pourras quand même en profiter en même temps que les festivaliers dans un cinéma près de chez toi. Renseigne-toi pour savoir quels cinémas retransmettront l’avant-première !

Tu auras peut-être la chance de voir le discours d’Edouard Baer sur grand écran !

Cerise sur le gâteau, Fab, Kalindi et moi irons illuminer Cannes de notre présence de vendredi à dimanche. N’hésite pas à venir nous faire des checks !

J’ai vraiment hâte car la sélection de cette année m’a l’air tout à fait exceptionnelle, je ne sais plus où donner de la tête avec tous ces films à voir.

Mise à jour du 2 mai 2019— 

Le dieu du cinéma a sûrement entendu mes prières, et le Festival de Cannes a annoncé ce matin l’ajout de deux nouveaux films à la Compétition officielle.

Non plus 19 mais bien 21 films en Compétition officielle du Festival de Cannes 2019

S’ajoute à cette belle sélection le film que j’attends depuis SI LONGTEMPS ! Long de 2h45, le 9ème film du réalisateur renommé sera projeté sur la Croisette, accompagné par son casting huit étoiles (carrément) : Margot Robbie, Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.

Après quatre moins intensifs passés enfermés en salle de montage, le cinéaste parvient à boucler un des films les plus attendus de l’année.

C’est un passage cannois très symbolique pour Tarantino, qui, 25 ans après sa Palme d’Or pour Pulp Fiction, revient déclamer son amour du cinéma au plus prestigieux des festivals.

  • Mektoub, My Love : Intermezzo – Abdellatif Kechiche

L’été revient à Cannes avec Kechiche. Six ans après sa Palme d’Or pour La Vie d’Adèle, le réalisateur vient livrer la suite de Mektoub My Love : Canto Uno, un film fleuve sur la jeunesse en vacances des années 1990, long de 4h ni plus ni moins.

Si le film n’est pas totalement monté, il devrait l’être bientôt et sera donc montré en fin de festival.

Créé le 18 avril 2019—

Le ciel est bleu, les oiseaux chantent en ce 18 avril et la sélection officielle du Festival de Cannes 2019 a été annoncée ce matin ! J’en suis enchantée et voici pourquoi.

Les 19 films en Compétition officielle du Festival de Cannes 2019

Il avait été annoncé en ouverture, et il fait aussi partie de la Compétition Officielle !

Antonio Banderas dans du Almodovar, perso j’adore.

  • Le Traître – Marco Bellochio

Le réalisateur italien fait son grand retour en Compétition Officielle après 10 ans d’absence.

  • Le Lac aux Oies sauvages – Diao Yi’nan

Un film policier présenté par un réalisateur chinois habitué d’Un Certain Regard.

L’OVNI du réalisateur d’Okja et de Snowpiercer peut encore te surprendre !

  • Le jeune Ahmed – Les frères Dardenne

Jean-Pierre et Luc font partie des rares réalisateurs à avoir déjà remporté deux Palmes d’or et n’ont pas dit leur dernier mot.

  • Roubaix, une lumière – Arnaud Desplechin

Les Fantômes d’Ismaël avait été présenté en ouverture en 2017, aujourd’hui place à la Compétition pour un film tourné dans la ville d’origine du cinéaste.

  • Atlantiques – Mati Diop

La réalisatrice franco-sénégalaise fait son entrée en Compétition Officielle pour la première fois.

  • Matthias et Maxime – Xavier Dolan

Je suis SI HEUREUSE, c’est le grand retour de Xavier !!!!!!!!

  • Little Joe – Jessica Hausner

La réalisatrice avait présenté son premier long-métrage à Cannes, et depuis elle n’arrête plus !

  • Sorry we missed you – Ken Loach

Je te parlais des happy few aux multiples Palmes d’or, en voilà un autre !

  • Les Misérables – Ladj Ly

J’attends avec impatience ce premier film de Ladj Ly (peut-être une continuité de son court-métrage du même nom ?), fidèle à l’univers Kourtrajmé, société de production de Romain Gavras et Kim Chapiron.

  • Une vie cachée – Terrence Malick

J’ai adoré Malick, puis je l’ai moins compris, puis je l’ai aimé de nouveau… Ce nouveau film soldera-t-il cette relation compliquée par un retour à l’amour fou ?

  • Bacurau – Kleber Mença Filho et Juliano Dornelles

Après Aquarius, ils réintègrent la Compétition.

  • La Gomera – Corneliu Porumboiu

La crème de la crème du cinéma roumain !

  • Frankie – Ira Sachs

Le réalisateur américain a reçu de nombreuses récompenses, mais jamais à Cannes. 2019 sera-t-elle son année ?

  • Portrait de la jeune fille en feu – Céline Sciamma

Révélée par Naissance des pieuvres, la jeune cinéaste est devenue une réalisatrice influente après son passage à Un Certain Regard à Cannes en 2007. Elle revient donc sur la Croisette, mais en Compétition Officielle avec ce film dans lequel tu retrouveras Adèle Haenel.

  • It must have been heaven – Elia Suleiman

Depuis 2001, le réalisateur palestinien fait des apparitions récurrentes sous le soleil cannois.

  • Sibyl – Justine Triet

Après Victoria, la cinéaste française retrouve Virginie Effira dans son troisième long-métrage, présenté en Compétition Officielle !

Conclusions sur la Compétition officielle du Festival de Cannes 2019

Je remarque plusieurs choses importantes concernant cette sélection.

La plupart des films sélectionnés ont été réalisés par des habitués du tapis rouge, comptant déjà plusieurs sélections, voire plusieurs prix.

C’est un reproche fait de façon récurrente au festival cannois, suspecté de faire un peu du copinage. Mais qui n’en fait pas, après tout ?

Tu peux quand même noter que sur les 19 films, seuls 4 ont été réalisés par des femmes. Même si ce nombre est en hausse dans le reste de la sélection officielle, notamment pour Un Certain Regard, ce constat reste habituel en Compétition Officielle.

Le discours de Pierre Lescure sur Agnès Varda avant l’annonce de la sélection, qui prônait une volonté du Festival de mettre en avant les réalisatrices, m’avait enthousiasmée, mais ma joie fut de courte durée.

Cela ne m’empêche cependant pas d’être en état de surexcitation quand je vois une sélection si prometteuse !

Les points d’interrogation sur le Festival de Cannes 2019

Je l’ai attendu, mais pas entendu. Thierry Frémaux n’a pas annoncé la sélection du prochain film de Quentin Tarantino, Once Upon a Time in Hollywood.

J’ai dû attendre les échanges avec les journalistes pour apprendre que Quentin n’est tout simplement pas prêt.

Mais le président du Festival a tout de même laissé entendre que si le montage se terminait rapidement… Il y aurait moyen de moyenner. J’essaie de contenir mon impatience et mon enthousiasme, donc.

ET JE PRIE POUR QU’ALAIN ET GERARD RE-DANSENT LA CARIOCA !

À lire aussi : L’affiche du Festival de Cannes met Agnès Varda à l’honneur

Commentaires

PoussiM

Adèle Haenel <3 [voilà mon commentaire se limitera à ça :yawn: ]
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!