Live now
Live now
Masquer
kevin spacey
Cinéma

En pleine débâcle judiciaire, Kevin Spacey doit verser 31 millions de dollars à la production de House of Cards

05 août 2022
Accusé d’agressions sexuelles, Kevin Spacey est condamné à payer 31 millions de dollars de dommages et intérêts à la production de House of Cards.

La justice américaine a tranché. Kevin Spacey devra payer 31 millions de dollars (soit l’équivalent de 30 millions d’euros) à MRC, la société de production qui se trouve derrière la série House of Cards.

Si le montant de cette peine avait été décidé en octobre 2020, le juge de la Cour supérieure de Los Angeles l’a confirmé ce jeudi 4 août 2022, comme le révèle Deadline.

House of Cards dans la tourmente

Dans le contexte #MeToo de 2017, les voix s’étaient déliées à propos de Kevin Spacey, accusé de harcèlement et d’agressions sexuelles. À ce moment-là, l’acteur était en vedette dans la série House of Card qui battait son plein dans une cinquième saison. Après avoir mené une enquête, la société de production MRC avait décidé de renvoyer l’acteur. De plus, le nom d’un assistant de production de la série figurait parmi la liste des potentielles victimes, même si l’acteur nie.

Face à la justice, les avocats de MRC ont expliqué avoir été contraints de raccourcir l’ultime saison de la série et de supprimer le personnage de Kevin Spacey. Toutes ces manœuvres leur auraient fait perdre des millions de dollars de bénéfices. Selon la justice, son comportement présumé représente une violation de son contrat. Parmi les 31 millions de dollars que l’acteur est condamné à verser, 29,5 millions représentent les dommages et intérêts.

Malgré de multiples accusations, Kevin Spacey nie

La débâcle judiciaire de Kevin Spacey n’est pas proche de s’arrêter. Bien qu’il nie les faits, ce dernier fait l’objet de quatre chefs d’accusation pour agression sexuelle contre trois hommes. En juin 2023, il devra comparaître devant la justice britannique dans le cadre d’un procès où il est accusé d’avoir « incité une personne à se livrer à des activités sexuelles avec pénétration sans consentement ».

D’ici là, il doit comparaître le 4 octobre 2022 à New York dans le cadre d’un procès intenté par l’acteur Anthony Rapp, qui accuse Kevin Spacey de l’avoir violé alors qu’il était âgé de 14 ans.

kevin spacey
© tmdb

À lire aussi : « J’ai un gros souci de type Amber » : quand Marilyn Manson demandait conseil à Johnny Depp pour gérer les accusations de violences conjugales

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin