Live now
Live now
Masquer
justice
Société

En 5 ans, le nombre de plaintes pour violences sexuelles hors cadre familial a augmenté de 77%

Selon le rapport du ministère de l’Intérieur, le nombre d’infractions sexuelles commises en dehors de la famille ne cesse d’augmenter depuis 2017. Une hausse en partie due à la libération de la parole consécutive au mouvement #MeToo. 

C’est ce que l’on appelle monter en flèche. Le ministère de l’Intérieur a publié, mercredi 30 novembre, un rapport concernant les violences sexuelles hors cadre familial. Les chiffres, établis sur le nombre de plaintes enregistrées par les services de police et de gendarmerie en 2021, montrent ainsi une hausse importante. 

À lire aussi : Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

Une grande majorité des victimes sont des femmes 

« Entre 2020 et 2021, le nombre de victimes d’infractions sexuelles commises en dehors de la famille enregistrées a progressé de 24 % », indique le rapport de la place Beauvau. Sur les 72 000 infractions à caractère sexuel recensées cette année-là, la plupart (73%) concernent des faits de violences sexuelles physiques. Concernant les victimes, le déséquilibre est criant. Une grande majorité (86%) sont des femmes, et parmi elles, une majorité également sont mineures (55%). En revanche, parmi les 48 300 personnes mises en cause, presque la totalité (96%) sont des hommes, le plus souvent majeurs (73%). 

À lire aussi : J’ai été victime de violences conjugales, et je me suis réapproprié mon histoire par la photographie

L’effet #MeToo 

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, cette tendance à la hausse n’est pas récente, et poursuit au contraire une « très forte progression » depuis 2017. Ainsi, en 5 ans, le nombre de victimes enregistrées par les forces de sécurité a augmenté de 77 %. Selon le rapport, cette hausse est en partie due à la libération de la parole favorisée par le mouvement #MeToo et les plaintes « portent plus fréquemment sur des faits anciens ». S’ils donnent une idée de l’ampleur du phénomène, ces chiffres ne sont toutefois pas représentatifs de la véritable quantité de personnes victimes de violences sexuelles en dehors du cadre familiale. Le rapport rappelle en effet que seuls 10% des victimes portent plainte. 

À lire aussi : Violences conjugales : l’État reconnu coupable de « faute lourde »

Violences conjugales : les ressources

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de violences conjugales, ou si vous voulez tout simplement vous informer davantage sur le sujet :

Les Commentaires
1

Avatar de Ariel du Pays Imaginaire
1 décembre 2022 à 13h30
Ariel du Pays Imaginaire
@Ca-mille-pattes : sur un sujet aussi important je trouve que cet article manque de précisions et on ne comprend pas toujours à quel moment on parle du nombre de plaintes et à quel moment on parle du nombre de violences sexuelles commises ce qui est assez gênant !!
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

Ligue du LOL : L'enquête pour harcèlement classée sans suite
Société

Pourquoi la décision de classer sans suite l’enquête sur la « Ligue du LOL » banalise le cyber-harcèlement

Elisa Covo

07 fév 2023

jessica chastain iran
Pop culture

Pour Jessica Chastain, les médias US taisent la révolte iranienne car elle est menée par des femmes

Maya Boukella

06 fév 2023

1
Birth_of_Caesar – cesarienne medieval
Société

De la contraception aux naissances, comment les hommes ont pris le contrôle de la médecine gynécologique

Aïda Djoupa

05 fév 2023

3
Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

10
Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

La société s'écrit au féminin