Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Actualités

Contre le racisme et l’antisémitisme dans les lycées

19 jan 2006

Organisé à l’initiative du Conseil National de la Vie Lycéenne (CNVL), le concours "Dix Clips pour une nouveau regard" a été lancé en mai 2005 par le Ministère de l’Education Nationale. Destinée aux lycéens, cette action a pour but de sensibiliser les jeunes aux questions de racisme et d’antisémitisme. Le résultat : 600 scénari plus tard, on a retenu 10 courts-métrages, qui mettent en scène des situations concrètes, des scènes du quotidien pour dire non à l’intolérance. Ces spots seront diffusés sur France 2, 3, 4 d’ici fin janvier, avant le JT de 20h et un DVD sera transmis comme moyen d’information dans les lycées. Un bel espoir pour cette année sous le signe de l’égalité des chances !

Les Commentaires
3

Avatar de Moossye
20 janvier 2006 à 10h48
Moossye
J'ai eu le même problème l'année dernière...

En fait le parcours normal d'un élu, c'est : CVL (lycée) / CAVL (Académie) / CNVL (nationnal).
Quand j'ai débuté au CVL, j'ai déjà trouvé ça bizarre que les élèves ne connaissent pas cette institution, surtout que c t qd même grâce au CVL qu'ils avaient obtenus des "aires de détente" qui tuaient leur race...
Alors il a fallu faire notre "pub" nous même... Souvent quand on en parlait les gens s'moquaient de nous... Pour eux l'engagement ça voulait rien dire, et c'qu'on faisait c t surtout fayotter avec la pro...
Proviseur qui d'ailleurs n'a jamais rien fait de top... On avait des sous, on a proposer de remettre en état l'internat des garçons qui devenait insalubre... Bah elle a préféré créer une mosaïque sous le préau...

Après y a eu le CAVL... C'est certainement l'endroit où il était le plus aisé de faire avancer les choses : on été réunis avec la rectrice, les inspecteurs, des CPE, et tout... Y avait un réel échange même si certains inspecteurs préféraient interroger leur boite vocale plutot que de nous écouter...
Ensuite tu as tjs des ptits cons... Genre un délégé du rectorat qui a fait une intervention sur les Blogs... Un recueil d'aberration... (han punaise comment je l'ai allumé il est parti !)
Mais on était bien écouté... On a voté qqus trucs, on a proposer d'organiser d'autres choses... Et puis... Comme d'hab.. une fois qu'il faut passer à la réalisation y a plus personne...

le CNVL c'est un rang au dessus... Déjà tu es le représentant de toute une région, alors quand même y a pas de glandeurs. Ensuite les horizons sont variés... Mais très politisés... Bcq se destinaient à Sciences Po etc... J4ai un pote qui voulait être président de la république, un ministère de la culture, l'autre de l'économie....
Ensuite tu as aussi ceux qui sont membres des syndicats lycéens comme l'UNL et la FIDL... Alors eux au début je les aimait bien. Le blème c'est qu'ils se braquent et à part mettre de l'huile sur le feu ils ne font rien. Ils refusent tout dialogue.
Tu vois j'ai grandi ds une famille ou tout le monde avait sa carte au Parti Communiste, alors bien sur que j'ai pas la même idéologie que les mecs de l'UMP mais quand mêm, on est là pour représenter des lycéens, pour changer notre image auprès des "grands", pas pour les aider à se dire "vraiment les ados c des cons."
Pcqu'il faut l'avouer, ministre ou pas ministre, 1- ils ont des sacré préjugés sur les lycéens (Fillon qui te dit "De ttes façons vos TPE c pour avoir plus de points au bac que vous les voulez, c tout" c pas rien...) ; 2- ils sont pas en phase avc la réalité (tu leur raconte une mini agression ils tombent de leur chaise)...

Enfin bref, j'ai l'impression d'avoir fait des choses au sein du CNVL, mais quand j'y reflechis... J'ai plutot l'impression d'avoir approuvé des choses déjà réalisées....

LEs meilleurs souvenirs c quand même les nuits blanches après les réunions



Ce qu'il ne faut malheureusement jamais oublier c'est que les conseils de lycéens ne sont que des institutions consultatives (= souvent "cause toujours tu m'intéresse"
Bref, tu commences ton année des idées plein la tête, en te disant que tu vas changer le monde... Et finalement tu ne fais qu'approuver et donner ton avis sur des décisions qui sont prises d'avance..
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actualités

Série télé
Sponsorisé

Comment reconstituer le Paris des années 80 ? La cheffe des décors d’Oussekine nous explique

Humanoid Native
Actu mondiale
Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis

Comment le foulard vert est-il devenu un symbole de la lutte pour le droit à l’IVG, de l’Argentine aux États-Unis ?

Anthony Vincent

19 mai 2022

2
Actu en France
infirmier-santé-france-harcèlement-violences-sexuelles-étudiant-précarité

Entre dépression, harcèlement et précarité, les élèves infirmiers sont au plus mal

Marie Chéreau

19 mai 2022

Actu mondiale
pollution-mort-monde-écologie-

La pollution cause 1 décès prématuré sur 6 chaque année dans le monde

Marie Chéreau

18 mai 2022

Actu en France
Quelques ressources accessibles pour mieux comprendre les enjeux écologiques et sociaux !.jpg

Vidéos YouTube, podcasts, BD… 22 ressources clés pour mieux comprendre l’urgence écologique

Bénédicte Carrio

17 mai 2022

Actu en France
snif-culottes-menstruelles-

Faute de toilettes dans ses trains de fret, la SNCF propose des culottes menstruelles aux conductrices

Marie Chéreau

17 mai 2022

11
Actu en France
burkini-eric-piolle-grenoble-musulmane

À Grenoble, le maillot couvrant est désormais autorisé dans les piscines municipales

Marie Chéreau

17 mai 2022

29
Actu en France
Live Twitch spécial 17 mai : les personnes LGBTI+ à l'épreuve de Macron

Live Twitch spécial 17 mai : les personnes LGBTI+ à l’épreuve de Macron

Anthony Vincent

17 mai 2022

Politique
Jérôme_Peyrat LREM député

Proche d’Emmanuel Macron et condamné pour violences conjugales, Jérôme Peyrat se fait une place aux législatives

Maëlle Le Corre

16 mai 2022

4
Actu en France
ostéopathe-agressionsexuelles-viol-violences-sexuelles-santé

Marc Bozzetto, référence de l’ostéopathie en France, mis en cause dans un scandale de violences sexuelles

Marie Chéreau

16 mai 2022

La société s'écrit au féminin