Enfin de VRAIS conseils de VRAIS étudiants pour la rentrée à l’université

Tu t'apprêtes à rentrer à l'université ? Tu te demandes comment ça se passe ? Voici des conseils d'une étudiante, tirés de son vécu.

Enfin de VRAIS conseils de VRAIS étudiants pour la rentrée à l’université

Article initialement publié le 24 août 2018

L’entrée à l’université est un cap, que tu appréhendes peut-être en ce moment.

L’un des réflexes que j’ai eus, lorsque j’étais lycéenne, a été d’écouter les conseils de mes proches, ou des enseignant·es de l’université le jour de ma pré-rentrée.

L’université, comment ça se passe ?

Mais souvent, ces conseils sont dépassés, ou ils ont une visée particulière (te pousser à travailler, au hasard). Ce n’est pas un mal en soi, mais j’aurais aimé avoir de vrais conseils de vrai·es étudiant·es avant ma rentrée.

Et ce vœu est à présent exaucé, puisque @persepolia, sur Twitter, a rédigé un thread avec ses conseils.

Je sors tout juste des études de mon côté, et j’ai approuvé grand nombre de ses conseils, dont je te partage ici mes préférés.

Histoire vraie : tout le restaurant universitaire connaissait ma propension pour le chou-fleur.

Elle parle aussi des bibliographies à lire, j’avais justement rédigé un article spécialement à ce sujet, avec tous mes conseils pour binger les biblios.

En voyant le succès de ses tweets, @persepolia a précisé que ses conseils s’appuient sur son expérience propre, qu’il ne faut donc pas tout prendre absolument au pied de la lettre.

Mais j’approuve tant la majeure partie de son message que j’ai trouvé particulièrement important de les relayer ici.

Les conseils d’étudiantes pour rentrer à l’université

Une exception cependant me semble assez notable, et @persepolia l’a mise en avant dans un de ses tweets : ce vécu ne s’applique pas aux études de droit.

Pour avoir côtoyé quelques étudiant·es en droit, il est vrai que j’ai eu la sensation que l’ambiance là-bas était foncièrement différente, voire totalement opposée à ce que je rencontrais au quotidien.

Mais une fois de plus, je ne voudrais pas généraliser, et certains des conseils sont tout de même bons à prendre.

Je me permettrais d’en rajouter un, qui est LE conseil que je donne systématiquement, LA phrase que mes camarades avaient marre d’entendre à force de me côtoyer : contacte tes élu·es !

Appuie-toi sur tes élus étudiants pour ta rentrée à l’université

Si tu te sens perdu·e, si tu rencontres un problème quel qu’il soit, si tu es simplement inquiet·e, tes élu·es étudiant·es ont pour rôle de t’accompagner et d’être là pour toi.

Lorsque j’étais moi-même élue dans une université, à l’approche de la rentrée je proposais aux nouveaux et nouvelles étudiantes de leur faire visiter les bâtiments, au besoin je les accompagnais dans leurs démarches, je les renseignais sur les aides sociales auxquelles ils et elles pouvaient prétendre.

S’ils se sentaient isolé·es, je les orientais vers une asso étudiante sympa en fonction de leurs intérêts. Avec mes collègues élu·es, nous avions mis en place tout un processus d’accueil, et étions là toute l’année pour accompagner les étudiant·es dans leurs galères, ou proposer des activités, événements, etc.

Alors vraiment, je t’invite à contacter les asso étudiantes et les élu·es de ton établissement, qui pourront peut-être te sortir de quelques faux-pas et mauvais plans. Ça te fera gagner en temps, en énergie, en sérénité, et même rencontrer du monde !

Et toi, si tu devais donner un conseil aux nouveaux et nouvelles étudiant·es qui entrent à l’université, quel serait-il ? Viens me le dire dans les commentaires !

À lire aussi : Les étudiantes plus exposées que les étudiants à la précarité, selon l’UNEF

Mathilde Trg

Mathilde Trg

Relectrice « zéro faute » hors-pair, Mathilde est aujourd’hui l’interlocutrice des maisons d’édition désireuses de faire connaitre leurs œuvres sur madmoiZelle. Elle est aussi obsédée par les e dans l’o (œ) que par Orelsan (à toi de juger ce qui est le plus grave), et prononce les noms espagnols avec l’accent.

Tous ses articles

Commentaires

Apollinaïs

@Apollinaïs
Ça c'est valable si on a les capacités d'analyser ce que veut le prof ce qui n'est pas donné à tout le monde. On n'a pas tous le même fonctionnement cérébral.

Et ça n'est valable aussi que si la personne qui enseigne est celle qui fait le sujet/enseigne. J'ai eu une matière en Master 1, bah on a eu plein d'intervenants externes différents sur 2 semaines et qui parlaient de sujets très différents mais en donnant un max de détails. Va savoir ce qu'attendait la prof avec ça...

Et même si ça peut être valable avec la formation à distance, c'est déjà beaucoup plus compliqué qu'en formation en présentiel parce que la relation avec le prof n'est pas pareil.
Complétement d'accord, pour les intervenants! Et Les attentes sont mieux perçus à partir de L2. C'était juste pour apporter un témoignage différent, car chaque étudiant le vit différemment.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!