Live now
Live now
Masquer
cindy-lee-candidate-parti-du-plaisir-2012-180×124
Actu en France

Cindy Lee, la candidate du Parti du Plaisir en campagne

Cindy Lee, alias Isabelle Laeng est entrée en campagne hier à Paris. Comme tous les autres candidats à la Présidentielle, la blonde plantureuse légèrement refaite va sur le terrain afin de rencontrer le chaland et électeur potentiel.

À sa façon. À la tête du Parti du Plaisir qui prône « l’hédonisme et le tout plaisir de l’individu », Cindy Lee (un pseudonyme qui sent le sexe humide) (mais c’est probablement voulu) s’est lancée hier à la pêche aux signatures. Pour rappel : un candidat à la Présidentielle doit récolter 500 signatures pour voir sa participation au scrutin officiellement validée.

Leitmotiv de son discours hier sur les pavés de Paris ? L’originaire de Strasbourg a tablé sur le thème de la crise économique. « À poil face à la crise » disaient les pancartes tenues par ses congénères, elles, habillées.

Un parti qui fête ses 10 ans

En mars 2003, la jeune femme s’était déjà présentée aux Cantonales à Paris, récoltant 1,8% des voix.

« C’est peu. Mais par rapport à certaines grandes formations politiques sur le déclin, ce n’est pas mal. Et puis, à travers ma candidature humoristique et provocante, j’avais évoqué des sujets importants comme la place des handicapés dans les villes, le transport de banlieue à banlieue (…) »

confiait-elle au Parisien à l’époque.

En 2002 et 2007, le parti du Plaisir avait également tenté de se présenter aux élections Présidentielles. Une ambition avortée par le manque de signatures.

La campagne 2012

Cette année, Cindy table sur un site Internet (encore en construction) dont la page d’accueil offre à voir son corps dénudé, simplement habillé du bonnet phrygien de Marianne.

Image-111

La potentielle candidate y évoque ses mesures spéciales « crise », préoccupation numéro 1 des Français en ces temps de quasi-disette :

MESURES SPECIALES « CRISE »

– Taxation des flux financiers à hauteur de 0,2% à l’échelle européenne (gain pour le budget de l’Etat français : environ 100 milliards) afin de financer nos mesures sociales.
– Création d’un nouveau type d’agences de notation qui auront pour mission de noter le niveau de bien-être des populations et faire des propositions concrètes pour améliorer la qualité de vie individuelle et collective.
– Obligation pour les professionnels de la finance de consacrer une heure par jour à la relaxation, création de salles de relaxation, massage dans les grandes entreprises du CAC 40 pour aider cadres et employés à lutter contre le stress.
– Pour relancer la croissance, un Plan Marshall pour le Bien-être : construction d’équipements publics favorisant l’épanouissement personnel et le bien être (équipements sports et loisirs, centres de détente, camps naturistes gratuits…)

– Hausse de la TVA  pour les produits et services de grand luxe (restauration et hôtellerie haut de gamme, voitures de prestige, habillement, accessoires de luxe…) Ces recettes fiscales seront réservées au désendettement de l’Etat.
– Moderniser le marché du travail par le développement du travail à domicile « télétravail ».

Pour la partie plus folklorique, vrai fond de commerce du Parti du Plaisir :

Cindy Lee propose, entre autres, des cours de séduction dès le lycée, pour faire des jeunes de futurs adultes sexuellement épanouis, la création d’un SAMU sentimental et la création d’une 6ème République. Pour lire la suite du programme, cliquez ici.

Alors ? Qui en est ?

— Source : Le Parisien

Les Commentaires
7

Avatar de Solemnia
9 décembre 2011 à 16h16
Solemnia
je me demande jusqu?à quel point elle est proche de l'extrême droite...La reprise d'un certain nombre de thèses sous couvert d'humanisme (prostitution, protection des animaux etc...) et le fait que son programme sent de loin le rejet des étrangers (on parie que ce sont surtout les musulmans qui sont visés?) laisse à penser qu'elle n'a rien d'une gentille hurluberlue.

Tu as des liens à propos de ça (ce que j'ai souligné en gras) ? J'aimerais bien en savoir plus, ça m?intéresses
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

23
Actu en France
Affaire PPDA, des plaintes s’ajoutent, mais l’impunité continue

Affaire PPDA  : les plaintes pour violences sexuelles s’accumulent, mais l’impunité persiste

Anthony Vincent

21 sep 2022

Actu en France
Corinne Masiero s’exprime sur l’inceste, au micro de France Inter

Corinne Masiero sur l’inceste : « C’est sous couvert d’amour qu’on t’agresse »

Anthony Vincent

20 sep 2022

1
Actu en France
Capture d'écran de « L'Œil du 20h » France 2.

Vous souffrez d’un cancer ? « Arrêtez votre chimio », rétorque la naturopathe controversée Irène Grosjean

Anthony Vincent

14 sep 2022

13
Actu en France
adrien quatennens

Le député LFI Adrien Quatennens visé par une main courante pour violences contre son épouse

Daronne
education-sexuelle-ecole

Parler de sexualité à l’école, c’est une obligation, n’en déplaise à Eric Zemmour

Chloé Genovesi

13 sep 2022

2
Cinéma
Jean-Luc Godard contre une grosse caméra

Jean-Luc Godard s’est éteint à 91 ans et son cinéma questionne encore les féministes

Anthony Vincent

13 sep 2022

1
Actu en France
Nicolas_Hulot_Generations_climat

MeToo : l’enquête qui visait Nicolas Hulot pour viol et agression sexuelle classée sans suite

Maëlle Le Corre

12 sep 2022

4
Daronne
contraception-masculine

La contraception masculine, grande oubliée des institutions ?

Chloé Genovesi

02 sep 2022

4

La société s'écrit au féminin