Live now
Live now
Masquer
tweet-fantôme
Spiritualité

Ces histoires d’enfants flippants n’ont rien à envier aux pires films d’horreur

« Gnia-gnia-gnia, les enfants, c’est mignon, c’est si pur et innocent… » Ne nous prenez pas pour des soupières, nous avons la preuve qu’ils sont juste là pour nous terroriser, ces suppôts de Satan.

Sur Twitter, tout peut aller très vite, la Toile peut s’emballer à une vitesse folle et, selon le sujet, les témoignages peuvent débarquer de façon aussi malaisante que la candidature de Zemmour aux présidentielles.

Pour ce thread digne d’une compilation de creepypastas, tout a commencé par un simple tweet le 15 septembre dernier :

Et paf, la machine était lancée. Il n’en fallait pas moins pour qu’Internet s’enflamme et que chaque twitto ou twitta balance son expérience.

Les pires tweets sur les enfants qui voient des choses

Je préfère vous prévenir, ça fait froid dans le dos (et personnellement, j’adore ça). Si jamais vous lisez cet article la nuit, je vous conseille l’allumage d’une petite veilleuse, juste au cas où…

Et hop, ça continue :

Même Taous Merakchi, que les anciennes de Mad connaissent sous le pseudo Jack Parker, s’y met :

Mais ce n’est pas tout :

Ce qui est pratique (non) avec les enfants, c’est qu’ils sont chelous même en vacances :

La solution serait-elle de tout cramer au napalm ?

Personnellement, si ma fille me sort une phrase comme celle-là, je déménage dans les 48h :

Après, heureusement, il y a quelques tweets qui peuvent faire aussi marrer.

Ces histoires d’enfants flippants n’ont rien à envier aux pires films d’horreur
Peut-être que c’était le communiste vengeur – Via @Pakistamiles sur Twitter

D’autres twittos arrivent à tirer parti de la situation, en utilisant ces fantômes pour faire des économies, pas bête la guêpe :

Mais soyons lucides deux minutes, il faut prendre des dispositions à un moment :

Enfin, nous pouvons clôturer cette sélection des pires tweets avec cette petite vérité pas piquée des hannetons.

Allez bisous, et dormez bien hein !

À lire aussi : 4 légendes urbaines de Noël bien flippantes

Crédit photo image secondaire : Jo Kassis / Pexels

Les Commentaires
7

Avatar de Mellys
22 septembre 2021 à 07h17
Mellys
@KtyKonéko J'ai eu une expérience semblable quand j'avais 11ans. J'étais à l'école et d'un coup en plein cours de math, sans savoir pourquoi, j'ai pensé à ma grand-mère (dont j'étais très très proche) et j'ai commencé à pleurer sans vraiment savoir pourquoi. C'est en rentrant de l'école, dans la voiture que j'ai appris le décès de ma grand-mère le jour même.
Encore aujourd'hui quand j'y repense, je trouve ça totalement fou.
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Spiritualité

Santé
ramadan-tca

Le ramadan avec des troubles du comportement alimentaire : « J’étais obsédée par la nourriture »

Amour
Match Tinder sur l'écran d'un smartphone

Flemme d’être solo à un mariage ? Tinder vous aide à trouver un +1

Santé
idees-recues-cancer-du-sein-gyneco

Une gynécologue débunke les idées reçues sur le cancer du sein

Body positive
Jonah hill

Arrêtez de commenter le corps des autres — y compris celui de Jonah Hill

Aïda Djoupa

15 oct 2021

Travail
conge-sabbatique-bienfais-creativite

J’ai pris 5 mois de congé sabbatique et c’était ma meilleure idée de l’année

Kalindi Ramphul

14 oct 2021

Hygiène
Patiente chez le dentiste - hygiène dentaire covid

L’impact de la pandémie sur l’hygiène dentaire fait grincer des dents

Food
glacage-gateau-vert

5 recettes de glaçage pour rendre vos gâteaux aussi beaux que bons

Margaux Palace

14 oct 2021

7
Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Santé
pexels-karolina-grabowska-vulvae pathologie vulve

Prenez soin de votre vulve avec Vulvae : l’appli est enfin disponible !

Maëlle Le Corre

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

La vie s'écrit au féminin