Live now
Live now
Masquer
salle de cinéma md arif pexels
Cinéma

Baisser le prix de la place du cinéma pour ramener le public en salle, fausse bonne idée ?

Si les salles obscures connaissent une baisse de fréquentation, le président de la Fédération nationale des cinémas français estime que le prix de la place de cinéma n’est pas en cause. Plus encore : baisser son prix aggraverait la situation.

Depuis le 3 juillet et jusqu’au mercredi 6 juillet, vous pouvez voir tous les films à l’affiche pour 4 euros à l’occasion de la Fête du cinéma.

Malheureusement, ce bel évènement ne suffit pas à endiguer le phénomène de décroissance que subissent les salles. Depuis la crise du Covid-19, les professionnels du secteur situent entre 20% à 30 % le nombre de spectateurs qui ne sont pas retournés en salles.

La France, relativement épargnée par la crise mondiale du cinéma

Dans un entretien donné à France Info, Richard Patry a décortiqué les liens entre la crise des salles de cinéma et le prix d’une place. Le président de la Fédération nationale des cinémas français est catégorique : baisser le prix du ticket ne résoudrait pas le problème…et en créerait même de nouveaux.

Pour mieux questionner cette crise, Patry a commencé par replacer les salles obscures françaises dans le contexte mondial. En effet, si elles enregistrent une baisse estimée entre 25% et 30%, ces chiffres apparaissent selon lui comme « un miracle » comparé à d’autres pays. Et pour cause : « l’Espagne est à moins 50%, l’Italie moins 70% ».

salle de cinéma Unsplash  Karen Zhao
© Karen Zhao / Unsplash

Le cinéma coûte-t-il cher ?

Si la situation française est moins dramatique que dans d’autres pays, l’enjeu pour le secteur est de retrouver 100% de ses spectateurs. La difficulté est d’autant plus grande qu’au-delà du problème de la pandémie, l’explosion des plateformes met à mal l’écosystème des salles.

Lorsque France Info a fait remarquer à Patry qu’un ticket plein tarif coûtait 15 euros, soit un mois d’abonnement à un service de streaming, le président de la Fédération a expliqué que 81% des spectateurs ne payent pas le plein tarif.

Le prix moyen, c’est 7,05 euros. Allez à la Foire du Trône avec 7 euros, vous allez voir combien de temps vous allez tenir. Trouvez-moi une place de théâtre à moins de 7 euros. Allez à l’opéra pour moins de 7 euros.

Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français.

Des études disent qu’effectivement, certaines personnes pensent que les places de cinéma sont trop chères. Les gens qui trouvent que les places de cinéma sont trop chères sont ceux qui n’y vont pas. Ceux qui vont au cinéma n’évoquent absolument pas la raison du prix comme un frein.

Des tarifs qui font vivre l’industrie

Derrière le prix du ticket de cinéma, il y a toute une industrie. En effet, la France dispose d’un modèle de financement unique au monde dans lequel un pourcentage est prélevé sur chaque billet vendu pour financer une partie des nouvelles productions.

Ainsi, Richard Patry explique :

La France a incontestablement le plus beau parc du cinéma du monde. Si vous descendez le prix de places, on n’aura plus la possibilité d’investir.

Aujourd’hui, on voit bien que les 75% des spectateurs qui sont revenus dans les salles attendent des lieux accueillants, modernes, puisqu’ils veulent que l’expérience soit exceptionnelle. Ils veulent voir des films qui coûtent aussi beaucoup d’argent à produire.

À lire aussi : Top 5 des meilleurs films que vous avez loupés bande de gueux (oui, bon c’est Kalindi)

Crédit de l’image à la Une : © MD ARIF/ Pexels


On a besoin de vous pour construire l’avenir de Madmoizelle : participez à notre enquête !

Les Commentaires
41

Avatar de blobette
11 juillet 2022 à 07h46
blobette
c'est étrange quand je vois tous les retours d'exp de certains sur le ciné.
Je vais vraiment au ciné 4 fois par mois parfois plus et il m'arrive de temps en temps d'avoir des gens qui gênent la séance mais vraiment c'est rare en fait.
Si votre cinéma le plus propre a ce genre de public, je comprend le désintérêt...
1
Voir les 41 commentaires

Plus de contenus Cinéma

aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Humanoid Native
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

avatar-2-details-intrigue
Pop culture

Triste après avoir vu Avatar ? C’est peut-être le syndrome de dépression post-Avatar

Maya Boukella

23 jan 2023

pale blue eye 1
Pop culture

The Pale Blue Eye sur Netflix : que vaut le thriller gothique avec Christian Bale ?

Maya Boukella

22 jan 2023

1
michael jackson beat it
Pop culture

« Michael » : tout ce que l’on sait du biopic sur Michael Jackson

Maya Boukella

20 jan 2023

2
nos soleils PR 2
Cinéma

Avec Nos Soleils, Carla Simón filme une famille paysanne et signe le meilleur film de la semaine

Maya Boukella

18 jan 2023

divé+ 8
Pop culture

Divé+, l’association qui oeuvre pour plus de diversité devant et derrière la caméra

La Rédaction

16 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin