Angèle furieuse contre la couv de « gros boomer » de Paris Match


Angèle apparaît cette semaine en couverture de Paris Match. La chanteuse a réagi sur Insta, expliquant pourquoi elle est saoulée par le choix de ces mots, et de cette photo.

Angèle furieuse contre la couv de « gros boomer » de Paris Match

Toute de rose vêtue, Angèle se retrouve aujourd’hui en couverture du nouveau numéro de Paris Match.

Une couverture qui n’est pas passée inaperçue DU TOUT auprès de certaines personnes mais surtout auprès de la principale intéressée.

La couverture de gros boomers de Paris Match

View this post on Instagram

Notre couverture cette semaine.

A post shared by Paris Match (@parismatch_magazine) on

Cette couverture pourrait être considérée comme une bonne initiative de la part de Paris Match, une façon de rallier la « génération Angèle » auprès d’un public plus âgé.

Mais le titre pour lequel le magazine a opté est aussi « boomer » que sexiste, selon la chanteuse. La « nouvelle idole des jeunes » est présentée comme « subversive mais pas agressive ».

Euh, wait what ?

La réponse d’Angèle

La principale intéressée a réagi à ce propos ce matin dans sa story Instagram.

Angèle explique que la photo utilisée a été prise en 2018 et que Paris Match ne lui a pas demandé son accord pour l’utiliser, comme s’ils considéraient « [qu’elle n’avait] pas son mot à dire ».

Si elle est agacée par la photo de manière générale (sa pose, son costume, la couleur…), c’est surtout le titre « décrédibilisant et sexiste » qui l’offusque véritablement.

La chanteuse ne comprend pas que le magazine « ait pu rallier [son] image, [son] nom et toute une « génération » carrément, dans la case de : jeune fille (en rose) qui ose donner son avis (donc « subversive »… il en faut peu hein) mais sans être « agressive » ».

Histoire d’étayer son propos, elle cite l’article avec une quote sexiste as fuck qui me fait rire jaune :

« Dénonce sans crier, s’affirme féministe sans s’exhiber, parle rap sur un ton de princesse Disney »

Mais au secours !

La couverture de Paris Match est-elle si étonnante que ça ?

Si cette couverture m’a d’abord fait péter un plomb, je réalise, en y réfléchissant, qu’il s’agit simplement d’un miroir de la façon dont la génération des boomers perçoivent Angèle et plus généralement les « bonnes féministes » aujourd’hui.

Car au final, une telle couverture de la part de Paris Match est-elle si étonnante que ça ?

La magazine a sa ligne édito et son lectorat… et si moi en tant que jeune femme féministe de 21 ans, je suis outrée de ce qu’ils sont capables de publier, ne serait-ce pas le reflet de ce que la majorité de cette tranche d’âge de Français en pense aujourd’hui ?

« Gros boomer du jour, en toute détente. »

Si la couverture est sortie, c’est sûrement parce que Paris Match ne la trouvait pas controversée, mais plutôt même valorisante.

Il semblerait que pour eux la « bonne féministe » est celle qui se bat pour ses droits et qui l’ouvre oui, mais pas trop, celle qui ne fait pas trop de vagues et qui ne casse pas les couilles…

Visiblement ils n’ont rien compris aux messages portés par Angèle qu’elle scande pourtant clairement dans ses chansons…

« Les gens me disent à demi-mot / Pour une fille belle t’es pas si bête / Pour une fille drôle t’es pas si laide… »

À lire aussi : Guide du langage non sexiste

Philippine M.

Philippine M.


Tous ses articles

Commentaires

skippy01

@skärgård Ah, d'accord. On comprend mieux pourquoi elle l'a mauvaise.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!