Les voeux 2012 des Services Funéraires de Paris : drôle ou déplacé ?

Des canetons qui dansent sur du Henri Dès en guise de voeux pour la nouvelle année : carte virtuelle envoyée par votre petit cousin ou... voeux 2012 des services funéraires de la ville de Paris ? Réponse numéro 2, bien sûr.

Drôle, cynique et second degré OU déplacé, malsain et indécent ? Pour une fois, les voeux 2012 d’un service de la mairie de Paris ne sont pas aussi soporifiques que l’odeur de naphtaline qui traîne dans les bureaux administratifs. Pire : ils se veulent tellement anti-lieux communs qu’ils pourraient bien en heurter quelques uns au passage.

En effet, en se connectant sur le site des Services Funéraires de Paris, l’internaute aura la surprise de trouver une animation musicale régressive. Trois canetons arrivent sur l’écran, tous affublés de logos de certification de services (l’AFAQ, qui évalue les systèmes de management et le label égalité, qui certifie l’engagement des organismes en matière d’actions pour l’égalité).

Sur fond de Henri Dès qui chante que le caneton risque de se cogner même si sa maman le surveille du « coin coin de l’oeil », le texte dit que malgré toutes ces certifications, les Services Funéraires de Paris peuvent « toujours faire plus ».

Enfin, un canard tout sourire (enfin, vous me direz, un canard ça a toujours a la même tête) solde l’animation par les voeux de bonne année et la promesse de « grands projets en 2012 ».

Certains salueront la capacité de recul des Services Funéraires (l’accompagnement dans le deuil n’est pas obligé d’être aussi morbide que la mort en elle-même), d’autres trouveront le procédé grotesque et irrespectueux (est-on obligé d’en passer par le clownesque pour contrecarrer le lugubre ?)

Je vous laisse départager.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Aamu.
    Aamu., Le 27 janvier 2012 à 12h35

    Moi, ce qui me choque, c'est d'imaginer quels seraient leurs "grands projets" de 2012... :oo:

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)