Fais-tu partie de ces gens qui envoient des textos dans leur sommeil ?

Texter en pleine nuit, dans un état de semi-conscience, serait bien plus courant qu'il n'y parait et peut avoir des conséquences sur la qualité du sommeil... et des messages envoyés.

Fais-tu partie de ces gens qui envoient des textos dans leur sommeil ?

Je sais, vous savez, ils savent : les écrans nuisent à la qualité du sommeil.

Mais en attendant le retour en force du bon vieux réveil matin, la plupart d’entre nous continuent de dormir le smartphone à portée de main. 

Une habitude qui dégrade la qualité de nos nuits et peut induire un étrange comportement nocturne…

Envoyer des textos dans son sommeil, un phénomène courant

Une récente étude s’est penchée sur le « sleep texting », une sorte de somnambulisme téléphonique qui consiste à écrire des messages dans un état de demi-sommeil, et c’est est plus répandu qu’on pourrait le penser.

Les chercheurs de l’Université de Villanova en Pennsylvanie ont mis en évidence qu’un quart des étudiants participants envoient des textos dans leur sommeil. 

C’est un peu comme envoyer des textos bourré, sauf que personne n’est là pour te confisquer ton téléphone et t’amener un verre d’eau.

72% des texteurs nocturnes ne se rappellent pas d’avoir texter, et 25% n’ont plus de souvenir de ce qu’ils ont écrit ou de leur destinataire.

Normal, comme l’explique Elizabeth B. Dowdell, autrice de l’étude :

« La perte de mémoire n’est pas surprenante car les études sur le sommeil montrent que des personnes réveillées après quelques minutes de sommeil sont généralement incapables de se souvenir des minutes précédents leur endormissement. »

Non seulement cette tendance à textoter nuitamment peut donc résulter en une suite de voyelles et de consonnes insensées dans la boite de réception de tes parents, ou de ton ex, mais elle nuit aussi gravement au sommeil.

Dormir près de son téléphone, c’est mal

Sans trop de surprise, les étudiants qui rapportent envoyer des textos la nuit sont aussi ceux qui expérimentent le plus d’interruptions dans leur sommeil. 

La lumière bleue des écrans de téléphone trouble en effet la production de mélatonine, l’hormone qui prépare le corps au sommeil. Un fait connu que nous prenons bien soin d’ignorer chaque jour, plutôt que de commander un réveil à Noël et d’abandonner notre smartphone dans la cuisine 20 à 30 minutes avant de nous coucher.

Des chercheurs américains avaient déjà mis en avant le phénomène dès 2013, expliquant que les écrans et les « Ding !» de notifs impromptues rendaient de plus en plus floue la frontière entre le sommeil et l’état d’éveil.

Si vous faites partie de ces artistes de la prose inspirés au beau milieu de la nuit, vous savez en tout cas maintenant que vous n’êtes pas seul·e.

Florilège :

Quand on rêve de pain perdu, le monde doit savoir

Quand on rêve d’importer de la drogue et des donuts, c’est encore plus urgent

Note pour plus tard : s’en tenir à « Bonne nuit »

« Judoka bb », mon prèf’

Si tu as déjà reçu ou envoyé des textos d’amour gratinés en pleine nuit, n’hésite pas à les partager à l’occasion de la sortie de la série Plan Cœur, dont madmoiZelle est fière partenaire, en suivant le lien ci-dessous !

Raconte tes Plans Cœur !

Partage un texto qui t’a fait vibrer !

Pour la sortie sur Netflix de la série française Plan Cœur, madmoiZelle se penche au dessus ton smartphone pour parler des rencontres, des relations et de l’amour en 2018. Participe ici, il y a un abonnement Netflix à gagner !

Et toi, tu dors en amoureuse avec ton téléphone ? Tu as déjà envoyé des « ghfhfyuigb » dans ton sommeil ?

À lire aussi : La drague par SMS, ses écueils et ses rituels

recap rigolo game of thrones s08e01

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Pikalovescoke
    Pikalovescoke, Le 10 décembre 2018 à 22h10

    JAK-STAT
    Ca m'intrigue parce qu'il faut quand même se saisir de son portable, l'allumer, le déverrouiller, aller dans messages et écrire, puis appuyer sur envoyer. Ca fait beaucoup d'étapes :ko: je comprends pas
    Pour l'avoir déjà fait, en fait, généralement, tu réponds dans un état entre le sommeil et l'éveil: sur le moment, tu es réveillé (la tête dans le paté quand même) mais tellement pas réveillé que tu es incapable de taper un message correct et de t'en souvenir (et que tu te rendors automatiquement).


    Mais les 3/4 du temps, ça m'arrivait quand je m'endormais en pleine conversation par message donc je m'endormais avec mon téléphone en main, la lumière allumée etc.

    Dans mon cas, je pense que ça a un rapport avec le fait que je contrôle pas du tout mon sommeil: je suis capable de m'endormir assise dans le divan, la lumière allumée, le son à fond, un pot de glace en main. Et je ne me réveille parfois que 4h plus tard. Et quand je m'en rend compte et que je monte au lit, je me rappelle pas comment je suis arrivée dans mon lit ni où j'ai mis mes affaires (alors que je les ai rangée). Je contrôle pas des masses mon esprit tout court: des fois, je démarrais de chez moi et j'arrivais à l'école sans savoir comment j'avais fait le trajet (et parfois même, je me """réveillais" à l'école alors que je voulais aller ailleurs). Mais mes réflexes restent intactes et je conduis pas différemment que le reste du temps (comme si mon esprit "voyait" les autres voitures, les piétons, les feux etc mais ne l'amenait au niveau du conscient).

    Et c'est vrai que j'hallucine à chaque fois que ça m'arrivait (ça m'arrive beaucoup moins maintenant car je n'ai plus de conversation SMS avec mon chéri, on ne s'envoit plus des messages que pour dire "hé tu viens ce soir ?" )

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!