On a testé 4 sextoys très chic, pour 4 façons de se masturber !

Par  |  | 6 Commentaires

Toujours prêtes à donner de leur personne, les rédactrices de madmoiZelle ont essayé les luxueux jouets de Lelo, la marque suédoise qui rend la branlette top design.

On a testé 4 sextoys très chic, pour 4 façons de se masturber !

En partenariat avec LELO (Notre Manifeste)

Les Suédois ont une longueur d’avance sur le reste du monde, qu’il s’agisse de meubles en kit ou de sexualité. Et les sextoys de la marque Lelo font honneur à cette réputation !

Admirez s’il vous plaît ce design… Je suis à deux doigts de les aligner sur la cheminée.

Non seulement ces jouets Lelo sont beaux, 100% étanches et ornés de couleurs chouettes, ils sont aussi présentés dans des coffrets fort soignés, tels les précieux bijoux qu’ils sont…

Dévouées comme vous nous connaissez, nous avons tenu, à la rédac, à tester quatre de ces sextoys chic. Que voulez-vous, on fait pas un métier facile…

Chacun présente une fonction bien particulière, ce qui nous a donné l’occasion de comparer différentes manières de se masturber.

Voici nos avis aussi anonymes que sincères.

Se faire masser le clito par le Sona Cruise

Je n’avais jamais utilisé de sextoys avant que le Sona Cruise n’entre dans ma vie.

Je n’estimais pas en avoir besoin. Je suis en couple, avant cela j’ai eu un plan cul et des histoires d’un soir, et puis dans les périodes de disette sexuelle, mes doigts me conviennent très bien.

Je ne ressentais pas du tout la nécessité de dépenser de l’argent pour assouvir ma libido.

C’est la curiosité qui m’a poussée à tester les sextoys de la marque Lelo que Queen Camille a reçus à la rédaction.

J’ai eu droit au Sona Cruise, un best-seller qui fonctionne comme une sorte d’aspirateur à clitoris. Contrairement à d’autres jouets sexuels, il ne vibre pas mais envoie des pulsations.

J’ai attendu d’être tranquille à la maison pour le tester. Un samedi après-midi, seule chez moi et les fenêtres fermées, j’ai essayé ce petit objet tout rose à la forme moyennement évocatrice.

Sona Cruise, LELO 179 € 129€

Notons que j’ai pris soin de le charger quelques heures sur mon ordinateur avant utilisation, grâce à son port USB.

Pour la surprise, je décide de découvrir les modes de vibrations et les niveaux de vitesse. Je suis servie !

Je me sens comme un ado qui fait l’amour pour la toute première fois. Dès la première utilisation, en vibration continue et à puissance moyenne, mon corps s’emballe : je dois arrêter même pas 10 secondes après avoir posé l’objet sur mon clitoris.

OK. J’ai donc entre les mains soit l’objet du démon, soit un cadeau des anges.

Apparemment, je suis un peu trop sensible du clitoris, alors je décide de baisser la vitesse et d’explorer les autres zones de ma vulve pour éviter cette sensation de chatouillis extrême, pas forcément agréable.

Et je fais bien. Je me rends compte que le Sona Cruise me pousse vers des sommets du plaisir que je n’avais encore jamais atteints.

Je comprends assez vite quel mode je préfère et à quelle vitesse. Ce qui me fait réellement kiffer, c’est l’espèce de crescendo qui se répète en boucle : ça pulse de plus en plus fort, avant de revenir à la puissance du début et ainsi de suite.

On dirait un moteur qui s’échauffe avant une course de F1.


Bienvenue dans ma vie sexuelle petit sextoy !

Bon, il y a aussi les saccades, plus ou moins espacées. Le dernier mode est franchement curieux mais terriblement efficace : on dirait que le Sona Cruise chante une espèce de chanson que j’ai l’impression d’avoir entendue quelque part…

Malheureusement, je suis trop occupée à jouir de sensations encore jamais connues pour fouiller dans ma mémoire.

À la fin de ce premier essai, j’étais à ça de murmurer « Je t’aime » à mon Sona, tant il m’a rendue heureuse.

Depuis je l’utilise à peu près tous les jours, à chaque fois que je suis seule chez moi. Et j’ai un orgasme de dingue à tous les coups.

Mon tout premier sextoy est 100% validé. Mieux vaut tard que jamais !

Se faire lécher la chatte par ORA 2

J’ai choisi de tester ce simulateur de sexe oral car j’ignorais qu’un jouet puisse imiter le cunnilingus et je voulais vraiment voir ça de mes yeux — si je puis dire.

Le sexe oral me déçoit souvent dans la vie.

Rares ont été les partenaires capables de maîtriser cet art, et il n’est pas évident de guider quelqu’un dans les méandres de ta chatte sans avoir l’impression d’être aussi relou qu’un GPS.

Trop baveux, trop fort, trop doux… Et je resterai brève quant au sucement de lèvres, un move désastreux à mon sens.

J’avais accepté de recevoir des cunnis allant de « neutre » à « médiocre », en me disant qu’après tout, je n’aimais peut-être pas ça…

Mais lorsque j’ai appris l’existence de ce bel objet, la possibilité de faire du sexe oral avec moi-même m’a redonné la foi.

ORA 2, LELO 169€

Le surnom de cet anneau magique : « La langue en plus chic ». Moi que la salive répugne un peu, je signe tout de suite.

Sa partie aplatie cache, sous le latex, une sorte de langue mobile qui va de bas en haut, de gauche à droite, fait des cercles ou tourbillonne.

Il présente le même trio de boutons très simples que ses congénères : un moins et un plus pour régler l’intensité, et une commande pour se balader dans ses 10 modes de stimulation, de la légère pulsation à la vague la plus intense.

J’ai plutôt l’habitude de me masturber par frottements, et je suis toute émue à l’idée de me faire mon premier cunni par masseur interposé.

J’ai d’abord un peu de mal à situer l’objet correctement, mais je parviens rapidement à approcher sa pointe rotative de mon clitoris.

Je n’ai pas l’habitude des sextoys, néanmoins je comprends vite qu’il ne suffit pas de le poser en attendant que ça agisse, mais qu’il faut véritablement jouer avec.

C’est vrai que ça a l’air pas facile de lécher une chatte, tout compte fait… Mais ORA 2 a une patience infinie, et une prise en main qui le rend très naturel à utiliser.

Le contact de sa matière douce est agréable. Petit à petit, je maîtrise mon nouvel outil et explore ses différentes possibilités, jusqu’à « trouver mon rythme ».

Conclusion : personne ne m’a jamais fait jouir avec un cunni, mais ORA 2 si.

Se masturber avec la perle rotative HULA BEADS

Je n’avais jamais proposé à mon partenaire d’utiliser un sextoy ensemble. Une fois en possession d’un jouet aussi discret et élégant, le tentation était grande de le garder pour moi en me passant de sa télécommande.

Mais il aurait été dommage de ne pas profiter de sa technologie SenseMotion !

Cette remarquable avancée permet à la personne qui détient la télécommande de contrôler le mouvement de la perle avec ses propres mouvements.

Un genre de Wii de la teucha, si vous voulez.

En plus des cinq modes de vibrations, qui explorent différentes pulsations, l’extrémité de Hula Beads présente la particularité d’effectuer des rotations, pour le bonheur des points G.


Hula Beads, LELO 179€

 

Je me prends vite au jeu et j’adore ne pas savoir quel sera le prochain mouvement de mon partenaire.

Il me torture un peu en alternant des vibrations et des rotations intenses, avec des phases plus subtiles. Dans mon impuissance à contrôler les mouvements, je tente de composer en alternant stimulation vaginale et clitoridienne.

Nos préliminaires viennent juste de monter en grade, d’une manière aussi fulgurante que l’orgasme qui m’attend.

C’est là que j’ai eu une idée de génie.

Puisque mon jouet suit ses mouvements, j’ai proposé à mon partenaire de se masturber lui aussi, en tenant la petite télécommande dans sa main en action.

Je ne sais pas qui a dit que la technologie mettait de la distance entre les humains, mais il lui faut clairement un Hula Beads.

Se masturber avec un masseur pour couple IDA

Quiconque s’est intéressé un tant soit peu au toucher de vulve connait la fameuse technique du capitaine Crochet.

Un pouce sur le clito, un doigt ou plus recourbé vers le haut dans le vagin : direction le paradis.

Ça ne marche peut-être pas sur tout le monde, selon la sensibilité du point G, mais c’est personnellement un de mes préliminaires préférés.

J’aime autant le fait d’être doublement stimulée que l’impression d’être à la merci totale de la personne qui m’attrape littéralement par la chatte.

J’ai donc sauté sur l’occasion d’avoir un objet qui le fasse pour moi, absolument où je veux, quand je veux (même sous la douche).

IDA, LELO 169€

IDA a été conçu pour les couples car il est possible d’être pénétrée pendant son utilisation, et il dispose d’une télécommande à mettre entre de bonnes mains.

N’ayant pas d’homme sous la main ce jour-là, je fais le pari de dompter seule l’extrémité rotative de cette merveille vibrante. 

J’utilise régulièrement des sextoys et j’avais déjà tenté d’obtenir les deux stimulations en combinant un jouet vibrant et un pénétrant. Ça demande un bon taf de coordination et ça rend l’expérience beaucoup moins naturelle.

Comme une légère impression d’être débordée !

Mais IDA peut faire tout ça à lui seul, en restant très petit et extrêmement facile à manier.

Je comprends vite comment bouger mon corps et le sextoy pour en tirer tous les bénéfices. En quelques instants, nous ne faisons qu’un.

Je garde la télécommande près de moi pour augmenter l’intensité à mesure que je passe les paliers du plaisir.

Mon orgasme monte lentement et explose avec une intensité que je n’ai jamais connue… La double stimulation, je vous dis !

J’ai hâte d’incruster mon nouvel ami à mon prochain rapport, je suis sûre qu’il va très bien s’intégrer.

Et pour la suite des festivités, je ne manquerais pas de dégainer avec classe les préservatifs Hex Respect XL. Mettre une capote n’a jamais été aussi chic.

Pack de 12 préservatifs Hex Respect XL, LELO, 19€

Ces luxueuses façons de se tripoter te tentent ?

Si l’aventure vous tente, vous pourrez retrouver tous les produits de ce test et bien d’autres sur le site de LELO.

Enjoy !

À lire aussi : On a testé 9 sextoys venus du turfu (pour la science bien sûr)

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Leyli
    Leyli, Le 28 juin 2018 à 17h30

    Tzig0ne
    Sinon en allant voir le site, je découvre que Lelo a une sous marque plus "low cost". Je trouve ça top !
    Parce que quand ma ptite couz s'est tournée vers moi pour trouver son premier sextoy, ben sûr de mettre +100€ alors qu'elle même ne savait pas encore ce qui lui plaisait ou pas.
    Je comprends parfaitement et j'ai eu exactement le même problème quand j'ai voulu commencer il y a quelque mois. J'avais un peu peur de regarder juste des avis sur internet sans savoir quoi que ce soit sur la personne qui conseille et sur madmoizelle, vous avez tendance à parler que de produit de qualité certes, mais un peu hors budget pour une première fois (surtout si on est jeune).
    Faire un article un peu plus générale sur les différents ''type'' de sextoy, comment ils fonctionnent et comment les utiliser (globalement) serait vraiment une bonne idée je pense. Ça évite de se sentir bien stupide à demander à une vendeuse dans un magasin spécialisé.. ou de faire demi-tour parce qu'on en a pas le courage ! :eek:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!