La Suède ouvre le premier lieu d’accueil pour hommes violés

Assurer la même qualité de soins d'urgence aux hommes et aux femmes violé•e•s : c'est l'objectif de l'hôpital de Södersjukhuset, à Stockholm, à partir du mois d'octobre prochain.

La Suède ouvre le premier lieu d’accueil pour hommes violés

Le viol masculin est moins médiatisé que le viol féminin, mais il existe bel et bien, malheureusement. Et il mérite tout autant qu’on s’y intéresse, pour aider les personnes qui en sont victimes. En Suède, un hôpital s’intéresse plus précisément à l’accueil de ces hommes victimes de viol, comme le rapporte le site TheLocal.

Il s’agit de l’hôpital de Södersjukhuset, à Stockholm, qui possède un centre de soins d’urgence dédié à l’accueil des jeunes filles et des femmes qui ont subi des agressions sexuelles en ville. Le centre est ouvert 24 heures sur 24, et le tout sans rendez-vous. Le 17 juin dernier, l’hôpital a annoncé qu’il allait désormais accueillir les garçons et les hommes victimes de viol, afin d’assurer des soins d’urgence pour les deux genres, à partir du mois d’octobre.

Car non, leur prise en charge n’est pas exactement identique, comme le souligne un médecin de l’hôpital : la croyance populaire veut que les hommes ne peuvent pas être violés, et le sujet reste extrêmement tabou. En parallèle, les études montreraient que les risques de syndrome de stress post-traumatique seraient plus élevées chez les hommes victimes de viol.

À lire aussi : Je suis un homme victime de viol conjugal — Témoignage

The Local précise que la Suède possède le taux de viol le plus élevé en Europe, mais qu’elle a une manière bien particulière de les décompter, comme l’expliquait déjà la BBC. Pour une personne violée pendant quinze jours par la même personne, la police suédoise enregistrera par exemple une quinzaine de crimes différents, alors que d’autres pays relèveront un incident global.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Saperlipopette_
    Saperlipopette_, Le 20 juin 2015 à 14h33

    @Twink J'ai pas mentionné le viol d'un homme par un homme parce qu'ils avaient direct reconnu que c'était possible... Mais pas si c'était une femme. Mais je ne voulais pas dire qu'un homme ne pouvait pas en violer un autre, ne t'inquiètes pas (enfin ne t'inquiètes pas... façon de parler)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)