Le Refuge aide les jeunes LGBT et a besoin de dons

Le Refuge est une association qui vient en aide aux jeunes LGBT chassés de leur foyer par leurs parents, à cause de leur homosexualité. Et ça se passe en France, oui oui...

« Je m’appelle Adrien et j’ai 17 ans. J’ai besoin de conseils mais ignore à qui m’adresser et ai préféré le courriel que le SMS à cause d’un long courrier.

Je suis l’un de ces nombreux jeunes de la manif contre les homos et mes parents sont de fervents opposants.

Mes parents ignorent que je suis homo.

[…]

Je ne sais pas si vous pouvez imaginer comme je me sens détruit à chaque manif homophobe en sachant que les gens que j’aime en font partie et qu’à chaque fois qu’ils tiennent des propos nauséabonds sur un homo c’est aussi à moi qu’ils les adressent ! Le pire est qu’ils ne se rendent même pas compte à quel point ils me font mal, tellement persuadés que cela n’arrive qu’aux autres »

Ce témoignage d’Adrien n’est qu’un exemple parmi tant d’autres de ces jeunes, littéralement mis à la porte de leur foyer par leurs parents, à cause de leur orientation sexuelle.

Chaque année, Le Refuge accueille autour de 300 jeunes, victimes d’homophobie et/ou de transphobie en France. Même si l’homophobie en France n’est pas aussi violente qu’elle l’est malheureusement en Russie en ce moment, elle fait aussi des morts : le taux de suicide est particulièrement élevé chez les jeunes LGBT.

Et parce qu’en France, en 2014, des jeunes continuent d’être jetés à la rue par leur famille simplement parce qu’ils sont gay, lesbien ou trans, l’association du Refuge lance un appel aux dons :

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lithiium
    Lithiium, Le 6 février 2014 à 0h55

    Je ne sais pas si je suis particulièrement sensible aujourd'hui, mais le récit si poignant de Nahil m'a fait couler une larme :'(

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)