Comment réagir quand c’est toi qu’as pété ?

Car la vie est trop courte pour se griller en société à cause d'un prout, Jean-Monique t'aide à réagir quand c'est toi qui as fauté !

Comment réagir quand c’est toi qu’as pété ?

Comme personne n’a jamais réussi à reproduire le bruit de la chaussure qui couine sur le parquet pour essayer de justifier une caisse difficile à assumer, c’est de bon cœur que je partage avec vous des solutions alternatives à « Tout quitter et déménager à l’autre bout de la planète » quand notre passion pour les flageolets commence à prendre le dessus sur notre vie.

À lire aussi : Changer de vie, seul remède après un coup dur ?

Le déni total

Vous avez pété en plein milieu d’une discussion, en plein silence pendant un examen ou en présence de la personne que vous convoitez… et en plus du bruit, vous sentez une odeur de crabe mort vous monter au nez ! Vous n’assumez absolument pas, et c’est normal car c’est la te-hon

Le déni total consiste donc à adopter une poker face de compet’ et à faire comme si vous n’aviez rien entendu. Laisser quelqu’un d’autre le relever à votre place : cette personne passera à coup sûr pour le/la coupable. Eh oui, « premier senteur premier péteur » comme dirait Juliette VonGeschenk.

  • Le risque 

Il est difficile de se concentrer pour ne pas rire, surtout quand on voit les airs de dégoût des personnes présentes. Alors essayez de penser à quelque chose de triste, comme par exemple une personne qui mange des spaghettis avec du ketchup.

serieux-poker-face-simpson-lenny

La victime des aléas de l’environnement

Certes, elles ont le dos large, mais les flatulences ne sont pas les seules responsables de toute la mauvaise odeur du monde.

Cette technique m’a été inspirée par ce moment gênant où tout le monde s’accuse à tour de rôle pour savoir qui a pété dans la Toyota Yaris, alors qu’en réalité, il s’agit seulement de l’odeur de la zone marécageuse que la voiture est en train de traverser. 

À lire aussi : J’assume… de ne pas tout assumer — La leçon de la semaine, par Sophie Riche

Alors si quelqu’un commence à relever une mauvaise odeur après que vous en ayez lâché un silencieux qui pique les yeux, prenez simplement un air blasé et évoquez une histoire de remontée d’égouts due à des travaux deux rues plus loin :

« Fffff, ça soûle trop les remontées d’égouts là… »

tina-fey-saoulee-rolling-eyes

L’accusation

Si vous êtes Serpentard et team #ZéroScrupule (autant dire la pire espèce au monde), l’accusation est votre échappatoire !

À lire aussi : C’est quoi ton dernier mensonge ? — La Question Reddit

Alors, accuser un•e innocent•e qui n’a rien à voir dans cette histoire, juste parce que vous n’assumez plus les pois chiche de ce midi, d’accord, mais faites bien attention à viser la personne qui ne peut ou ne sait absolument pas se défendre, soit : un enfant ou un chien.

gwen-stephany-you

Assumer

Quand j’étais enfant, j’ai pété devant ma baby-sitter et je n’ai pas voulu avouer. Pour ne pas me foutre la honte, elle m’a dit :

« Tu sais, tu peux le dire si t’as pété, c’est naturel. »

À lire aussi : Les pires pets de la rédac

Alors comme ma baby-sitter, vous pouvez aussi la jouer franc-jeu et assumer totalement car vous êtes à l’aise avec votre corps :

« Oui, j’ai pété, c’est moi, et alors ? Ça vous arrive jamais à vous ? Ouais ! Ouais ! J’ai pas pu me retenir, vous préférez que je me rende malade du uc pour vous c’est ça ? »

fiere

De plus, c’est également une très bonne façon de briser la glace, détendre l’atmosphère et devenir plus intime avec ses amis. « Mieux vaut dehors que dedans » comme disait Shrek.

Le loup

Péter à côté d’un•e inconnu•e comme une enflure et le/la regarder mi-de travers, mi-amusé•e pour laisser croire aux autres personnes présentes que c’est l’inconnu•e qui a fauté.

À lire aussi : Ces trucs que tout le monde fait… sans jamais l’avouer

Tout comme la méthode de l’accusation, privilégiez les gens qui ne peuvent pas trop se défendre, comme les très timides ou bien les gens qu’on soupçonne de ne plus avoir toute leur tête, genre les vieilles personnes.

Avec un peu de chance, ils se croiront vraiment coupables et s’excuseront même à votre place.

grand-pere-assume

Le/la mélomane

Comment transformer un des moment les plus gênants de ta vie en moment de gloire ?

À lire aussi : Typologie des pets

Enchaîner sur un beatbox et ambiancer tout le monde ! Ça va à coup sûr se finir en bon moment chansons, guitare et marshmallow autour du feu. Et puis qui sait ? Si y a une caméra qui traîne à ce moment-là ça peut peut-être même lancer une carrière !

emma-watson-beatbox

Bonus : avoir toujours un coussin péteur sur soi.

Ça vous fera un super bon alibi et une réputation de blagueur•se de ouf mais vous vous doutez bien que ça n’expliquera en aucun cas l’odeur. À éviter si on a mangé un steak de bison la veille.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PetiteGaladrielle
    PetiteGaladrielle, Le 25 juin 2016 à 22h24

    Perso, non seulement j'en suis fière mais j'aime les annoncer avec des noms grandiloquents. Genre si ça va être un glorieux (un monstrueusement bruyant mais qui sent pas) j'annonce la venue du Roi Soleil, si c'est un traître (un qui fait pas de bruit mais qui pue la mort), j'annonce Gollum, si c'est un fileux (celui qui dégouline dans la culotte) c'est Sméagol (forcément), si c'est un combo, voici Rambo!
    Cela vient sans doute du fait que j'ai grandi avec des mecs et que notre passion dans la vie, c'était les concours de pets et de rots, ou que mes amis sont aussi décomplexés que moi (et que j'ai une clââââsse naturelleuh qui le fait passer tout en douceur (non)). Il m'est arrivé une fois à la fac, un jour où il faisait beau et que tout le monde était dehors, nous étions sur les marches et j'en ai lancé un splendide (Genre Louis XIV mais encore mieux, genre les trompettes du paradis) qui ne s'était pas annoncé. ça a résonné de partout dans la cour et toute ma promo (également des femmes distinguées de plus de 40 ans) a pris un monumental fou rire qui est devenu un de nos plus grands moments de complicité. Donc je suis pour la relâche des pets. Savourons, soyons fiers de ce que la Nature nous a donné.

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)