Que faire des vêtements dont on ne veut plus ?

Les vêtements dont on ne veut plus, mais dont on ne sait pas quoi faire, encombrent souvent les placards. Juliette vous explique ce que vous pouvez en faire !

Que faire des vêtements dont on ne veut plus ?

En évoluant en plein dans l’ère de ce qu’on appelle le fast-fashion (soit dans la surconsommation de pièces pas chères et bien souvent de mauvaise qualité), beaucoup d’entre nous se retrouvent vite submergé•e•s par les fringues et accessoires parfois à peine utilisés.

Voilà donc le fameux moment où l’on se retrouve à faire du tri dans ses placards, en remplissant des sacs de ces articles dont on ne veut plus, qu’on ne remettra plus, dans lesquels on ne rentre plus… Mais une question revient souvent : qu’est-ce que tu vas faire de tous cette oseille ces vêtements ? 

booba

Que va faire B20 de toute cette oseille ? La réponse dans le prochain épisode.

Parce que trier ce que tu gardes ou que tu ne gardes pas, c’est bien, mais savoir ce que tu veux faire des mal-aimés, c’est mieux. Aujourd’hui, je te propose donc un petit article recensant quelques-unes des options qui s’offrent à toi lorsque tu as des fringues en trop sur les bras !

Que tu souhaites te faire un peu d’argent en les revendant ou que tu décides de parfaire ton karma en les donnant à une association, il y a pas mal de solutions pour te débarrasser de ces vêtements dont tu ne veux plus.

Les revendre sur le Net

Pour commencer ce petit guide, je vais d’abord te parler des options qui te permettront de te faire un peu d’argent de poche.

Eh oui, si jamais tu es un peu ric-rac ce mois-ci et que tu as des fringues que tu es sûre de ne pas remettre car elles sont trop petites, trop grandes, ou qu’elle ne te plaisent plus, les revendre peut te rapporter des sommes plus ou moins grandes afin de pouvoir te racheter enfin du PQ et du houmous.

Évidemment, cet outil formidable qu’est l’Internet n’est jamais en rade de bons plans, puisque c’est par celui-ci que la plupart des revendeuses non-professionnelles de fringues ont décidé de passer pour essayer de trouver un nouveau parent à cette robe qu’elle ont mise deux fois ou à ces chaussures qui sont un peu trop grandes, finalement.

lady-gaga

Ou que tu t’es lassée de tes lunettes Mickey XXL. Ça arrive.

Vinted, VideDressing, eBay, Vestiaire-Collective, groupes Facebook dédiés… Il existe pléthore de sites pensés pour permettre aux anonymes de France et de Navarre de s’échanger, d’acheter et de vendre ses propres fringues. 

À lire aussi : Vinted : le nouveau réseau social mode pour échanger des vêtements

Ils sont surtout pratiques pour les articles de grandes marques de prêt-à-porter et de luxe, qu’on n’a pas forcément envie de donner, car ce sont eux qui partent le plus vite, rapportent le plus de sesterces à qui les vend, et donc permettent aux acheteuses de faire les meilleures affaires.

D’ailleurs, je vous prépare très prochainement un papier-comparatif de ces sites dédiés aux articles mode d’occasion, pour pouvoir vous y retrouver au mieux !

Organiser ou participer à des vide-dressings

Une autre façon de se faire quelques menus sous s’il te reste des chaussures, des pulls ou encore des pantalons sur les bras après ton tri annuel de rentrée, c’est bien de te greffer à un vide-dressing ou un vide-grenier, ou d’en organiser un toi-même !

Pour être participante, il te suffit de te renseigner sur les événements qui pourraient s’organiser à côté de chez toi.

Tu peux regarder sur les groupes Facebook dédiés à la revente de fringues si un•e membre n’en n’organise pas un ; sur le site de la mairie de ta ville, pour voir si des vide-greniers ne vont pas bientôt avoir lieu dans ton quartier ; demander à des proches qui pourraient être au courant (à ta mère, par exemple : perso quand je sais pas un truc je demande à la mienne, les mamans ça sait tout)… Bref, il y a plein de façons de se renseigner !

En ce qui concerne l’organisation de ton propre vide-dressing, ce n’est pas très difficile non plus : le tout c’est de trouver le temps.

nigel devil wears prada

Et d’essayer de ne pas t’y prendre au dernier moment.

À toi donc de trouver quelques ami•es qui ont des trucs à vendre (pas forcément des fringues, d’ailleurs), de trouver un endroit assez grand pour accueillir tout le monde (tu peux débarrasser ton salon ou celui de tes parents, par exemple), et de trouver une date qui convienne à tout le monde pour que l’événement ait lieu.

N’oublie pas, ensuite, de prévenir tous tes proches, leurs proches, les proches de leurs proches, afin qu’un maximum de personnes soient au courant : c’est ainsi qu’on attire le plus d’acheteurs potentiels possibles. Encore une fois, les réseaux sociaux sont tes meilleurs amis dans cette mission !

Customiser tes vêtements

Il arrive parfois qu’au moment où tu décides de renouveler ta garde-robe, tu tombes sur une pièce fort belle, qui te va encore très bien, mais dont le style te lasse un peu. Si tu n’as pas envie de la jeter, tu as toujours la solution customisation !

C’est une super idée pour non seulement laisser libre cours à ton imagination, mais aussi pour donner une seconde vie à ce vieux sweat, cette jupe aux couleurs un peu passées ou à cette pochette légèrement démodée.

my-rainy-days

Une façon de redonner vie à un sweat issue du blog My Rainy Days.

Il existe énormément de sites et de blogs dédiés à la custo et au DIY, et tu peux t’inspirer de leurs techniques pour faire tes propres créations.

À lire aussi : DIY — 3 tutos pour personnaliser tes chaussettes

Sur My Rainy Days, par exemple, tu vas pouvoir retrouver plein de très bonnes idées à prix tout doux !

Les donner à des associations

Passons maintenant du côté don de la Force.

Si tu as envie de faire une bonne action, tu peux donner à des associations caritatives les articles qui te restent sur les bras et encombrent tes placards.

Pour cela, tu peux tout simplement t’adresser aux ONG qui s’occupent des collectes des chaussures, sacs, et fringues, comme la plus connue, Emmaüs. Celle-ci te propose de déposer tout ce dont tu ne veux plus (y compris des meubles) et va soit les revendre pour récolter des fonds qui aideront à financer différentes actions de solidarité, soit les envoyer dans les différents pôles Emmaüs du monde où ils seront distribués ou recyclés.

monica-secret-closet

Monica dans Friends pourrait faire du tri et donner quelques objets aux associations, par exemple…

Si l’association créée par l’Abbé Pierre en 1949 est la plus connue dans la récupération de vêtements et accessoires, il en existe bien d’autres. À toi de distribuer çà et là au Secours Populaire, à la Croix-Rouge, ou encore à l’ONG Tissons la Solidarité !

De plus, certaines de ces organisations font des tournées de récoltes de vieux habits dans plusieurs grandes villes (en tous cas dans Paris) et te proposent de laisser dans le hall d’entrée de ton immeuble ou devant le portail de ta maison les sacs remplis des choses dont tu ne veux plus.

Enfin, sache que certains lieux de culte proposent parfois d’accueillir les dons de leurs fidèles afin d’aider les nécessiteux. Tu peux te renseigner auprès de l’église, la synagogue, la mosquée ou le temple le plus proche de chez toi !

La seule condition pour donner (hors recyclage), c’est que tes vêtements doivent être en bon état et portables. Ta culotte dont l’élastique a pété il y a deux ans ne fait donc pas partie du lot !

Les recycler

Une autre façon de se débarrasser de ses vêtements, chaussures et sacs tout en faisant une bonne action, c’est de les recycler. Alors, rassure-toi, je ne te propose pas d’installer un atelier de recyclage d’habits dans ton grenier, mais d’encore une fois faire appel aux bonnes oeuvres !

Il existe de plus en plus d’associations qui se spécialisent dans la récolte de vieilles fringues et tissus. Elles les récupèrent afin de les découdre, les détisser et les réutiliser. Leur but, c’est de faire en sorte que ton vieux jean ou ta veste à la manche déchirée aient une nouvelle vie.

C’est très pratique : tu peux ainsi te débarrasser de tous tes habits en mauvais état, mais aussi des chutes de tissus qui encombrent ta pile de couture, des draps troués… C’est la meilleure solution pour faire le maximum de place chez toi tout en faisant un geste pour la planète.

terre

Tu as le choix entre plusieurs options : tu peux déjà déposer tes textiles dans les magasins H&M, qui te donneront, si tu donne au moins 3 pièces, un bon d’achat de 5€ à valoir sur les collections de la marque.

À lire aussi : H&M lance une collecte de vêtements dès février 2013

Ensuite, tu as le choix parmi les ONG ayant pour objectif de créer une industrie un peu moins polluante : La Fibre du Tri, Écotextile, GebetexEncore une fois, c’est à toi de voir quelle association de recyclage de textiles est la plus proche de chez toi.

Je te conseille de bien laver les choses que tu vas donner avant de les laisser dans ces organisations (car la plupart refusent les articles sales) mais aussi de vérifier ce qu’elles acceptent ou non.

Les déposer dans des conteneurs à textiles

Tu as sûrement dû remarquer que ton paysage urbain a quelque peu changé ces derniers temps, pour laisser la place à de drôles de boîtes grises ou blanches sur les trottoirs…

Ces conteneurs permettent d’y déposer des sacs remplis d’habits et accessoires, afin qu’ils soient redistribués dans d’autres associations pour être donnés ou vendus à bas prix aux personnes dans le besoin, ou encore recyclés.

L’avantage de ces grosses boîboîtes, c’est que si tu n’as pas le temps ou l’envie de faire le tri entre les vêtements abîmés et ceux potentiellement portables, les bénévoles qui les vident le font eux-mêmes pour ensuite décider du sort de ton vieux manteau : sera-t-il porté ou deviendra-t-il un pull ?

Enfin, l’autre gros point fort de ces conteneurs, c’est qu’il y en a de plus en plus, et dans toutes les villes de France : tu n’aura parfois qu’à faire 10 pas avant de faire une bonne action. C’est pas mal, non ?

Et toi, tu en fais quoi de tes vieux vêtements ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MorganeGirly
    MorganeGirly, Le 11 novembre 2015 à 17h29

    @Moosoo-gali Du coup comme j'ai pas trop de contacts à ce niveau-là et que j'habite dans un quartier plutôt bourgeois, je ne pense pas que "donner directement" soit une solution accessible pour moi.
    Je me suis renseignée sur les initiatives de la Mairie de Paris pour les réfugiés et plusieurs mairies d'arrondissements ont des partenariats avec Emmaüs Solidarité. Alors c'est vrai que l'asso a pas mal été critiquée sur ce fil de discussion mais j'imagine qu'on peut lui faire confiance sur cette initiative précise? Si quelqu'un a un avis?
    Bref, ce qui est surtout recherché ce sont les produits de première nécessité type trousses de toilettes, les chaussures et chaussettes et les vêtements d'hiver pour hommes. Je suis un peu vénère parce que je me rends compte que ma mère a jeté plusieurs paires de baskets à moi qui ne m'allaient pas mais qui étaient en très bon état parce que "ça prenait de la place"... :annoyed:

    Bref voici le site de la Mairie de Paris qui parle de ça. Il y a des permanences dans les mairies d'arrondissement où on peut déposer les vêtements mais voilà, c'est surtout si on a des vêtements d'hommes ou des vêtements d'hiver à déposer que ça a un intérêt :
    http://www.paris.fr/aideauxrefugies

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)