Pourquoi ton prénom est mal écrit chez Starbucks : le court-métrage

Pourquoi est-ce que ton prénom est souvent mal orthographié par les baristas de chez Starbucks ? Élément de réponse dans un court-métrage.

Pourquoi ton prénom est mal écrit chez Starbucks : le court-métrage

Quand tu croises quelqu’un que tu connais avec un gobelet Starbucks dans les mains, il n’est pas rare qu’il te pointe du doigt le nom écrit au feutre dessus. Pourquoi ? Parce que c’est pas le sien. Ou alors c’est le sien, orthographié de manière absurde. Mais c’est bien sa boisson.

Je vais pas vous mentir : ça m’est jamais arrivé — je suis allée au Starbucks très peu de fois dans ma vie et y a pas franchement de doute quant à l’écriture de « Sophie » (bien que j’ai essayé de signer mes devoirs « Sofy » quand j’étais en CM2 pour faire cool). Mais le mystère me touche aussi : j’aimerais bien comprendre pourquoi trois personnes (que je suis sur Instagram) sur quatre se retrouvent avec un prénom qui n’est pas totalement le leur chaque fois qu’ils vont chez Starbucks. J’imagine que ça fait partie du folklore.

Quoiqu’il en soit, un court-métrage nous donne un élément de réponse sur cette question en suspense dans le coeur des clients de la firme. Une vidéo très drôle de Paul Gale Comedy :

Selon cette théorie, les baristas (surtout le personnage principal, totalement sadique) le feraient exprès par plaisir de voir les clients devenir tout énervés, voire déprimés. Et quand ils écrivent le prénom correctement ? C’est pour créer un faux sentiment de sécurité, pour qu’ils pensent que ça ne leur arrivera plus jamais, et donc pour mieux annihiler leurs espoirs la prochaine fois.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Aky_x
    Aky_x, Le 8 novembre 2016 à 11h36

    Cet article est tellement vrai. Quand je suis allée à Vancouver, ils ont écrit mon prénom "Auroré" et le pire c'est qu'ils ne comprenaient pas mon prénom (évidemment Aurore c'est typiquement francophone) et j'ai dû l'épeler. La barista a continué après le "e" en remontant et en dessinant l'accent... elle m'a nargué c'est SÛR. En tout cas c'est sûr ça m'a marqué ^^.

    Moralité : depuis je ne donne que le prénom de mon copain.

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)