Points noirs, microkystes, nodules et autres joyeusetés : petit précis des imperfections de la peau

Les boutons blancs et autres imperfections cutanées dont on se passerait bien... Virginie te donne quelques conseils pour les combattre.

Points noirs, microkystes, nodules et autres joyeusetés : petit précis des imperfections de la peau

Article initialement publié le 14 novembre 2014

Points noirs, microkystes, boutons blancs… Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ? Voici quelques informations sur les imperfections les plus (mé)connues ainsi que des conseils pour les mettre K.O. ¡No pasarán!

Filaments de sébum

Quitte à parler « problèmes de peau », autant commencer fort avec l’un des moins connus : les filaments de sébum. Les filaments de sébum, ce sont les petits points gris qui colonisent ton nez ou ton menton. Quand tu tentes de les extraire, ils partent très facilement mais sont souvent de retour au bout de quelques heures. On s’attache et on s’empoisonne, tout ça tout ça.

Souvent confondus avec les point noirs, ils n’ont pourtant rien à voir : les filaments de sébum ne sont pas dus à une infection ni a une obstruction des pores. Ils sont en fait le résultat d’un phénomène naturel qui touche tous les types de peaux : le sébum, qui est transporté par les pores, s’oxyde au contact avec l’air et prend une teinte grisâtre. Rien de plus.

Ils ne font donc pas vraiment partie de la famille des imperfections, même si ces petits vers de peau peuvent être très énervants à contempler dans un miroir grossissant.

filaments-sebum-pores

Pour tenter de réduire le phénomène, tu peux utiliser, entre ton produit nettoyant et ta crème hydratante, une lotion à base d’AHA pour exfolier les zones épaisses de ton épiderme et diminuer l’apparence des pores. Je te déconseille quand même de tenter de les extraire sous peine de voir tes filaments de sébum inoffensifs se transformer en pustules moins bienveillantes

Points noirs

À lire aussi : Les points noirs, ces gros bâtards

Qu’est-ce qu’un point noir sinon un filament de sébum gone bad ? Principalement concentrés sur la Zone-T, les points noirs sont dus à une obstruction des pores par un excès de sébum et de cellules mortes. Au contact de l’air, les cellules de la peau (aussi appelées kératinocytes) s’oxydent et donnent au point noir son fameux aspect foncé peu ragoûtant.

Pour t’en débarrasser, rien de plus efficace qu’une routine de soin anti-points noirs couplée à quelques nettoyages de peau en institut ou dans ta salle de bain !

Le combo gommage + masque fait toujours des miracles sur le grain de peau : le gommage élimine les cellules mortes qui peuvent boucher les pores et le masque pénètre dans les pores (désobstrués par le gommage) pour les traiter en profondeur. Si ta peau est sensible ou que tu as des soucis d’acné, préfère un gommage chimique (des substances chimiques dissolvent les cellules mortes) ou enzymatique (des substances chimiques dissolvent les cellules mortes) au traditionnel gommage à grains un peu agressif. Pour le masque, l’argile (verte, blanche ou rose) est une valeur sûre.

acne-masque-argile-verte

Une à deux fois par mois, tu peux aussi transformer ta salle de bain en véritable cabine de soin ! Fais bouillir de l’eau et mets-y quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, de géranium ou de tea tree. Garde ton visage au-dessus de l’eau fumante pour permettre à tes pores de se dilater et de recevoir les bénéfices des huiles essentielles. Une fois les pores bien dilatés, tu peux en profiter pour extraire tes points noirs avec un tire-comédons. Après avoir séché ton visage, applique une lotion désinfectante sans alcool ainsi qu’une crème hydratante pour apaiser ta peau.

Bon, évite quand même de trop t’acharner sur ton épiderme : si tes points noirs font de la résistance, prends rendez-vous pour un soin purifiant dans un institut de beauté. Tu verras, à raison d’un soin tous les trimestres, ton teint sera plus clair et tes pores beaucoup plus nets.

Microkystes

Les microkystes sont des comédons fermés situés sous la peau qui forment un léger relief visible mais surtout palpable. Les saligauds apparaissent souvent en bande et peuvent mettre plusieurs semaines avant de mûrir ou, avec un peu de chance, de se résorber.

Un microkyste ne se traite pas du tout de la même façon qu’un bouton blanc, beaucoup plus simple à éradiquer car à la surface de l’épiderme. Heureusement, deux solutions s’offrent à toi pour retrouver une peau lisse : réaliser un nettoyage de peau chez le dermato (bien plus profond qu’en institut) ou, moins radical mais efficace sur le long terme, intégrer des AHA (acide glycolique, acide lactique, acide citrique…) dans ta routine de soin. Nettoyant visage, lotion, crème… À toi de voir le produit qui te convient le mieux en prenant en compte la sensibilité de ta peau et le nombre de tes microkystes.

Je préfère quand même te prévenir : les AHA vont faire mûrir les microkystes afin d’accélérer leur disparition. L’état de ta peau risque donc d’empirer avant de s’améliorer. Si tout va bien, tu devrais apprécier les premiers résultats au bout d’un mois de barbouillage d’acide quotidien.

Autre chose : je te déconseille vraiment de tripoter et de tenter de purger toute seule tes microkystes sous peine de te retrouver avec de jolies cicatrices difficiles à estomper.

Pustules (ou boutons blancs)

Les pustules sont dues à l’inflammation de ces saletés de microkystes. Afin de combattre l’infection des pores, les globules blancs produisent du pus qui devient visible en surface, d’où le petit nom hyper ragoûtant de « boutons blancs ».

sexy-movie-alyson-hannigan

Quand une pustule pointe le bout de son nez, le réflexe est souvent de s’acharner dessus à coups d’ongle. Inutile de préciser que c’est une mauvaise idée : en plus de laisser une cicatrice, un bouton charcuté met plus de temps à guérir et risque de contaminer d’autres parties de ton visage. Mieux vaut un bouton blanc pendant trois jours qu’un chapelet de croûtes de pustules pendant deux semaines (bon appétit).

Si tu as souvent des boutons blancs, tu as quand même de la chance dans ton malheur : ils sont beaucoup plus simples à traiter que leurs complices les microkystes et les nodules.

Deux actifs sont à privilégier dans ta routine de soin : l’acide salicylique (désobstrue les pores) et le peroxyde de benzoyle (tue la bactérie responsable des boutons). Si ton acné est légère, un gel nettoyant (ou une lotion) à base d’acide salicylique devrait être suffisant. Si le problème est plus étendu, une crème contenant entre 2,5 et 5% de peroxyde de benzoyle sera plus adaptée.

Comme ces deux ingrédients peuvent être irritants, ne lésine pas sur la crème hydratante (oil-free, c’est toujours mieux) matin et soir. Une peau sans boutons, c’est bien, mais c’est encore mieux si elle ne part pas en lambeaux.

Si tu veux compléter ta routine de soin avec un traitement oral, les gélules de zinc ont déjà démontré leur efficacité sur l’acné inflammatoire.

Nodules et kystes

Les nodules et les kystes sont les formes d’acné les plus sévères. Les nodules sont des lésions cutanées qui se développent sous la peau. Ils sont durs au toucher et peuvent être douloureux. Les kystes ressemblent aux nodules sauf qu’ils sont plus mous et remplis d’un mélange de globules blancs, de cellules mortes et de bactéries. Dans les ceux cas, ils ne sont pas jolis à voir et peuvent lourdement peser sur le moral de ceux qui en souffrent.

friends-pheobe-saison2-episode23

Ces deux types d’imperfections peuvent apparaître ensemble en cas d’acné nodulo-kystique. La loterie génétique, cette Marie-Madeleine non repentie…

Pour être très honnête, aucun traitement sans ordonnance ne sera assez fort pour venir à bout des nodules et des kystes. Si tu en souffres, je te conseille donc de prendre rendez-vous sans attendre avec un dermatologue qui pourra te prescrire un traitement adapté. En attendant, interdiction de les tripoter !

À lire aussi : Comment soigner l’acné ? Les 5 commandements des peaux acnéiques

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • A. TwentyOne
    A. TwentyOne, Le 17 novembre 2014 à 11h11

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)