Plus belle la vie VS. la vie

Mais comment font les fans de Plus belle la vie pour se reconnaître dans des personnages aussi caricaturaux ? Nous allons tenter de répondre à cette question à l'aide d'un petit comparatif savamment intitulé Plus belle la vie VS la vie.

Plus belle la vie VS. la vie

Depuis le 30 août 2004, la population française se divise en trois parties : il y a ceux qui suivent Plus belle la vie tous les soirs comme une grand-messe, il y a ceux qui l’exècrent, et il y a ceux qui, comme moi, ne comprennent pas son succès et qui cherchent à le comprendre.

Il y a des tas de choses que je ne m’explique pas, comme les gens qui vont voir des comédies musicales produites par Kamel Ouali ou ceux qui boivent de la vodka cranberry en soirée. Mais surtout, une chose que je ne comprends pas, c’est comment des gens comme vous et moi se retrouvent dans des personnages aussi caricaturaux que ceux que l’on trouve dans PBLV.

Afin d’écrire cet article en toute connaissance de cause, j’ai regardé un épisode de la série-star de France 3 grâce à la magie de pluzztv. Je dis ça simplement pour que vous admiriez mon courage, mon professionnalisme et le sacrifice dont je fais preuve pour mener à bien mon travail. Aimez-moi.

L’amour dans PBLV

Commençons ce petit comparatif par ce qui fait tourner le monde  : l’amûr. Dans la vie, parfois, c’est compliqué. Mais une chose est sûre : il est rare que les relations amoureuses soient aussi complexes IRL que dans PBLV.

Être trompé(e) : dans la vie, il arrive que l’élu de notre coeur nous trompe. C’est cruel, mais c’est ainsi. Personnellement, si j’en crois mon intuition et les dires de mes ex ou de mon actuel, ça n’a jamais été mon cas. Toutefois, j’ose imaginer que la réaction lambda à ce genre d’évènements comprend une bonne mandale dans la tronche de l’adultérin, quelques insultes et un statut incendiaire sur Facebook. En somme, dans la vie, les vengeances hardcores après une tromperie sont anecdotiques. Cependant, dans PBLV, les scénaristes n’y vont pas de main morte.

Dans la saison 1 de Plus belle la vie, la série qui parle aux français, Johanna aime Rudy. Elle l’aime si fort qu’il suffit d’un regard et de quelques rapports sexuels pour qu’elle tombe enceinte du pubère de ses rêves. Malgré leur jeune âge, tout deux décident de garder l’enfant. Mais un jour, Johanna part en weekend sans Rudy, qui en profite pour la tromper avec son ex, Ninon. Alors qu’elle est en route avec un certain Lucas, Johanna s’en rend compte en recevant un appel de Rudy qui a oublié d’éteindre son portable pendant qu’il faisait découvrir les joies du sexe à sa partenaire du jour. Du coup, Johanna, trahie, décide de faire demi-tour et arrache le volant des mains du conducteur. Résultat : c’est l’accident. Lucas en ressort paralysé et Johanna perd son fœtus. En conséquence de quoi elle prend une décision décidément très mature et met de l’acide dans le Nivéa Visage de Ninon avant d’essayer d’empoisonner le couple maudit. Johanna faut pas l’énerver.

Si un jour je suis élue députée, je proposerai un projet de loi visant à faire passer des tests psychologiques aux gens qui achètent du White Spirit. M’est d’avis que ce sera plus prudent.

Les rapports entre ex : dans la vie, il n’est pas rare que deux personnes ayant eu une relation amoureuse décident d’un commun accord de remettre le couvert. Ceci dit, si la deuxième tentative de vie de couple entre les deux individus n’est pas concluante, il est rare qu’ils décident ensuite de se remettre ensemble une troisième fois, parce qu’au bout d’un moment ça revient cher en vaisselle (les assiettes prennent toujours tellement cher en période de rupture) et en frais d’agence immobilière (on vit ensemble et on prend un appart. On se sépare alors on rend l’appart. Mais on se remet ensemble alors on reprend un appart, etc, etc). Et puis surtout, au bout de la troisième remise en couple, il y a de grandes chances pour qu’ils passent pour des blaireaux.

Dire que dans quatre épisodes, ils se battront pour la garde de leur chien.

Dans PBLV, – si on en croit la page Wikipedia et les articles de Télé-Loisirs qui nous expliquent que c’est la 72e fois que Ninon et Rudy se mettent ensemble -, c’est monnaie courante. J’aimerais prendre les scénaristes entre quatre z’yeux et leur faire comprendre avec une argumentation en béton que leur intrigue manque sévèrement de crédibilité.

Le quotidien dans PBLV

Sur le site pluzztv, la série est décrite par le synopsis suivant :

« La vie quotidienne du quartier du Mistral à Marseille, avec ses grands bonheurs et ses lourds secrets, ses drames et ses joies… »

La vie QUOTIDIENNE ? Sérieusement ? J’ai bien lu dans les journaux que la ville de Marseille était de plus en plus frappée par la criminalité, mais à ce point-là c’en est flippant. Car, en sept ans de diffusion, le quartier du Mistral a connu :

Des régimes : parfois, il nous arrive de prendre quelques kilos, comme Mélanie dans l’extrait qui suit. Ça nous gonfle un peu, mais on n’en fait pas tout un pataquès non plus. Ce n’est pas le cas de la célèbre serveuse du Mistral. Quand elle prend 3kgs, ses copains ont beau lui rappeler ô combien son ventre reste plat et sa poitrine appétissante, elle décide de s’affamer et de faire un malaise devant tout le monde comme une ado de 13 ans qui pense que c’est la solution. Mais en fait non, c’est pas vrai, HAHA on vous a bien eues : Mélanie est une bombasse qui a gardé son corps de rêve même si elle aime manger des sandwichs au fromage toute la journée, c’est juste que sa robe n’était pas à sa taille. Nous voilà bien soulagées.

Voici l’extrait que je rebaptise « Mélanie est au régime hihihi pffff ^^ », avec du mariage, de l’humour (elle veut faire manger des légumes à son mariage, TROP LOL), une fille qui s’affame, et de la musique plus franco-française encore que le générique des Escapades de Petitrenaud.

Chargement du lecteur...

PS : Non mais franchement, ils vont chercher leurs acteurs au rayon charcuterie de Carrefour ou quoi ?

Du bizness fumeux : Afin d’acheter des immeubles au Mistral à bas-prix, Geoffroy Monthoiry engage deux voyous pour qu’ils sèment la zizanie dans la vie du quartier. Les deux bandits se griment alors en policier et agressent tous les habitants qui vivent dans la paix et le bonheur quotidien et ne demandent rien à personne tant qu’ils sont ensemble. Les deux vilains garçons prennent leur mission très à coeur : ils vont même jusqu’à violer Djamila. Les habitants du Mistral voient rouge et décident donc de se révolter contre des forces de l’ordre qui ne les respectent plus. C’est le chaos, et plus personne n’ose venir boire son café en terrasse du bistrot de Roland de peur de se faire piquer son porte-monnaie. Geoffroy est content, parce qu’il a réussi son coup. Mais il est arrêté avant d’avoir pu racheter tout le quartier. C’était bien la peine.

Des vies palpitantes : Charlotte, qui était apparemment un personnage récurrent dans les premières saisons de la série, revient après des mois d’absence. Elle craque son slip parce qu’elle est persuadée d’avoir été enlevée, d’avoir accouché d’un mouflet qu’on lui aurait volé. Pas de chance, elle est de plus devenue amnésique et se fait appeler Carla. Du coup, tout le monde la prend pour une tarée. Les gens sont si peu ouverts d’esprit.

En fait, tout ça, c’était pas vrai. C’est juste qu’elle est ressortie avec un de ses ex, avec qui elle voulait avoir un enfant en le faisant porter par une dénommée Carla. Son ex, qui voulait en fait lui extorquer de l’argent, lui a alors fait croire par je ne sais quel procédé qu’elle avait tué la potentielle mère porteuse et lui faire ainsi du chantage du type « Si tu me donnes mon poids en bonbons, je ne dis rien à la police ». Et c’est à cause du choc émotionnel résultant de la certitude d’avoir tué une innocente qui a conduit Charlotte à l’amnésie. Tout s’explique. Charlotte, rassurée et heureuse d’avoir retrouvé la mémoire avec l’aide de son médecin, décide de récompenser ce dernier en nature (et tant pis si c’est l’ex de sa meilleure pote, on ne se formalise guère de si peu de choses dans le quartier du Mistral).

Ma vie est si plate.

Et toi, que penses-tu de la série ? T’identifies-tu aux personnages et à leur vie ? Si oui, peux-tu me donner ton nom, ton prénom et les lieux que tu fréquentes pour que je ne t’approche jamais à moins de 300 mètres ?

(source de la photo du couple sporadiquement heureux : actualite-fr.com)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 53 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Philatela
    Philatela, Le 4 novembre 2012 à 23h29

    Alors voilà, je suis cultivéé j'ai lu tout les plus beaux livres, vu plein de grands films et pourtant je regarde plus belle la vie.

    Je sais très bien que ça a un faible niveau intellectuel, je m'identifie à aucun personnage, je me branle de savoir pourquoi je regarde et pourquoi ça a du succès, c'est juste que je bosse des cours des plus faciles aux plus impinables et que regarder pblv 25 minutes tout les soirs et ben ça me DETEND.

    Donc oui je regarde pblv j'assume et je le vis bien. Et à vrai dire je comprend pas pourquoi on en fait tout un plat.

    Donc je rejoins le club :)

Lire l'intégralité des 53 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)