Le printemps est là : voici huit raisons de s’en réjouir !

Le printemps, la plus belle des saisons ? En tout cas, l'une des plus agréables ! La preuve en huit points.

Le printemps est là : voici huit raisons de s’en réjouir !

Article initialement publié le 8 avril 2016

C’est le printemps ! À nous le retour du beau temps, des arbres qui bourgeonnent et, pour les moins chanceux•ses, des allergies.

On est tellement en rade de mouchoirs à la rédaction qu’Amy et moi partageons depuis deux jours un rouleau de PQ salvateur. C’est peut-être pas très glamour, mais ça irrite moins les narines que du papier essuie-tout.

big-allergies-pollen-temoignage

Mais ce nez qui coule n’est qu’un détail face à tous les petits et grands bonheurs que nous inspire la saison printanière.

Chaque personne de la rédaction a donné son avis sur la question, mais s’il fallait faire une synthèse de tout cela, on dirait uniquement que cette saison nous fait du bien.

Ce n’est pas tant que l’hiver nous déplaît, c’est plutôt le printemps qui nous change…

À lire aussi : Quatre bonnes résolutions non culpabilisantes pour se faire du bien

Alors, quelles sont les choses que la rédaction aime le plus en cette belle saison ? Réponse en huit points.

Le soleil !

D’un avis général, la première chose qui fait plaisir quand le printemps pointe le bout de son nez est le soleil ! Il illumine le ciel, nos maisons et nos cœurs. Oui, c’est cucul ce que j’écris, mais c’est un autre symptôme de cette belle saison.

Clara, digne membre de la team froid, témoigne que pour elle, le bonheur du printemps consiste à sortir de chez elle sans grelotter. Parfois, les plaisirs reposent sur des choses simples

big-soleil-bonheur

À lire aussi : Le soleil, ses bienfaits et ses risques : témoignages, conseils et prévention

Le soleil… en terrasse !

Ce point fait l’unanimité ou presque. Les fumeur•ses sont content•es de pouvoir se poser dehors sans se geler.

En tant que non-fumeuse, j’apprécie de ne plus avoir à devoir sortir dans le froid pour rester avec mes amis fumeurs ou pire, de devoir rester seule dans le bar à garder les affaires de mes proches pendant qu’ils sont allés prendre leur dose de nicotine.

À lire aussi : Ces attitudes absurdes qu’on adopte quand on fume

Chloé P., non fumeuse également, témoigne d’un avis contraire…

« Je ne déteste jamais autant les terrasses que quand il fait chaud et que les fumeurs s’en donnent à cœur joie… Les terrasses, pour les non-fumeurs, c’est inaccessible au printemps. »

Il fait jour loooongtemps !

Le printemps est ponctué par le passage à l’heure d’été et l’allongement des journées. Pour beaucoup, cela veut dire que soudainement le soleil est là quand on se réveille, quand on va au travail et puis aussi quand on en part. Le. Pied. Total.

soleil

À l’heure où j’écris ces paroles, j’ai une petite pensée émue pour celles et ceux qui travaillent en décalé ou font des heures supplémentaires à tire-larigot et ne connaissent pas cette joie. Pour tou•tes les autres : PROFITEZ !

Faire des pique-niques

Le printemps a toujours été synonyme pour moi de déjeuners en plein air et de soirées dehors ! Que ce soit dans un parc, sur les quais d’un fleuve ou sur les marches d’une église, cette saison permet d’apprécier de nouveau l’extérieur.

Juliette reste pragmatique.

« C’est cool, sauf qu’il y a toujours le problème de où on fait pipi. »

big-pique-nique-six-continents

À lire aussi : Le top des endroits où pique-niquer à Paris, Lyon et Marseille avec Florette !

La végétation

Manger dehors n’est pas agréable qu’en raison du soleil, mais aussi et surtout parce que les arbres sont en fleurs et que les oiseaux chantent.

Dans mon cas, la végétation rend mon nez rouge et fait piquer mes yeux (cf. mon allergie au pollen), alors j’avoue que c’est le point que je prendrais avec le plus de pincettes…

La nourriture

Ce qui plaît au printemps c’est le retour de la nourriture fraîche, parce qu’il fait suffisamment chaud pour que ce soit encourageant de manger froid. À nous donc les salades composées, les asperges et surtout… les fraises !

big-fruits-legumes-printemps

Le style

Le changement de saison rime avec changement de vêtements !

Fini les gros manteaux, les collants sous le pantalon et autres fringues tout confort quand le dehors est FROID. Mélanie se réjouit de pouvoir porter des lunettes de soleil à n’importe quelle occasion, Mymy de pouvoir ressortir l’INTÉGRALITÉ DE SES T-SHIRTS (le caps lock est d’origine).

Juliette, rédactrice mode, résume simplement la situation.

« Le printemps, c’est la saison qui te permet de pouvoir t’habiller stylé sans craindre d’attraper la crève mais sans avoir trop chaud non plus. Avec l’automne, c’est les meilleures saisons pour la mode. »

big-selection-vetements-denim-printemps-2016

La bonne humeur générale

Le truc qui fait le plus plaisir à l’arrivée de cette saison est la bonne humeur générée par les points précédents. Les gens sont en moyenne plus heureux et sympathiques, le kiffe est partagé, et ça, ça fait du bien !

À lire aussi : Quatre chansons pour se lever du bon pied le matin

Et toi, quelles sont les choses que tu aimes avec l’arrivée du printemps ? Viens donner ton avis dans les commentaires !

big-idees-activites-printemps

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Illyria
    Illyria, Le 9 avril 2016 à 6h48

    J'aime bien le printemps, le fait de pouvoir sortir avec un petit gilet "pour quand il fait frisquet" toussa toussa...le soleil encore présent quand je sors du taff et que je rentre chez moi (thx parce que me lever avec les poules et rentrer chez moi quand il fait déjà nuit c'est un poil déprimant).

    Par contre, étant de la team pas de jupe sans collant et de celle qui n'aime pas les collants chair, le printemps est une grosse frustration pour moi (sauf peut-être le premier mois, genre avril comme en ce moment, où je peux encore sortir gambettes protégées par des collants noirs ou gris ou Bordeaux sans passer pour une alien ou une frileuse high level (je suis genre pas du tout frileuse en plus)).
    J'ai toujours l'alternative de la jupe longue mais avec l'inconvénient des frottements, et du coup je passe mon printemps et mon été en pantalon à suer et mariner dans ma transpiration, frustrée de ne pouvoir laisser mes gambettes à l'air parce qu'elles sont pas jolies du tout :tears: (team vergetures, marbrures, veines pétées, cellulite et petits boutons :highfive: :gonk:). Je suis en kiff total devant toutes ces petites robes troooop belles qui me font baver mais qui sont pas pour moi :tears:

    Ah, et je hais l'été. Mais genre, vraiment.

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)