Ce truc beauté que j’ai enfin osé essayer en 2018

Oser avec son apparence physique c'est tout un cheminement parfois difficile. Des jeunes femmes de madmoiZelle témoignent de ce qu'elles ont osé en 2018.

Ce truc beauté que j’ai enfin osé essayer en 2018

Pendant les 12 derniers mois, dans le monde entier  des jeunes femmes ont essayé, ont expérimenté avec leur apparence en se colorant les cheveux ou en achetant un rouge à lèvres voyant. Trois d’entre elles racontent cette petite victoire sur leurs a priori.

Porter du rouge à lèvres sombre

Comme j’ai une bouche assez pleine, je porte très rarement du rouge à lèvres car j’ai toujours l’impression de ressembler à une gamine qui a mangé trop de fraises.

Mais cette année, j’ai osé le rouge à lèvres sombre (comme dans ma vidéo sur le BDSM) grâce à la gentillesse de Manu qui me le pose avec patience à chaque fois ! J’aime beaucoup l’air que ça me donne, ça file un cachet à un simple jean-t-shirt, ça me plaît énormément.

Je ne sais toujours pas poser le rouge à lèvres moi-même, je me rate… SAUF avec un gros crayon 1944 qui me permet de colorier ma bouche de façon instinctive !

Mymy

Mettre de l’eye liner bleu métallisé

Le super partenariat qu’on a fait avec MAC Cosmetics a débloqué un truc dans ma tête. Oui, le maquillage peut permettre de se sentir mieux dans ses pompes, ou de mettre en avant ce qu’on aime sur son visage, et c’est super !

En voyant Tom Sapin faire des liner de folie sur Elise, puis sur Manu, j’ai commencé à me maquiller de façon assez différente en fonction de mes humeurs : un jour un coup de rose sous les yeux, un jour de l’highlighter sur les paupières.

Et j’ai sorti ce liner bleu métallique qui trainait au fond de ma trousse et que j’osais jamais porter !

Maintenant j’ai des jours où je me sens plutôt « bleu », d’autres ou je me sens plus « bouche violette », et c’est une cour de récré géante dans laquelle je conseille à tout le monde de poser les pieds !

Dorothée

Réaliser un make-up poussé

Crois-le ou non mais je n’avais jamais fait de full face of makeup, faux-cils et contouring compris avant de faire la vidéo de la rentrée 2018. Avec cette vidéo je voulais insuffler une impulsion pour permettre aux gens de se sentir libres d’être enfin eux-mêmes pour l’année scolaire à venir.

Comment donner cette impulsion si j’avais moi-même des réticences ?

Je sais exactement pourquoi j’avais peur de me maquiller en mode hardcore : la peur d’en faire trop et de ne pas être prise au sérieux. Mais j’en suis venue à accepter que je suis extra comme disent les Américains.

J’aime les tenues de soirée, j’aime choisir soigneusement mon maquillage, j’aime les nail art ouf, j’aime les coiffures qui sortent de l’ordinaire, j’aime parler et rire fort.

Le maquillage très poussé est cool car il demande de la minutie, je dois choisir entre plusieurs options de teintes et de couleurs et le résultat est spectaculaire. Et voilà une corde de plus à mon arc.

Manu

Se couper les cheveux très courts

Je ne vais parler que pour moi, même si je pense qu’Élise est concernée, mais le fait de me couper les cheveux a été très libérateur. Fini les galères pour savoir comment les coiffer car c’est la même routine tous les jours.

Je recoupe un peu tous les mois, histoire que la coupe reste propre.

Je n’ai pas dit adieu à ma féminité, je ne me sens pas moins belle qu’avant, ni moins valide à faire quoi que ce soit. En fait, je le savais déjà mais mes cheveux n’ont rien à voir avec ce qui me rend belle.

C’est comme pour tout, j’ai choisi une coupe adapté à la forme de ma tête et de mon visage. L’époque où les garçons de mon collège m’appelaient Dragon Ball Z à cause de mes cheveux crépus qui tiennent tout seuls est définitivement derrière moi.

Manu

Est-ce qu’il y a UN truc dans le domaine de la beauté que tu te refusais et que tu as enfin osé en 2018 ? Tu peux raconter dans les commentaires, la France veut savoir !

À lire aussi : Comment oser porter du rouge à lèvres ?

Commentaires
  • EiraRozen
    EiraRozen, Le 31 décembre 2018 à 15h08

    Laisser mes poils tranquilles et ne les épiler que quand j'ai une envie soudaine de passez 4 heures dans la s-d-b à m'occuper de moi (bon je triche un peu, c'est depuis 2017) et passer des cheveux bouclés abîmées jusqu' aux fesses à coupe carré au menton (en prime, 33cm de cheveux naturels envoyés à une asso': Solid'Hair)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!