« Moi, grosse », un film sur la grossophobie sur France 2

Juliette Katz, l'interprète de Coucou les girls, tient le premier rôle du film anti-grossophobie sur France 2 : Moi, grosse.

« Moi, grosse », un film sur la grossophobie sur France 2

– Mise à jour du 16 mai 2019 – 

Le 15 mai, le film Moi, grosse sur la grossophobie passait sur France 2.

Moi, grosse, disponible en replay sur le site de France 2

Tu as raté le film Moi, grosse à la télé ?

Ne panique plus, clique ici pour voir accès au replay.

Qu’est-ce que tu en as pensé ?

– Publié le 15 mai 2019 –

Je suis Coucou les girls depuis quelques années déjà. Ses vidéos me font beaucoup rire quand elle tape sur les stéréotypes de Youtube, et j’adore son Instagram !

Dans la vie, elle s’appelle Juliette Katz, et elle sera sur France 2 ce 15 mai à 21h, dans le rôle principal du téléfilm Moi, grosse.

Moi, grosse, le film qui explique ce qu’est la grossophobie

Raphaëlle est animatrice des écoles, et elle est soudainement licenciée car son obésité serait « une source de peur » pour les enfants.

En arrivant chez Pôle Emploi, elle pense retrouver un travail rapidement grâce à ses qualifications.

Mais la réalité est toute autre. On lui annonce que pour retrouver du travail, Raphaëlle devra… maigrir.

Commence alors la lutte de la jeune femme, à avoir le droit d’exister telle qu’elle est dans une société qui n’accepte pas son surpoids.

Cette histoire, c’est celle de nombreuses personnes, car en France, la grossophobie est malheureusement une réalité.

Moi-même, j’ai vu des gens que je considère comme plutôt intelligents sortir des absurdités niant le fait que l’obésité est une maladie ! Le sujet est méconnu.

Voici un extrait du téléfilm montrant la rencontre entre Raphaëlle et son médecin, qui explique bien la chose :

Le téléfilm est inspiré du livre de Gabrielle Deydier, On ne naît pas grosse, qui est à la fois une enquête générale sur le traitement réservé aux personnes grosses en France, et le témoignage de son parcours personnel.

Juliette Katz et le mouvement body positive

L’actrice principale du film, Juliette Katz, ne s’est jamais auto-désignée comme grande chevalière contre la grossophobie.

Cependant, sa réussite sur YouTube et ses choix de projets tels que Moi, grosse ajoutent à son travail un beau message body positive, pour l’acceptation de soi !

L’actrice a récemment publié sur Instagram cette photo qui a suscité beaucoup d’incompréhension de la part de ses fans :

View this post on Instagram

Aujourd'hui je devais me faire opérer pour perdre du poids. On devait me retirer un bout d'estomac et me retrouver avec celui de la taille d'un enfant. Mais j'ai dit non. Depuis 6 mois je vois des médecins, je passe des test, fais des prises de sang, en étant convaincu que c'est la chose qui me fallait. Il a fallu que je me retrouve sur un brancard devant la salle d'opération pour prendre conscience que ça ne m'allait pas. J'ai dit non parce que j'ai eu peur de souffrir, peur de mourir, mais surtout parce que ça ne me va pas de me faire retirer un bout d'estomac parce que je n'ai pas suffisamment de volonté. Je ne veux pas me faire charcuter parce que je suis grosse. Depuis 20 ans je galère avec mon corps, avec mon apparence, avec ces kilos qui diminuent mais qui finalement ne cesse d'augmenter. Depuis 20 ans je souffre de mon obésité, n'ayons pas peur des mots, mais je travaille sur moi pour comprendre pourquoi je m'inflige ça. Je veux me sentir plus légère en gérant tout ça sans opération. C'est un putain de combat d'écouter son instinct sans écouter ses peurs, c'est un putain de combat de trouver la volonté en soi et de la garder, c'est un putain de combat de savoir pourquoi je continue de me flageller en accumulant ces kilos. Si j'écris ici ce n'est pas pour faire du drama, pour étaler ma life, pour me faire plaindre, pour entendre que je suis très bien comme ça ou que j'aurais du le faire. Je ne fais pas ça pour qu'on me dise bravo ou que sais-je encore. Sincèrement je m'en branle. Si j'écris ici c'est parce que, encore une fois, je veux être honnête avec moi, avec vous, même si je ne vous doit rien. Je sais que des personnes s'identifient à moi et dans ce sens la, je pense qu'il est aussi important d'être honnête. Je nai jamais prôné le body positive, je n'ai jamais voulu représenter les femmes fortes, ça ce sont des étiquettes qu'on a envie de me coller. La seule chose que je veux "prôner" c'est l'acceptation de soi. Et aujourd'hui, devant cette salle d'opération, j'étais au plus prêt de ma conscience et de mon envie d'y arriver par moi même.

A post shared by Coucou Les Girls (@coucoulesgirls) on

En effet, ses vidéos YouTube ont pour premier objectif de faire rire, et non de délivrer un message de représentation des femmes fortes.

Pour autant, ça ne veut pas dire qu’elle ne les représente pas, car bien des jeunes femmes ont envie de ressembler à Juliette Katz, d’avoir son énergie et sa joie de vivre !

Cette interview de Léa Bordier t’en dira plus sur son état d’esprit.

Moi, grosse, ou la réappropriation du terme grosse

Les termes gros et grosse dans la langue française connaissent des connotations négatives.

Le titre à lui seul se réapproprie le terme pour en faire un sujet qui n’est pas tabou, ni négatif, mais bel et bien réel.

Quand la production du téléfilm s’est lancée à la recherche d’une actrice obèse, elle n’en a apparemment pas trouvé. Ce qui peut, à mon avis, être lié aux diktats physiques imposés aux actrices, et aux femmes en général.

Juliette Katz a donc dû porter un fat suit, un costume par-dessus son corps, pour gagner des kilos, afin d’atteindre le poids du personnage.

N’hésite pas à regarder le débat qui aura lieu en seconde partie de soirée sur France 2 !

Je trouve que ce film est déjà une avancée énorme. J’ai hâte de voir de plus en plus de femmes grosses à l’écran, de les voir de mieux en mieux représentées !

À lire aussi : Ancienne obèse, je suis profondément blessée par la polémique autour d’Insatiable

Commentaires

Khyra

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!