« Merci pour ce moment » adapté au cinéma — Le casting idéal

« Merci pour ce moment », le best-seller dans lequel Valérie Trierweiler raconte sa vie avec François Hollande, devrait être adapté au cinéma. Du coup, on en a imaginé le casting...

« Merci pour ce moment » adapté au cinéma — Le casting idéal

Sorti en septembre 2014, Merci pour ce moment a fait un carton. Dans ce livre, Valérie Trierweiler, l’ancienne compagne de François Hollande, y décrit son histoire avec le Président de la République. Je vais pas te dire que j’ai vomi en lisant ce bouquin ou qu’au contraire j’ai été agréablement surprise : je ne l’ai pas lu, pour la simple et bonne raison que je n’en avais pas plus envie que de manger de l’aluminium. Je ne l’ai pas lu parce que ça m’intéresse pas et qu’en plus, j’aime pas les mélodrames, ce que ça a tout l’air d’en être un à en juger le résumé sur sa quatrième de couverture :

« Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble. Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage.

Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait.

J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun.

Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État.

Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. Journaliste, je me sentais parfois à l’Élysée comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour. »

Fort de son succès en librairie, Merci pour ce moment va être adapté au cinéma. C’est Saïda Jawad, une amie de Valérie Trierweiler, qui a annoncé à Gala qu’elle et sa société de production comptaient porter le livre à l’écran.

Comme on est sympa, on a décidé de lui donner un petit coup de pouce en proposant notre casting idéal pour Merci pour ce moment, version long-métrage.

À lire aussi : L’« affaire » Hollande-Julie Gayet : vivement le futur…

François Hollande – Le prêtre espagnol qui lui ressemble à mort

Il va sans dire que Merci pour ce moment, en film, ne s’annonce pas comme une ode au Président de la République. Impossible, donc, qu’il soit joué par un homme répondant aux critères de beauté actuels et adulé du public, comme Jean Dujardin ou Jean-Jacques Goldman. Soyons réalistes, enfin !

Je propose donc qu’on se cantonne à la ressemblance physique en embauchant le fameux prêtre espagnol qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau* : Javier Alonso Sandoica est effectivement le sosie presque parfait du Président. Son nom au casting – malgré son métier qui n’a rien à voir – apparaît presque comme une évidence.

L’avantage, c’est que son accent espagnol chantant ajoutera un peu de chaleur et de mélodie à l’oeuvre cinématographique. L’inconvénient, c’est que, du coup, celle-ci perdra en crédibilité, mais écoute, on peut pas tout avoir.

*Ici, cette expression ne veut rien dire, parce que ça sous-entendrait que deux gouttes d’eau ressemblent à François Hollande. Ce qui est faux.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Johnny Depp, car pourquoi pas ?
  • Gérard Jugnot, parce qu’en plus il s’est séparé avec Saïda Jawad y a pas très longtemps alors ça mettrait l’ambiance sur le tournage
  • François-Xavier Demaison, parce que écoute : de la calvitie, des cheveux bruns… moi j’vais pas chercher plus loin
  • Dave. Il est hollandais, tout ça, François Hollande, jeu de mots, le rire à foison oh dis !
  • Francis Huster. Ils ont les mêmes initiales, et puis Francis Huster ça rime avec scooter (prononcé par ton arrière-grand-mère, en tout cas).

Doublure scooter de François Hollande – Gérard Depardieu

Un prêtre a un grand nombre de responsabilités, et il ne peut mettre sa vie en danger en conduisant un scooter comme un fifou. C’est pourquoi la production devrait faire appel à une doublure. Un cascadeur professionnel pourrait parfaitement faire l’affaire, mais si l’équipe du film souhaite absolument mettre toutes les chances de son côté pour faire tellement d’entrées que le sol des salles de cinéma s’effondrerait, elle pourrait faire appel à un acteur bankable.

Gérard Depardieu, par exemple, a déjà prouvé qu’il savait conduire un deux roues dans le film Mammuth. Son caractère pétillant et enjoué ainsi que sa verve sautillante feraient, de plus, le bonheur de toute l’équipe.

Gege dans Mammuth

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Sebastien Loeb, car une voiture de rallye, un scooter, la paille la poutre, tout ça, si jamais on plisse les yeux suffisamment fort on voit peut-être pas la différence
  • Lorenzo Lamas, a.k.a. Le Rebelle, une série où un mec conduit une moto et fait son r3b3lz
  • Mon voisin du quatrième étage : il a un scooter et il porte un casque
  • Mon voisin quand j’étais petite. Il faisait du vélo cross et imitait le bruit d’un moteur de bolide avec la bouche en même temps, il maîtrise grave les deux roues.

Les croissants que François Hollande apportait à Julie Gayet – Des croissants

Pour interpréter le rôle des croissants que François Hollande apportait à sa dulcinée à bord de son deux roues, je ne vois pas meilleurs interprètes qu’une demi-douzaine de croissants. Ne cherchons pas midi à quatorze heures, à quoi bon faire compliqué quand on peut faire simple ? Je vis ma vie façon yolo, et le yolo commence par ne pas s’emmerder avec les problèmes qui n’en sont pas.

Le gros avantage, c’est qu’en plus, des croissants, ça coûte pas cher en terme de cachets d’artistes. L’inconvénient, en revanche, c’est qu’ils sont tout secs le lendemain. Pensez à les passer au four !

croissants picard

Des croissants Picard qui pourraient jouer le rôle des croissants. Idée gratuite. Plaisir d’offrir.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Des pains au chocolat, parce que de toute façon à travers le sachet en papier, on verra pas la différence
  • Des chocolatines, comme ça tout le monde est content
  • Des pains aux raisins, parce que j’aime bien, surtout que comme personne n’aime ça, ça en fait plus pour moi
  • Un sex toy, pour que l’équipe puisse rire sous cape pendant l’avant-première. « Hihihi les gens pensent que c’est des croissants, en fait c’est une bite en plastique » : complicité entre collègues ++.

Valérie Trierweiler – Mariah Carey

Mariah Carey n’est pas que chanteuse : elle est également actrice. Cette femme aux multiples talents aurait bien besoin d’un petit rebond médiatique : lors de l’illumination du sapin au Rockfeller Center, elle a proposé une version, disons… déroutante de All I want for Christmas is you. Il est grand temps de se refaire. Le monde des stars, c’est un peu comme le vélo : si tu tombes du cheval, faut remonter tout de suite sinon après, t’as peur (ou un truc du genre).

http://youtu.be/FNtrS3JdlSc

Je vois comme un charisme commun entre Valérie et Mariah, comme une aisance à porter le brushing très gonflé, comme une aura qui dit « viens pas trop m’emmerder » mais qui ajoute tout de même « s’il te plaît ». La politesse, la marque des grandes. Mariah Carey en Valérie Trierweiler, moi, j’y crois.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Beyoncé, avec ou sans body, avec ou sans laque dans les cheveux
  • Julie Gayet, dans un rôle de composition
  • Julie Piétri, si le film s’avère être une comédie musicale.

Julie Gayet – Valérie Trierweiler

Loin de moi l’envie de prendre partie d’une quelconque façon que ce soit : entre Valérie Trierweiler et Julie Gayet, je ne déciderai pas d’être plus gentille avec l’une qu’avec l’autre. Déjà, parce que cette histoire ne me regarde pas (une histoire, de toute façon, n’a pas d’yeux, comment veux-tu qu’elle me regarde ?) ; ensuite parce que mes parents m’ont appris à ne pas juger la vie des gens, et encore moins des gens que je ne connais pas. J’ai des valeurs, t’as vu.

C’est donc sans jugement ni parti pris aucun que je vois dans l’interprétation de Julie Gayet par Valérie Trierweiler une sorte de revanche sur la vie. Une prise de pouvoir sur l’histoire. Je suis certaine que les psychologues/coachs de vie qu’on voit dans Confessions Intimes seraient d’accord avec moi pour dire qu’un tel jeu de rôle, payé en sus, permettrait à Valérie de comprendre un peu plus sa «« rivale »».

Bon, par contre, elle est pas actrice de formation, mais on a bien embauché un homme d’église dans le rôle principal alors on n’est plus à ça près.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Shakira, parce que peut-être qu’en vrai Julie Gayet sait bootyshaker, ON SAIT PAS
  • Taylor Schilling, de Orange is the New Black. Ici, on trouve qu’elles se ressemblent un peu. Enfin y a un truc quoi.
  • La meuf qui joue dans Quai d’Orsay… Ah bah non. Non, c’est Julie Gayet en fait.

Jean-Marc Ayrault (Ayrault Ayrault petit patapon) – David Bowie

Pour incarner l’ancien premier ministre, j’ai cogité : qui donc pourrait interpréter avec classe et crédibilité Jean-Marc ?

Et soudain, BIM, la révélation : David Bowie. Non mais c’est vrai, regarde ! Ils ont plein de points communs.

Déjà, ils ont seulement trois ans d’écart et tu m’excuseras mais quand t’as dépassé la soixantaine, trois ans, c’est vraiment que dalle. Mais surtout, réfléchis bien : David Bowie a entre autres pratiqué le genre musical du blue-eyed soul, la soul aux yeux bleus. Et Jean-Marc Ayrault, tiens, comme par hasard, non seulement il a les yeux un peu bleus, mais la rumeur dit, en plus, qu’un jour il a écouté de la musique soul.

david bowie
David Bowie, mutin, faisant semblant de sortir du champ’ pour aller convaincre Saïda qu’il est parfait pour le rôle de Jean-Marc Ayrault.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, parce qu’on l’a vu partout en 2014 alors si on le voit pas un peu en 2015 on va plus savoir où on habite
  • Christophe Lambert, parce que eh, y a un petit air. Et que si tu changes plein de lettres à « Lambert » ça donne « ancien premier ministre », alors ça pour une coïncidence !
  • Patrick Fiori, parce qu’il manque à ma vie et que c’est mon article
  • Garou, parce que je confondais son nom avec celui de Patrick Fiori quand j’étais petite alors comme ça, pas de jaloux.

Ségolène Royal – Valérie Lemercier

Ne discute pas : c’est Valérie Lemercier ou rien. Déjà, parce que j’aime beaucoup Valérie Lemercier et qu’elle me manque. Mais aussi parce que quand j’étais petite, un jour, j’ai vu Ségolène Royal dans la télé et j’ai cru que c’était Béatrice Goulard de Montmirail, le personnage des Visiteurs.

Me juge pas : la mode des années 90 prêtait parfois à confusion.

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, je vais pas copier-coller mon excuse précédente parce que je veux voir si tu continues à la lire
  • Evelyne Thomas. Paraît qu’elle va jouer dans une série policière alors après tout, pourquoi pas.
  • Florence Foresti. Si on était en 2006, on rirait peut-être de cette proposition mais il se trouve que nous sommes en 2015 alors bon, « oops ».
  • Roselyne Bachelot, parce que ça va bien cinq minutes d’apparaître en guest dans des séries à sketchs et de faire des blagues de fion sur D8, mais je la réclame dans un long-métrage. Une heure trente minimum de Roselyne, perso, je prends.

Carla Bruni – Benedict Cumberbatch

J’y peux rien, et il faut dire ce qui est : Benedict Cumberbatch et Carla Bruni pourraient être frère et soeur. Je trouve qu’ils se ressemblent comme des jumeaux, j’y peux rien, et je pense que la présence de Béné au générique de cette adaptation cinématographique ne choquerait personne. En tout cas, clairement, ça ne me choquerait pas.

Ce qui est tout à fait logique puisque c’est mon idée.

benedict-bruniBon, là, ok, c’est peut-être pas flagrant, mais des fois si !

Autres choix possibles :

  • Christian Clavier, un jour j’ai fait pipi dans un pneu
  • Carla Bruni (après tout, elle a déjà tourné devant la caméra de Woody Allen) (et par « tourner » je veux dire « jouer dans son film », pas « faire un tour à 360° sur elle-même)
  • Marion Cotillard, qui sait glisser dans des rôles comme je glisse sur une bâche couverte d’huile (un jeu sexuel qui a mal tourné, je te raconterai un autre jour)
  • Zazie, qui serait certainement convaincante toute en émotion en interprétant L’amoureuse.

Nicolas Sarkozy – Christian Clavier

Parce que ça faisait un moment que je le mettais en second choix et que eh, tout de même, y a des airs. Y a des airs et puis l’acteur a soutenu le candidat en 2012 d’après la presse, alors franchement ça se tient.

Autres choix possibles :

  • Christian Clav– ah, non. Du coup, non.
  • Mickaël Vendetta qui lui aussi soutenait Sarkozy en 2012
  • Véronique Genest, pour la même raison.

En terme de réalisateur ou réalisatrice, il semblerait que ce soit Saïda Jawad qui s’en charge. Mais au cas où, on propose Quentin Tarantino (à la fin ça pourrait partir en western avec plein d’action et tout, je te raconte pas le délire) ou bien Tim Burton, pour mettre en valeur l’onirisme de la vie, cette vie qui s’écoule et qu’on ne comprend pas toujours. L’absurdité vissée au corps et au coeur, tout ça.

En exclusivité, l’affiche de l’adaptation de Merci pour ce moment comme on la rêve :

merci-pour-ce-moment-affiche

Montage de qualité par Cy. On l’aime.

Saïda, j’attends ton coup de fil, hésite pas : j’te conseille, tu fais un carton, je prends pas cher et je demande juste à avoir mon nom en Comic Sans sur l’affiche (c’est le rêve de mes parents).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 31 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 31 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)