Les 17 punchlines les plus drôles et méchantes des critiques cinéma

Par  |  | 29 Commentaires

Être critique, c'est un métier. En témoignent ces 17 punchlines toutes composées soigneusement par des professionnels de la rixe verbale, qui tabassent les films à coups de prose. Kalindi a ri en les compilant. Ris donc avec elle !

Les 17 punchlines les plus drôles et méchantes des critiques cinéma

J’ai un talent.

  • Pas le piano
  • Pas le chant (même si je suis pas peu fière de ma version de Baby Boy)
  • Pas la couture
  • Pas le street-fight
  • Pas l’origami
  • Pas le sexe tantrique

Non, je suis douée pour me plaindre.

Mais c’est une vraie chose ! Donne-moi n’importe-quoi, je peux tenir 2h dessus à faire du rali-ralou.

Un type qui s’appelle Gontrand, un légume, un phasme, une assiette, un étron, une prothèse, une échelle, un jacuzzi, N’IMPORTE QUOI.

J’ai même décidé de dédier un peu de mon travail à cet art, en écrivant régulièrement des articles sur les choses insupportables du cinéma, comme les personnages de films et les connards de spectateurs.

C’est mon petit bonheur à moi, te nourrir de ma mauvaise foi.

Pourtant, je n’arrive pas à la cheville des critiques, parfois cinéphiles au point d’en être impifrables.

Les critiques cinéma, des gens impitoyables (mais drôles)

Être critique, c’est un métier. Un job sur le dos duquel les internautes casse souvent des sucrières entières.

« Cinéastes ratés » , « artistes frustrés » etc : les noms d’oiseaux fusent lorsqu’il s’agit de qualifier nos amis râleurs d’ici et d’ailleurs.

N’oublions tout de même pas que lesdits critiques sont parfois élogieux. Mais comme je pratique la mauvaise foi, je ne m’attarderai que sur leurs plus belles joutes.

Que ce soit au Masque et la plume ou dans des magazines papiers spécialisés, être acerbe, c’est de mise.

Alors voilà quelques-unes des punchlines qui m’ont fait le plus rire, au détour de recherches hasardeuses sur le web.

Les meilleures punchlines des critiques cinéma

IMtheRookie (co-créateur de Vodkaster) à propos d’Enter the Void, de Gaspar Noé

Une ineptie fluo qui clignote très longtemps reste une ineptie fluo.

Télérama à propos de Donjons et Dragons, de Courtney Solomon

Un grand moment de comique involontaire.

L’Express à propos de L’Arme Fatale, de Richard Donner

A ce point ridicule qu’il en devient drôle. (…) A condition de voir le film gratuitement.

IMtheRookie à propos du Locataire, de Roman Polanski

Le Locataire de Polanski résume à peu près ce que je pense de la Fête des Voisins. 

L’OBS à propos de La Beuze, de François Desagnat et Thomas Sorriaux

Le présentateur hystérique du Morning Live a troqué sa nudité et son mégaphone contre un emploi de brave type dans un scénario écrit avec les pieds par un escouade de tâcherons.

Première à propos de Forces spéciales, de Stéphane Rybojad

L’un des films d’action les plus bourrins de récente mémoire, plein de testostérone mais sans couilles. Une sorte de Platon français castré et sans âme.

IMtheRookie à propos de L’Effet Papillon, d’Eric Bress

L’Effet papillon est un film gadget assez insupportable et moche comme un téléfilm allemand sur M6.

Libération à propos du Jour et la nuit, de BHL

Je suis allé à la séance de 18h, deux heures plus tard, j’ai regardé ma montre : il était 18h20.

En faisant quelques recherches, j’ai constaté que ce film est unanimement détesté par les professionnels du cinéma.

Claude Chabrol, réalisateur, producteur, scénariste, dialoguiste, acteur : 

Plus mauvais films de l’Histoire du Cinéma

Nanarland, le site des mauvais films sympathiques :

Baudruche gonflée comme la montgolfière d’Alain Delon, époustouflant d’arrogance, de laideur et de niaiserie

Encore Libération

Un navet certifié. […] BHL pédale dans le guacamole. 

Télérama à propos de Beowulf, de Robert Zemeckis

Cette croisade désespérément cheap, mâtinée de kung-fu et d’érotisme toc, est aussi ennuyeuse qu’un vieux jeu vidéo dont on connaîtrait tous les pièges.

IMtheRookie à propos de Pi, de Darren Aronofsky

Brouillon au fusain de Requiem for a Dream. Ça tient à l’épate pendant 5 minutes et puis on réalise à quel point c’est nul. 

Le Masque et la Plume à propos de 50 Shades of Grey, de Sam Taylor-Wood

On craignait le pire et on avait tort, c’est encore pire.

Première à propos de Requiem pour une tueuse, de Jérôme Le Gris

Fruit mutant d’une interprétation clownesque, d’un scénario cheap et d’une mise en scène momifiée, le résultat ne ment pas sur son titre: c’est bien les funérailles d’une bonne idée qu’il célèbre.

Télérama à propos de Cinéman, de Yann Moix

Avec cet hommage à la magie du cinéma, Yann Moix a commis le pire des navets : un héros inutilement ringard, un scénario bâclé, des acteurs en roue libre et un montage au petit bonheur la chance. 

IMtheRookie à propos de The Fountain, de Darren Aronofsky

The Fountain est une indigeste bouillie filmique avec de vrais bouts de très mauvais cinéma dedans.

(huhu, c’est si vrai)

Voilà mon esturgeon, j’ai bien ri, j’espère que toi aussi.

Ils sont si méchants et sassy.

N’hésite pas à partager en commentaires les punchlines les plus drôles que tu aurais trouvées au détour d’un article. Je suis toujours preneuse !

À lire aussi : Découvre la première image de Glass, la suite de Split !

8 surprises autour de l'apéro
choisies par Mymy & Charlie et valant + de 50€
18.90€ + livraison

Commentaires
  • Eclaireur
    Eclaireur, Le 2 mai 2018 à 17h49

    @Gabelote On est bien d'accord, et j'avoue que je ne comprends pas comment ce film a pu voir le jour. C'est quand même hallucinant que personne, à aucun moment, n'ait mis un stop à tout ça. Je ne pense pas qu'un Master en psychologie soit nécessaire pour voir à quel point le scénario est basé sur des conceptions complètement tordues/malsaines et une incompréhension totale de l'être humain en général. Je pense que ce qui est vraiment dérangeant dans ce film (au-delà de la réalisation, du jeu des acteurs et de tout le reste) c'est surtout qu'on sent que Sébastien croit à sa thèse dur comme fer.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!