Marie-Paule Nègre et la misère ordinaire : l’exposition

Par  |  | Aucun Commentaire

Marie-Paule Nègre est une grande photographe qui a immortalisé des familles dans le besoin. L'ensemble de son oeuvre a droit à sa rétrospective jusque fin août à Paris.

Marie-Paule Nègre et la misère ordinaire : l’exposition

La photographe Marie-Paule Nègre a commencé sa carrière en réalisant des reportages entre autres sur l’univers du jazz. Dès le début des années 1980, elle a choisi de travailler sur la pauvreté en France en allant photographier des familles. Des photos hyper pudiques, très touchantes et sans détour, qui font prendre conscience des inégalités sociales et du quotidien des démunis.

Plusieurs années plus tard, elle a été capable de retrouver quelques-uns d’entre eux pour les photographier à nouveau. Ça donne l’impression de les suivre sur plusieurs stades de leur vie, et c’est d’autant plus poignant.

Bonne nouvelle pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore bien son oeuvre, une rétrospective plus générale sur l’ensemble de son travail est actuellement exposée à la Maison Européenne de la Photographie, comme nous l’annonce Slate !

Une des photos de Marie-Paule Nègre, qui date de 1989.

Marie-Paule Nègre, Mine de rien…, du 4 juin au 31 août 2014 à la Maison Européenne de la Photographie.

7 surprises choisies par Elise, + de 35€ de valeur
18.90€ + livraison

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!