Non, le mariage n’est pas le rêve de ma vie

Naya n'a jamais voulu se marier. Oui, même si elle trouve un homme formidable. Non, elle ne changera pas d'avis plus tard...

Non, le mariage n’est pas le rêve de ma vie

semaine-amour

Le mariage est un événement extraordinaire dans la vie d’un individu. Il représente l’union de deux personnes qui se sont choisies parmi des millions d’autres.

J’ai toujours respecté ce symbole, j’ai été très émue au mariage des membres de ma famille ou de mes amis… mais malgré les messages que nous renvoie la société sur l’importance de cette étape de la vie, je n’ai jamais ressenti le besoin de sauter le pas.

À lire aussi : « OUI ! 101 questions à se poser avant de se marier », de Margaux Motin & Pacco, vous fait gagner des cadeaux !

Pour moi, il s’agit d’un choix comme un autre. Quel ne fut pas mon étonnement lorsque les personnes à qui j’expliquais mon choix étaient étonnées ou même choquées par ma décision !

Ne pas se marier ? Quelle idée !

Lorsque je dis à certaines personnes que je ne veux pas me marier, je suis souvent confrontée à deux réactions. Il y a celles qui pensent que mon choix est une excentricité de plus liée à ma personnalité…

«  Oh, ça c’est ton truc de féministe hipster ! Un truc que tu fais exprès pour sortir de la norme comme quand tu dis que tu veux aller visiter la Mongolie. Moi je t’encourage hein ! Girl Power ! »

…et celles pour qui il est complètement improbable qu’une femme ne désire pas se marier. Je me souviens des paroles surprenantes prononcées par l’une de mes amies lorsque je lui ai annoncé ma non-envie d’alliance civile :

« Je pense que tu dis ça parce que tu as peur qu’on ne te demande jamais en mariage. Tu changeras d’avis une fois qu’on te le demandera »

agacée

Je me souviens avoir été abasourdie par cette remarque. La plupart des personnes qui composent mon entourage ne comprennent pas le fait que je ne veuille pas me marier. Le mariage est, pour certains de mes proches, l’accomplissement d’une vie à deux ; pour d’autres, c’est le moyen d’empêcher l’un des deux d’abandonner son/sa partenaire pour quelqu’un d’autre.

Je n’ai jamais trouvé utile le fait d’épouser la personne avec laquelle je voudrais passer le reste de ma vie, même si je respecte et comprends ceux qui y trouvent leur compte.

Mes amies me parlent du mariage comme l’accomplissement de toute une vie. J’ai pu assister à des conversations où plusieurs d’entre elles se moquaient d’une femme qui avait atteint quarante ans sans avoir été mariée. Elles semblaient penser que de ne jamais se marier était quelque chose d’effroyable, une chose qu’il fallait à tout prix éviter ! Il n’était pas rare que j’entende ce genre de phrases :

« Pas question que personne ne m’ait mis la bague au doigt avant mes 35 ans ! »

ring-on-it
Finalement, chacun a ses propres buts dans la vie, même si je pense sincèrement que ceux et celles qui font du mariage une priorité ont largement été influencés par les messages des films hollywoodiens où tout ne finit bien que si le personnage principal trouve un partenaire à aimer pour le restant de ses jours.

La cérémonie de mariage ou l’antithèse de ma personnalité

Lors de mes précédentes relations amoureuses, je me souviens avoir parfois réfléchi à ce qu’il adviendrait de mon couple dans les années à venir. Je me rappelle aussi avoir été très amusée à chaque fois qu’un de mes ex me parlait mariage. Mes anciens mecs ont toujours été au courant de ma position par rapport à ce sujet, qui ne les avait jamais dérangés.

Lorsqu’on parlait d’une cérémonie de mariage fictive, dans le second degré le plus total, je ne pouvais m’empêcher d’éclater de rire pour plusieurs raisons. La première étant que je ne me vois pas du tout porter une robe de mariée. M’imaginer dans un drapé blanc, avec un voile et un chignon travaillé, me donne la chair de poule !

noces-funebres

Ma mère me disait qu’une fois la robe enfilée, je changerais probablement d’avis, mais je n’arrive pas à voir cette tenue comme autre chose qu’un déguisement Je sais bien que rien ne m’oblige à suivre la tradition, mais l’idée de la robe me bloque — peut-être à cause de mon côté anticonformiste. Faire comme des millions d’autres femmes et me pointer en blanc, ça ne me tente pas !

À lire aussi : Quelle robe choisir pour une cérémonie de mariage ?

Ma mère me raconte que dès mon plus jeune âge, que je lui demandais pourquoi les princesses Disney voulaient à tout prix se marier au Prince alors qu’ils pourraient juste « jouer ensemble » (je devais avoir six ans, et ma collection de pogs était toute ma vie).  

En réalité, je pense vraiment que mon désamour du mariage vient du fait que je suis trop fleur bleue (oui oui, vous avez bien lu) : je crois que deux êtres peuvent vivre en harmonie sans que ça ne soit officiel aux yeux de la loi !

Et puis finalement, peu importe mes raisons : ce qui compte, c’est que moi je ne veux pas me marier. Que c’est mon choix. Et que personne ne devrait le juger !

À lire aussi : L’amour, c’est pas pour moi… malgré ce que m’enseigne la pop culture

Et pour toi, c’est quoi le mariage ? Une éventualité, un passage obligé, un refus clairement posé ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 143 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Sinae
    Sinae, Le 9 septembre 2016 à 19h06

    @Naurore @pikalovescoke

    Vous avez raison, je me focalise trop sur 1 seule vision du mariage, alors qu'en fait, on fait ce que l'on veut :)
    Il faudrait que j'assiste à d'autres mariages...
    Et puis c'est vrai que c'est la célébration de l'amuuur :)
    Du coup au final, s'il fallait que je le fasse, je le ferai dans un endroit cool, avec juste quelques amis (et avec un "faux" contrat) pour l'aspect mystique. Et puis je pense que j'irai me marier discretos (ou me pacser) avec mon copain, juste pour éviter les problèmes administratifs. Ou je ferai rien.
    Fin remarque mes parents sont pas mariés, et ma mère a jamais eu de problèmes du fait qu'elle ait pas le même nom que ses enfants... enfin elle me l'a pas dit en tout cas.

Lire l'intégralité des 143 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)