Le maquillage est-il un concept sexiste ? Laci Green fait le point

Le maquillage est-il un concept sexiste d'asservissement ou, au contraire, un générateur de puissance ? Voici la réponse de la youtubeuse Laci Green !

Le maquillage est-il un concept sexiste ? Laci Green fait le point

Laci Green, la youtubeuse américaine connue entre autres pour ses petits guides pratiques sur la sodomie ou encore le BDSM, est de retour avec une nouvelle vidéo sur un sujet plutôt complexe : le maquillage est-il un concept sexiste ? Spontanément, Laci répond que « ça dépend à qui vous posez la question ! ». Je te laisse regarder la vidéo avant de revenir sur ses grands points…

« En lui-même, le maquillage est complètement neutre. Il n’est pas intrinsèquement sexiste ou féministe. C’est juste une espèce de substance contenue dans un tube. Si aujourd’hui on se pose la question de la place du maquillage, c’est uniquement à cause du contexte social qui l’entoure. »

Pour Laci, cinq grands axes de réflexion sont à développer autour du maquillage et de sa place dans notre société :

  • L’obligation professionnelle
  • La pressions sociale
  • L’application de codes genrés au maquillage
  • Le regard des autres
  • La dévaluation des « trucs de filles »

À lire aussi : L’Instant Putassier : les filles qui n’aiment pas les filles

« Au final, l’important c’est de faire ce dont vous avez envie, tout en restant conscient•e•s de l’emprise des médias et des géants de la cosmétique. À partir du moment où ça vous fait vous sentir bien, que ce soit pour mettre en valeur vos atouts ou dissimuler vos petites insécurités, vous faites bien ce que vous voulez. »

Et toi, qu’en penses-tu ? Vois-tu le maquillage comme un asservissement ou comme une façon d’exprimer son individualité ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Yzorha
    Yzorha, Le 8 juin 2015 à 13h43

    @Enimo Oui, j'ai confondu la Chine et le Japon, effectivement ^^
    Et ouais, j'y pensais aussi au No, d'ailleurs, ce n'est pas propre au Japon : dans l'antiquité et pendant une certaine période du Moyen-âge, le théâtre était réservé aux hommes, qui se grimaient donc, en homme comme en femme.

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)