madmoiZelle devient giZelle. POISSON D’AVRIL !

Le 2 avril 2012 — Toute la vérité sur cette histoire tout en bas… lisez jusqu’au bout ! Le 30 mars 2012 — Les filles, la fête du slip est finie, l’heure est grave. Six ans de travail acharné autour de ce nom et de cette belle marque qu’est madmoiZelle, anéantis par une lettre lapidaire, […]

madmoiZelle devient giZelle. POISSON D’AVRIL !

Le 2 avril 2012 — Toute la vérité sur cette histoire tout en bas… lisez jusqu’au bout !

Le 30 mars 2012 — Les filles, la fête du slip est finie, l’heure est grave. Six ans de travail acharné autour de ce nom et de cette belle marque qu’est madmoiZelle, anéantis par une lettre lapidaire, portant un drapeau français en en-tête. Un drapeau supposé insuffler la liberté, l’égalité, la fraternité et qui pour le coup, envoie un sérieux high-kick au projet qu’est madmoiZelle.

Vous avez été nombreuses (et nombreux) à nous interpeller au cours de « l’affaire Mademoiselle », à nous faire des blagounettes — ou du moins ce qu’on prenait pour des blagounettes à l’époque — dans le genre « Mais vous allez devoir changer de nom ? »… et nous, de nous gausser tout en brandissant le poing pour mieux affirmer notre différence « ON S’EN FOUT ON EST MADMOIZELLE BLBLBLBL« .

C’était sans compter sur cette lettre, reçue ce matin du vendredi 30 mars 2012.

Vous aurez remarqué au ton très… péremptoire de cette personne qu’on n’a pas vraiment le choix. Voilà. On se chauffe les méninges tout le week-end pour trouver un nom digne de ce nom dans les 48 heures à venir. La fête du slip, vous avez dit ?

***

Mise à jour du 1er avril 2012 — Nous y voilà, la date FATIDIQUE. On a donc longuement réfléchi, pour finalement choisir GIZELLE.COM. Pourquoi GIZELLE.COM ?

  • giZelle, c’est à fond dans la tendance du moment, le revival des vieux prénoms pourraves du siècle dernier que le branchouille tente de se réapproprier pour se donner une image COOL. On s’est dit que giZelle, c’était COOL. On avait d’abord pensé à une énorme tapette à souris géante Brenda, qui est aussi un vieux prénom du siècle dernier, mais c’était trop connoté.
  • Gisèle est un prénom germanique qui signifie « otage ». Vous la voyez la symbolique, par rapport à la lettre reçue vendredi ? VOUS LA VOYEZ ?
  • giZelle est multiple : elle peut être aussi bien la magnifique Gisele Bündchen que Ma’ame Gisèle, la poissonnière du coin, qui te fournit en morue. Ou même cette grande dame qu’est Gisèle Halimi. Ou encore une des deux Vamps, duo « comique » ayant eu sa petite renommée dans les 90s. Une de leurs citations : « Gisèle, vous vous souvenez quand on était jeune, on voulait ressembler à Brigitte Bardot, bah c’est fait » (on s’est cassés le fion, vous avez vu).
  • Gisèle c’est aussi un personnage de Jérôme Commandeur. TELLEMENT REPRÉSENTATIF DE NOTRE STATE OF MIND.
    Chargement du lecteur...
  • Ça permet de faire des jeux de mots SUPAYR : « Mon nom est Zelle. GiZelle ». BIM. « Ci-gît Zelle ». BAM. « GiZelle, un magazine plein de magie-Zelle ». BOUM. « GiZelle, la perfection au féminin ». BIM BAM BOUM (big up à Anaïs Morel sur FB pour celle-là hahaha)
  • Et donc, forcément, affublés d’un nouveau nom aussi déglingué, on ne pouvait pas garder notre ancienne baseline « Je ne suis pas celle que vous croyez ». On a donc opté pour « Je ne suis pas la morue que vous croyez ». TELLEMENT PLUS EFFICACE. Et d’actualité.

J’en profite pour vous remercier pour toutes vos contributions qui nous ont fait chonocoeurEt donc, GIZELLE.COM, vous en pensez quoi ? Rendez-vous demain, lundi 2 avril 2012, pour un débrief complet sur vos remarques et cette histoire bouleversifiante.

***

Le 2 avril 2012 — Bon eh bien les plus observatrices d’entre vous auront remarqué que madmoiZelle.com est revenu et que c’était BEL ET BIEN un poisson d’avril. POUET. Quelques infos tout de même sur cette histoire :

  • D’abord un grand merci à Mélanie (a.k.a. @Melp_ sur Twitter), juriste-blagueuse, et à Nepsie, qui a trouvé le GiZelle.com dans une sorte de quiproquo 2.0 assez drôle (en gros, elle l’a proposé comme ça dans notre Batcave où on discute secrètement des projets madmoiZelle, nous on a tous tilté de notre côté, mais sans lui dire clairement que son idée était top et qu’on allait prendre ce nom-là… -__- les joies du travail à distance).
  • Contrairement à ce que certaines d’entre vous ont pu penser, l’objectif n’était bien sûr pas de vous duper et de vous induire en erreur. D’où l’en-tête foireux, d’où le nom inexistant (samaki veut dire poisson en swahili, ué), d’où les inexactitudes, d’où le nonobstant
  • Et avec le recul, on a bien fait, puisque malgré ces indices, malgré le tas de commentaires qui disaient « POISSON D’AVRIIIIL ! », on a reçu des dizaines et des dizaines de tweets, de messages Facebook, de mails éhontés, énervés, gonflés contre « ce pays de merde ». Encore hier, avec le GiZelle.com avec le poisson au bout du logo et le « je ne suis pas la morue que vous croyez ». 
  • Certaines d’entre vous ont été déçues par le nom choisi, pas assez drôle à leur goût. Nous, on voulait plutôt jouer sur la blagounette à double-détente… ça a en tout cas l’air d’avoir plu à la grande majorité d’entre vous et on en est ravis ;)
  • Enfin, au-delà de la blague, y’a un peu de vrai dans cette histoire : si on regarde ce qu’il s’est passé dans les pays étrangers, l’étape « formulaire administratif » n’est que le début de la disparition du Mademoiselle. Aux US, le terme a définitivement été rayé du vocabulaire. Il y avait d’ailleurs un magazine édité par Condé Nast là-bas dans les 90s, qui s’appellait Mademoiselle. Ce n’est sans doute qu’une conséquence indirecte (avec les problèmes financiers) mais il a disparu depuis 2001.
    Que faire de madmoiZelle si Mademoiselle périclite aussi en France ? Et je ne vois pas pourquoi on y échapperait, ça va forcément dans le sens de l’Histoire. C’est une question que j’me pose depuis quelques mois maintenant et qu’il faut se poser. J’ai tendance à croire que la « marque » madmoiZelle peut exister sans Mademoiselle, mais je ne ferme aucune porte à un changement de nom d’ici 5 à 10 ans, peut-être même avant, en fonction de la vitesse à laquelle vont les choses.
    Bien sûr, GiZelle est une blague, mais comptez sur nous pour vous faire signe et organiser un référendum en bonne et due forme si on se lance là-dedans. D’ailleurs, on a bien noté que certaines d’entre vous avaient adopté le p’tit nom ;)
  • Voilà c’est tout pour cette année ! Rendez-vous en 2013 si on survit à 2012 !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 343 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tamago
    Tamago, Le 4 avril 2012 à 21h43

    JE LE SAVAIIIIIIS !!! ça ne pouvait pas être vrai, ça collait pas !

    Mais quand même, pour ma part même si j'avais deviné (soupçonné serait plus juste) le poisson d'avril, ça m'a amené à me poser certaines questions sur le sujet. D'abord le fait que le terme "mademoiselle" soit supprimé administrativement et que ça puisse le rendre discriminatoire verbalement ou même en référence, ça me semble exagéré. Et pour le nom madmoiZelle, je trouverais ça vraiment dommage d'en changer parce que je vois pas comment un autre nom que la combinaison des mots "mad" "moi" et "zèle" pourrait mieux représenter le magazine... la folie, la personnalité, et le zèle .... pour moi c'est ça le magazine, et GiZelle ou un autre nom ne serait pas aussi porteur de sens que celui-ci.... mais ce n'est que mon avis. :)

    En tout cas si madmoiZelle change de nom, attendez-vous à ce que je boude, NA !

Lire l'intégralité des 343 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)