Le Décodeur, un dialogue mère-fils vu par Golden Moustache

Par  |  | 8 Commentaires

Lucien Maine signe un sketch drôle et touchant sur la relation entre une mère et son fils adolescent, superbement exécuté par Aude Gogny-Goubert et FloBer.

Le Décodeur, un dialogue mère-fils vu par Golden Moustache

Je ne suis pas mère, mais j’ai été témoin de l’adolescence de mes frères, et de nombreuses tentatives de dialogues comme celle mise en scène dans cette vidéo…

L’application « Décodeur » est une idée de génie : m’est avis que de nombreux parents se rueraient dessus ! Mais il y a sans doute une faille majeure dans le business plan : combien d’entre eux savent effectivement télécharger et utiliser une application de smartphone, voire un smartphone tactile ?

Si l’on se base sur un échantillon non représentatif constitué de mes parents, on tombe à 50% des individus sondés uniquement… (ma mère ne sait toujours pas envoyer des SMS, soyez indulgent•e•s).

Blague à part, Le Décodeur égratigne la mère un peu reloue et le fils que tu secouerais bien par les épaules pour le faire sortir de sa torpeur de feignasse, le tout ponctué d’une très belle chute pleine de tendresse. 

Encore, Golden Moustache, encore. Et merci !

Et toi, qu’as-tu pensé de ce sketch ? Viens en parler dans les commentaires ! 

À lire aussi : 30 épreuves de Koh-Lanta refusées par la prod, par Golden Moustache

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Datchou
    Datchou, Le 27 septembre 2014 à 16h29

    Je suis mère de 2 petits garçons et j'appréhende vraiment le jour où ils seront ados ayant moi même été une ado chiante. La fin m'a vraiment touchée et m'incite encore plus à dire chaque jour à mes fils combien je les aime.