Lavraietimeline.fr, site parodique de la page Facebook de Sarkozy

Nicolas Sarkozy, candidat à sa succession, s'est emparé de tous les réseaux sociaux. Le chef de file de l'UMP a même une page Facebook Timeline plutôt étoffée. Laquelle a inspiré une parodie.

Sur son interface Facebook officielle, le candidat apparaît, tout sourire, au milieu d’une foule heureuse. La citation qui traverse la photo va de paire avec le bonheur supposé en émaner : Nicolas Sarkozy est fier, fier d’appartenir à « une grande, vieille et belle nation : la France ».

Cette page Facebook, véritable outil de communication proche du panégyrique, n’a pas manqué d’en agacer plus d’un.

Las de cette marketisation du politique qui, à la veille des présidentielles, nous vend des personnalités pures et parfaites, policées (ils n’ont rien à se reprocher) et dévouées (ils se disent plein de bonnes intentions pour le peuple), certains n’hésitent pas à utiliser l’humour pour dénoncer la propagande.

Lavraietimeline.fr est un site (donc non hébergé sur Facebook) parodiant la page Facebook Timeline de Nicolas Sarkozy, en mettant en valeur ce que le candidat gagne à ne pas dévoiler : ses échecs et ses petits arrangements entre amis.

Extraits :


Au delà de cette façon ludique de faire entendre une autre voix, lavraietimeline.fr représente un vaste travail de documentation et classification.

Lavraietimeline est aussi sur Twitter. La bio du compte est éloquente :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dies Irae
    Dies Irae, Le 27 février 2012 à 22h27

    Xiiaoh;2957788
    Mais du coup, vu que ca vise le président lui meme, est-ce que ce site ne va pas etre vite censuré ?
    Ils ne donnent que des informations vérifiées et véridiques donc a priori, légalement, je ne vois pas de raison à ce que quiconque puisse décider de la fermeture de ce site.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)