Label PUR et loi Hadopi : les pubs qui ne marcheront pas

Le 13 juin prochain, une grande compagne de communication lancée par la Haute Autorité envahira le web, la télé, les voies d'affichage, la radio et la presse écrite. Son but : promouvoir l'offre légale de téléchargement via le label PUR.

Label PUR et loi Hadopi : les pubs qui ne marcheront pas

Les débats autour de la loi Hadopi auront provoqué bien des remous. Aujourd’hui, le label PUR (sigle pour « Promotion des Usages Responsables ») se propose de différencier téléchargement légal et téléchargement illégal.

Pour distinguer (et défendre) les services de diffusion de contenus légaux (qu’ils soient gratuits ou payants), Hadopi a ouvert un appel à candidatures (auquel plusieurs dizaines de sites ont déjà répondu). Les sites sélectionnés auront le droit d’arborer le label « PUR » sur leur interface pendant un an. À préciser que le label n’est pas discriminant : autrement dit, un site de téléchargement non-labellisé ne sera pas forcément hors-la-loi.

Le label a donc surtout vocation à aider les internautes à s’y retrouver. Selon une étude récemment menée, 1/3 d’entre eux ne sait pas distinguer « le légal de l’illégal ». Pour convaincre le public à changer de comportement, 3 spots publicitaires ont déjà été tournés et vont bientôt être diffusés sur nos écrans perlés.


Sachant qu’en découvrant ces spots ce matin, ma réaction a été, tour à tour, de froncer les sourcils, d’avoir un rictus de malaise, puis d’éclater de rire en recrachant presque mon café par le nez, j’ai bien peur que cette campagne ne soit… plus risible que convaincante.

Voici le premier spot, dans lequel on apprend qu’à cause du téléchargement illégal, une grande chanteuse d’electro-pop en puissance ne pourra jamais voir le jour.

Réaction à chaud : A t-on vraiment envie de voir Emma Leprince, caricature insupportable de la chanteuse issue de la télé-réalité, signer sur un grand major ? Nom de Zeus en bikini sur la plage, arrachez-lui son faux micro en plastique rose tant qu’il en est encore temps !

Je vous laisse découvrir les 2 autres pubs, que je trouve tout aussi caricaturales et emprunts de jeunisme mal fichu.

Verdict ? Ces spots sont-ils efficaces ou vont-ils concourir une fois de plus à ringardiser le combat Hadopi ?

Pour aller plus loin dans le débat : pensez-vous que le partage des oeuvres nuit vraiment à la création ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 33 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lalaya
    Lalaya, Le 21 septembre 2011 à 15h55

    J'avais pas vu cet article, mais en tout cas merci à ceux qui ont fait la pub pour l?énorme fou rire que je viens d'avoir...

Lire l'intégralité des 33 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)