La Meute, une vidéo contre le harcèlement écrite par des lycéens

Les élèves du lycée Léonard de Vinci à Nantes ont co-écrit La Meute, une vidéo qui dénonce le harcèlement scolaire. Avec une belle morale.

La Meute, une vidéo contre le harcèlement écrite par des lycéens

suicide

Article initialement publié le 18 juillet 2014

Ils et elles ont remporté le « Coup de Coeur des Jurys » dans le cadre du programme « Prévention ados : tout un scénario ». 152 lycéen•ne•s de huit académies ont été invité•e•s à écrire un scénario autour des comportements à risques, en choisissant parmi les différents thèmes : alcool, drogues, racket, discriminations…

C’est la Fondation Pfizer qui a réalisé le court-métrage écrit par les élèves du lycée Léonard de Vinci de Nantes, dans lequel ils et elles ont également joué.

Deux jurys se sont penchés sur les seize scénarios en compétition ; le premier était un jury d’experts composé de membres de la Fondation Pfizer, du Ministère de l’Education nationale et de personnalités du monde des médias et de la prévention/ santé. Le second, un jury Adolescents, était constitué de lycéen•ne•s ayant participé au projet.

La Meute a obtenu le Coup de Coeur des deux Jurys. Découvrez ce court métrage ci-dessous.

La Meute

Lucie, l’une des lycéennes ayant participé à l’écriture du scénario, a expliqué le choix du sujet :

« Après un long brainstorming, le groupe a choisi comme sujet l’effet de groupe et le harcèlement pour faire réaliser aux personnes que ce phénomène est fréquent et qu’il faut arrêter cela ou en parler à ses proches pour qu’ils les aident. Notre message est de prendre confiance en soi et apprendre à affronter les autres. »

Le harcèlement scolaire fait de plus en plus parler de lui, et c’est tant mieux : il était temps que ce sujet soit pris au sérieux par les acteurs du monde de l’éducation, même s’il reste très délicat à traiter. On avait eu beaucoup de choses à redire sur la campagne « I will survive », par exemple.

Le message de La Meute est bien plus positif que le « je serai votre patron un jour » de cette campagne anglo-saxonne. « Affronter les autres » s’adresse aux témoins, ceux qui participent au harcèlement de manière implicite, qui se contentent d’être complices. Ce sont tous les élèves qui ont les yeux bandés dans le clip de College Boy, par exemple.

Ce sont aussi ceux qui sont le plus à même de faire cesser le harcèlement… Car quand on en est la victime, c’est beaucoup plus difficile d’en sortir.

Et toi, qu’as-tu pensé de ce clip ? Que penses-tu de son message ?  

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Theiaiko
    Theiaiko, Le 19 août 2014 à 22h40

    Comme d'autres Madz je trouve ça affligeant que certaines se permettent de juger la qualité de jeu des lycéens. Pour des lycéens je trouve justement la vidéo vraiment géniale et justement bien interprétée.

    Quant au contenu, l'idée est très bonne, qui de mieux que des lycéens pour parler aux lycéens.
    Mais la conclusion me plait moyennement, pour avoir été moi même victime de harcèlement, non 1 seule personne ne permet pas que ça s'arrête, au pire elle devient elle même victime de harcèlement au mieux elle est ignorée.

    Je n'ai pas d'autres réponses à apporter malgré tout.
    Éduquer les enfants? Les parents? (là je mets un gros bémol quand je vois le désintérêt total des parents envers les agissements de leurs gamins tant que ça ne nuit pas à leur propre vie...)
    Les profs? (je pense que ça serait une des meilleures solutions mais bon l'EN n'a pas l'air de s'en soucier...).

    Je salue tout de même l'initiative de ces jeunes.

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)