La campagne anti-tabac qui fait polémique

La nouvelle campagne anti-tabac de l’association « Droits des Non Fumeurs » fait polémique. Pourquoi ? Celle-ci met en scène 3 jeunes à genoux devant les jambes d’un homme, clairement au niveau de sa braguette. Comme pour s’apprêter à lui faire une fellation. Sauf que le sexe masculin est remplacé par une cigarette, et l’image […]

La campagne anti-tabac qui fait polémique

La nouvelle campagne anti-tabac de l’association « Droits des Non Fumeurs » fait polémique. Pourquoi ? Celle-ci met en scène 3 jeunes à genoux devant les jambes d’un homme, clairement au niveau de sa braguette. Comme pour s’apprêter à lui faire une fellation. Sauf que le sexe masculin est remplacé par une cigarette, et l’image qui saute à l’esprit est que ces trois ados sont soumis à l’homme. L’association Enfance et Partage estime que BDDP & Fils et DNF, à l’origine de l’image, sont allées trop loin.

« Ne vous faites pas rouler par la cigarette »

Pour élaborer cette campagne de prévention grand public, DNF, pour la seconde fois, s’associe à l’agence de publicité BDDP & Fils. En 2008, l’association avait déjà traité le sujet du tabagisme passif (cette campagne avait même été primée deux fois au grand prix de la communication solidaire).

Cette année, DNF et BDDP & Fils s’attaquent au « tabagisme actif des jeunes », les indicateurs de la consommation de tabac chez les adolescents étant clairement à la hausse : augmentation de 66% chez les 13-15 ans et de 16% chez les 16-18 ans en 2008 par rapport à la période 2004/2007. (sources : Office Français de Prévention du Tabagisme).

En effet, selon vulgaris-médical, à 18 ans, 7 jeunes sur 10 ont déjà fumé :

  • à 11 ans : 10% des filles et 14% des garçons
  • à 13 ans : 32% des filles et 34% des garçons
  • à 16 ans : 71% des filles et 66% des garçons

La population jeune semble être l’enjeu majeur de la lutte contre le tabagisme, puisque « plus on fume tôt, plus le risque de dépendance est important », comme l’explique le site de l’association DNF.

L’association DNF se défend des polémiques lancées contre la campagne, en expliquant que l’argumentaire sanitaire n’a plus aucun effet sur les adolescents. Les jeunes auraient du mal à se sentir concernés par la mort ou la maladie. Face à ce constat et en coopération avec l’association Droits des Non Fumeurs, l’agence BDDP & Fils a choisi d’illustrer une idée forte : « Fumer, c’est la pire des soumissions ».

Le réalisateur et acteur Yvan Attal a également participé à la campagne, à travers la réalisation de ce spot qui met en scène le cynisme de l’industrie du tabac.

Chargement du lecteur...

Et toi, que penses-tu de cette campagne ? Trouves-tu cela ingénieux de taper dans le choc pour faire réagir ? Trouves-tu la campagne efficace ? Que penses-tu de la lutte anti-tabac de façon générale ? Penses-tu que l’on en fait trop, ou au contraire, pas assez ?

Edit : L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a demandé mercredi de « faire cesser immédiatement toute diffusion » de la campagne, la jugeant « de nature à choquer gravement une partie du public ». « Les visuels utilisés suggérant des scènes d’agression sexuelle, cette campagne les banalise, tout en proposant à un jeune public un message très ambigu », note l’ARPP dans un communiqué.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 101 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Banana-Split
    Banana-Split, Le 17 février 2014 à 0h09

    Je viens de découvrir cet article et je ne peux m'empêcher de donner mon point de vue.
    L'image m'a quelque peu choquée à vrai dire ...et c'est le but ! Mais je la trouve plutôt vulgaire, et je trouve ça laid de devoir recourir à du vulgaire pour convaincre les jeunes que fumer, c'est mal.
    Par contre, j'ai beaucoup aimé la vidéo! je ne l'ai pas vraiment trouvée choquante puisque, à mon avis elle représente parfaitement la réalité et le côté "pervers" de ces entreprises de tabac. Peut être bien que ça peux contribuer à convaincre certains jeunes ! c'est subtile et assez bien amené .
    J'ai 17 ans, je suis la cible de ses entreprises et j'aime à dire que je n'ai jamais été tentée par cette merde 8). Mais quand je vois mes amies commencer soudainement à fumer à chaque récrés, ça me donne envie de les baffer :slap: et de leurs dire "Non, mais je vous reconnais plus, vous n'avez pas une once de maturité et de bon sens en agissant comme ça" et leurs réponses ? "j'ai des problèmes" et pis merde ! t'as des problèmes? on n'en a tous mais on les règles pas en foutant sa santé en l'air ...
    Donc si les choquer peut contribuer à ce qu'ils arrêtent alors, je ne suis pas contre ces pubs.

Lire l'intégralité des 101 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)