Kanye West au Main Square Festival

A Base de BOOM et de BOOM Manifestement, pour l’équipe technique de Kanye c’est important de montrer sa virilité en poussant les basses plus loin que ?. Au premier boom, j’ai boom-di hors de mon slip à 56 cm du sol (certifié par expert), puis je me suis dit wow ?. Aux deuxièmes et troisièmes, […]

Kanye West au Main Square Festival

A Base de BOOM et de BOOM

Manifestement, pour l’équipe technique de Kanye c’est important de montrer sa virilité en poussant les basses plus loin que ?. Au premier boom, j’ai boom-di hors de mon slip à 56 cm du sol (certifié par expert), puis je me suis dit wow ?. Aux deuxièmes et troisièmes, quand des gens ont sorti des boules Quiès modèle Deluxe (ceux avec le fil pour les relier) je me suis dit ok, la musique va m’emporter et je vais oublier ce désagrément.
… (musique d’attente)
50 minutes plus tard, le miracle se produit : Kanye West arrive sur scène sous les cris du public. En même temps, on en avait tellement assez de poireauter que même si Corbier était apparu sur scène, on lui aurait réservé un accueil chaleureux force de ouh, de ah, et de ouhah.

kanye west main square

LA qualité de Kanye West, c’est qu’il est visionnaire. Golddigger, Can’t tell me nothing en passant par le feat avec Coldplay sur Homecoming, Le garçon pousse le Hip Hop au train et fait bouger les choses.
Ca donne des petits moments de génie, je pense notamment aux contre-rythmes de LoveLockdown avec lesquels il s’amuse, et auquel il a initié sa choriste, qui a passé tout le concert à faire des backs d’un nouveau genre. Habillée comme la scène (donc comme ça), une couette au milieu de la tête, la fille se battait avec le tempo et le défiait à chaque mouvement. C’était fait exprès, bien fait, et super gonflé.

Et puis sont arrivées sur scène un quarté de meufs en slip et intégralement passées à la bombe dorée. Pourquoi ? Danser ? Non non, juste pour entourer Kanye et le regarder comme s’il s’agissait de Rael.

Le revers du talent pour notre ami, c’est la grosse tête. Au quotidien ça se traduit par des déclarations du genre « je suis le meilleur rappeur du monde« , (mmh, très bien continuez, et quelle relation aviez-vous avec votre père ?) et sur la scène du Main Square 2009, c’est un Kanye un peu snob qui nous a donné un show froid, enchaînant le concentré de ses tubes, en y glissant quelques unes moins connues à tester sur le public, comme ça, à la va comme j’te pousse. Mouais. Je pense aux petits enfants qui ont payé 50 euros la journée et je me dis autant se faire un frisson en volant l’album* à la Fnac, attendre 22H et pousser le son à fond dans sa mini-chaîne avant de que la police ne frappe à la porte.
*J’te préviens si tu le fais en disant « c’est So qui m’a dit de le faire », j’te fais dormir à la cave avec une assiette d’épinards pour le dessert.

Au final, ce qui sera à retenir de ce concert-là, c’est le talent noyé dans une tiédeur dommageable, mais une innovation chorégraphique comme on en avait plus vu depuis … MJ ? Ok c’est une bonne nouvelle, mais c’est dommage de raquer l’équivalent d’une semaine de courses pour deux, pour n’avoir qu’un souvenir du concert de Kanye West : la chorégraphie de sa choriste.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ulice
    Ulice, Le 6 juillet 2009 à 23h29

    J'étais là ce jour là, mais j'y allais pour Lily Allen, Phoenix, Birdy Nam Nam, Yuksek et Boyz Noise (soit tout SAUF kanye...).

    Je me suis littéralement faite chier, le son était insupportable mais oreilles me faisaient bien souffrir (et je n'étais pas la seule à me boucher les oreilles).
    Il a la méga grosse tête je trouve, il a pas mis une ambiance de dingue franchement, les 4 potiches autour de lui j'ai trouvé ça ridicule et le décor n'en parlons même pas (genre je suis sur une petite scène surélevée par rapport à tous les autres je suis le plus fort hinhin et mon décor est genre trop star warsesque - je divague -).

    Les seules trucs que j'ai aimé, c'est Golddigger (que j'adore), American Boy et un ou deux autres trucs vite fait, qui étaient plutôt sympas... sinon je me suis assise par terre à un moment tellement je trouvais ça relou et sans saveur.

    Bon j'arrête. Mais j'ai beaucoup aimé tout le reste donc je ne regrette rien :)

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)