« L’Islam pour les nuls », la religion musulmane expliquée dans Le Petit Journal

Le Petit Journal a consacré une émission entière à démêler les amalgames sur l'Islam qui stigmatisent cette religion. Une oeuvre d'utilité publique, à partager sans modération.

« L’Islam pour les nuls », la religion musulmane expliquée dans Le Petit Journal

Depuis l’attaque de Charlie Hebdo qui a coûté la vie à 12 personnes, suivie de la prise d’otage à l’Hyper Casher qui a fait 5 victimes, une autre vague d’attentats s’est abattue sur la France.

À lire aussi : Charlie Hebdo, une semaine après : la nation panse ses plaies

Des lieux de culte musulman ont été attaqués, vandalisés, taggués. Des agressions racistes ont visé des concitoyen•ne•s musulman•es, ou simplement « présumé•es musulman•es » du fait de leur apparence physique.

À lire aussi : Haro sur les extrémistes ! La vigilance anti-terroriste est de mise

Rappelons à toutes fins utiles que la religion d’une personne n’est pas affichée sur son visage, ne se lit pas non plus dans ses vêtements. La religion est une affaire privée, une conviction personnelle, un choix intime.

À lire aussi : Je suis musulmane, et je suis Charlie

Entretien avec Malek Chebel, spécialiste de l’Islam

Pour démarrer son émission consacrée à l’Islam, Yann Barthès recevait Malek Chebel, spécialiste reconnu qui a publié plusieurs ouvrages autour de cette religion, et notamment L’Islam pour les nuls. C’était l’occasion de poser des questions de base, de démêler les mots de vocabulaires utilisés à tort et travers ces derniers temps dans les médias.

Petite session de rattrapage :

  • Islam : c’est le nom de la religion.
  • Islamiste : c’est l’utilisation politique de la religion.
  • Islamique : c’est un adjectif. Qualifie ce qui a un rapport à la religion.
  • Musulman•e : c’est le nom des croyant•es, des pratiquant•es de la religion.
  • Mosquée : lieu de culte.
  • Imam : nom qui désigne le prêcheur, le chef de prière.
  • Allahou akbar : signifie « Dieu est grand ». Expression tout à fait pacifique, utilisée notamment lors des prières. Ce n’est pas un appel à la violence.

À la question « existe-t-il un équivalent du Pape chez les musulmans », la réponse est non. Mais Malek Chebel est favorable à ce que l’Islam en France s’organise autour d’une autorité de référence, comparable au Pape, mais au niveau national. Cela permettrait selon lui d’avoir une voix officielle qui puisse parler au nom de la communauté nationale des croyant•e•s, mais également harmoniser les discours au sein de cette communauté.

À lire aussi : #NotInMyName, un hashtag tristement viral pour différencier musulmans et terroristes

Le coup de gueule salutaire de Sophia Aram

En deuxième partie d’émission, c’est Sophia Aram qui était invitée sur le plateau.

La comédienne s’est lancée dans un réquisitoire contre les amalgames dont elle est victime, elle et tou•te•s les arabes, les athées, les musulman•e•s, les musulmans blanc•he•s, et globalement toutes les personnes d’origine étrangère, les croyant•e•s qui refusent d’être assimilé•e•s à la poignée d’extrémistes qui fait beaucoup de bruit, beaucoup de mal à tou•te•s celles et ceux qui n’aspirent qu’à vivre leur vie et pratiquer (ou non) leur religion en toute tranquillité.

Un coup de gueule salutaire et cathartique, histoire aussi de rappeler que non, les musulman•e•s n’ont pas à s’excuser de pratiquer la même religion que ceux qui s’en revendiquent pour commettre des meurtres ou des actes de terrorismes. Ça leur fait certes un point commun, mais ça leur fait surtout une énorme différence : les uns tuent, les autres non. La distinction devrait être évidente pour tout le monde.

À lire aussi : Jamel Debbouze, français, musulman, patriote et croyant, réagit aux attentats contre Charlie Hebdo

« L’Islam pour les nuls », à revoir !

Toutes les chroniques du Petit Journal ont contribué à déconstruire les amalgames dans cette édition spéciale : d’Éric et Quentin jusqu’à Catherine et Liliane, même les séquences comiques de l’émission se sont mises au diapason !

À lire aussi : Le Petit Journal obtient des excuses de Fox News

À lire aussi : Bonjour Tristesse revient sur les événements de Charlie Hebdo

Et en bonus, voici la chronique de Sophia Aram du lundi 26 janvier, à propos du roi Abdallah, « un féministe discret». Très très discret, même. Du genre trop « introverti » pour se reconnaître dans l’appel d’Emma Watson, c’est certain.

À lire aussi : Les élèves qui « ne sont pas Charlie » et la théorie du complot, un défi de plus pour l’école

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 136 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • NanaCoubo
    NanaCoubo, Le 13 janvier 2016 à 12h28

    Intéressant (je sais je up XD) ! J'aurais aimé aussi voir des femmes témoigner mais j'ai aimé ce numéro du PJ ^^

Lire l'intégralité des 136 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)