Ingrid Bétancourt, la libération !

[MAJ du 03/07/08 par Mademoiselle So] Le 2 juillet au matin, l’armée est parvenue à libérer Ingrid Bétancourt, ainsi que trois citoyens américains et onze militaires colombiens, captifs depuis 10 ans pour certains. A sa sortie, Ingrid Bétancourt a raconté le déroulement de l’opération, voilà en résumé le récit de cette "incroyable libération. Une organisation […]

Ingrid Bétancourt, la libération !

[MAJ du 03/07/08 par Mademoiselle So] Le 2 juillet au matin, l’armée est parvenue à libérer Ingrid Bétancourt, ainsi que trois citoyens américains et onze militaires colombiens, captifs depuis 10 ans pour certains. A sa sortie, Ingrid Bétancourt a raconté le déroulement de l’opération, voilà en résumé le récit de cette "incroyable libération.

Une organisation humanitaire est d’abord entrée en contact avec les FARC, leur proposant de transporter les 15 otages au nouveau chef suprême Alfonso Cano. Une fois la proposition acceptée, un hélicoptère est arrivé dans la jungle sous les yeux ébahis des otages. Ingrid décrit un hélicoptère marqué "de sigles inconnus" et des prétendus humanitaires portant "des tee-shirts à l’effigie de Che Guevara". Tous les otages montent alors à bord, suivis du responsable des FARC présent. Ingrid raconte que "l’hélicoptère s’est envolé et, tout à coup, quelque chose s’est passé – je ne me suis pas bien rendu compte de quoi – et j’ai vu le commandant guérillero qui, pendant quatre ans avait été si cruel et si humiliant, je l’ai vu au sol, les yeux bandés". A ce moment, le chef de l’opération a annoncé qu’ils étaient libres, qu’il s’agissait en fait d’une opération militaire de l’armée colombienne. S’en suivent l’aterrissage, un mot des otages et finalement les déclarations d’Ingrid.

Pendant ce temps, à Paris, la famille d’Ingrid a été reçue avec émotion à l’Elysée par le Président de la République. Lors de son intervention, celui-ci a remercié le gouvernement colombien pour sa pugnacité, et demandé aux FARC de cesser "leur combat stupide".

Alvaro Uribe, Président colombien depuis 2002, avait promis au début de son mandat d’éradiquer le mouvement armé. Partisan de la manière forte, le président est parvenu à déstabiliser en profondeur les Forces Armées Révolutionnaires. En effet, selon le gouvernement colombien, les membres seraient passés de 17 000 à 7 ou 10 000, et compterait de plus en plus de déserteurs. La mort des deux chefs de l’organisation Raul Reyes (fusillé lors d’une opération militaire) et Marulanda (mort d’une crise cardiaque) à quelques mois d’intervalle n’a pas arrangé les choses.

Sources : Le monde.fr – ozap.com

*****

[Le 0é/07/08] L’info vient de tomber, annoncée par le ministre colombien de la Défense, Juan Manuel Santos : Ingrid Bétancourt a été libérée, en compagnie de trois otages américains et onze militaires colombiens. Les infos sur la condition de cette libération sont encore floues : il semblerait que ce soit une opération militaire colombienne qui ait conduit à cette libération.

L’info vient d’être confirmée par l’Elysée. On te tient au courant dès qu’on a plus d’informations, parce que pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 136 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bord'Elle
    Bord'Elle, Le 3 août 2008 à 18h51

    Cela ne me dérange pas que l'on est parlé autant d'Ingrid Bétancourt. Ce que certaines oublient, c'est qu'il s'agit d'une figure politique majeure. Si l'on kidnappait pendant 6 ans Ségolène Royal, que se passerait-il à sa libération? On en parlerait sûrement beaucoup. Je crois aussi qu'Ingrid Bétancourt a profité des médias qui lui ont été offerts pour remercier tout les gens qu'elle a pû. Elle doit se sentir énormément redevable. Maintenant qu'elle a "réglé sa dette", elle est devenue discrète. Ce qui va être agaçant maintenant, ce sont tous les gens qui vont écrire son histoire et chercher à avoir leur part du gâteau. C'est toujours la même chose.
    En ce qui concerne les propos de Royal, je trouve qu'elle exagère énormément. Sarkozy a tout de même oeuvré à sa libération à sa façon. Parler, c'est déjà agir. Après, il est vrai qu'il doit être bien content, ça doit lui rapporter plus de point dans les sondages. Lisa-Loup a raison: médire des gens sans apporter d'arguments valables, c'est petit. Madame Royal n'a plus 5 ans. Je pense que son élection à la tête du PS est compromise depuis fort longtemps.

Lire l'intégralité des 136 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)