Un hymne féministe repris par Brigitte et 37 chanteuses, ça fout les poils

39 femmes ont repris l'hymne du Mouvement de Libération des Femmes, pour récolter des fonds qui serviront à soutenir les victimes de violences sexistes.

Un hymne féministe repris par Brigitte et 37 chanteuses, ça fout les poils

De bon matin, juste à mon arrivée à la rédaction, j’ai mis un nouveau titre dans mes oreilles.

Un titre neuf, mais pas tant, puisqu’il s’agit d’une interprétation de l’hymne du Mouvement de Libération des Femmes.

Debout les femmes, l’hymne du MLF reprise par 39 femmes

Écrit au printemps 1971, par les militantes du mouvement, Brigitte a eu envie de le reprendre et a invité de nombreuses artistes pour cela. Au total, 39 femmes signent ce titre. 

Après avoir découvert la Maison des Femmes, cet espace qui accueille les femmes victimes de violences et les accompagne pour s’en sortir à Saint Denis, Brigitte a souhaité lui apporter son soutien.

C’est comme ça que cette « reprise » est née : 39 femmes réunies pour chanter cet hymne ensemble. Tous les fonds récoltés iront à La Maison des Femmes.

Je ne sais pas si je suis juste en PMS, mais je soupçonne que ce chant soit réellement responsable de l’eau qui mouille mes yeux à cet instant.

Tu peux te procurer le single dès aujourd’hui et si tu souhaites aller plus loin, tu peux aussi soutenir la Maison des Femmes.

Debout les femmes, l’hymne du MLF qui n’a pas pris une ride

Je vois Inna Modja, Pomme, Anaïs Croze, Brigitte, toutes ensemble… Et je constate que les paroles n’ont (malheureusement) pas pris une ride.

Lorsque j’écoute le premier couplet, je ne peux m’empêcher de penser à toutes les victoires et réussites des femmes. Toutes ces héroïnes qui ont souvent été effacées des livres d’Histoire et à qui l’on s’attelle aujourd’hui à rendre hommage, de manière éparse.

« Nous qui sommes sans passé, les femmes
Nous qui n’avons pas d’histoire
Depuis la nuit des temps, les femmes
Nous sommes le continent noir. »

Lorsque je fredonne le second, c’est l’histoire de ces femmes Yézidies qui me revient, tout autant que celles des femmes victimes de la traite et de l’esclavage partout dans le monde.

« Asservies, humiliées, les femmes
Achetées, vendues, violées
Dans toutes les maisons, les femmes
Hors du monde reléguées. »

Lorsque je murmure avec elles le troisième couplet, je ne peux m’empêcher d’avoir en tête toutes ces femmes qui se tirent dans les pattes, le fait que le sexisme est autant le fait de certains hommes que de certaines femmes… souvent malgré elles.

« Seules dans notre malheur, les femmes
L’une de l’autre ignorée
Ils nous ont divisées, les femmes
Et de nos sœurs séparées. »

Et je n’ai plus qu’une envie, c’est de chanter à pleine voix la fin de cette chanson.

« Le temps de la colère, les femmes
Notre temps, est arrivé
Connaissons notre force, les femmes
Découvrons-nous des milliers ! »

Je nourris secrètement l’espoir que nous entonnerons toutes ensemble ce refrain ce samedi, lors de la marche #NousToutes contre les violences sexuelles et sexistes.

À lire aussi : Où est l’argent contre les violences faites aux femmes ?

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Aktus
    Aktus, Le 30 novembre 2018 à 13h25

    Je trouve cette version vraiment pas mal et selon moi la douceur de l’interprétation peut damner le pion aux sempiternelles critiques contre les féministes qui sont souvent vues comme des furies aggressives (malheureusement certains clichés ont la vie dure). Mais la force des paroles reste et c’est le plus important. Ça me paraît pas mal d’aller à l’encontre des préjugés sur les féministes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!