Huile Extraordinaire pour cheveux fins de L’Oréal Paris : le test !

Virginie (et ses trois poils sur le caillou) a pu tester l'Huile Extraordinaire pour cheveux fins de L'Oréal Paris. Voici ce qu'elle en a pensé.

Huile Extraordinaire pour cheveux fins de L’Oréal Paris : le test !

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat commercial avec L’Oréal Paris.Fond de teint Glam Bronze Eau de Soleil de LOréal Paris : le test ! Conformément à notre Manifeste, on y raconte ce qu’on veut.

À cause de nombreuses années de colorations (et encore, avant j’étais beaucoup plus blonde !) et de brushings à haute température, mes cheveux crient famine.

Si j’ai encore la chance d’échapper aux fourches et aux pointes carrément brûlées, mes longueurs font légèrement la tronche : elle cassent, moussent et sont de moins en moins réactives au brushing.

J’ai bien essayé de les enduire de produits capillaires gainants mais, ayant les cheveux fins, je finissais toujours par me retrouver avec la crinière grasse et aussi lourde que les remords de Kronk après qu’il a balancé Kuzco hors du palais royal. C’est dire.

Du coup, quand L’Oréal Paris m’a proposé de tester sa nouvelle Huile Extraordinaire pour cheveux fins, j’ai sauté sur l’occasion.

L’Huile Extraordinaire pour cheveux fins fait partie de la nouvelle gamme de produits capillaires de L’Oréal Paris, composée de six huiles de fleurs qui redonnent vie aux cheveux secs et abîmés. Sur le papier, cette huile promet de sublimer les longueurs, de nourrir et de réparer les cheveux sans les alourdir.

Pour les habituées de ce type de produit, il s’agit d’une version plus légère de l’Huile Extraordinaire Universelle, l’un des produits phares de la marque (que j’aime moi-même beaucoup).

L’application de l’huile est très simple : on peut la vaporiser directement sur les cheveux ou, si on a peur de ne pas savoir doser, en pschitter un peu dans sa main et se servir de ses doigts comme d’un peigne pour la répartir sur ses longueurs.

On peut l’utiliser aussi bien sur cheveux secs que sur cheveux humides.

Niveau résultat, j’aime beaucoup l’Huile Extraordinaire pour cheveux fins. C’est un produit agréable à utiliser grâce à son odeur fleurie et à sa texture heureusement plus proche de l’huile sèche que de l’huile d’olive.

  • Appliquée sur cheveux secs, elle lisse les frisottis et rend les longueurs hyper douces sans les alourdir ni les graisser, ce qui est souvent le défaut ce de type d’huiles capillaires.
  • Appliquée sur cheveux humides, elle permet de les protéger du feu du séchoir et facilite le brushing. Je vois vraiment la différence quand je l’utilise : mes cheveux tombent beaucoup mieux, sont plus brillants et mes petites mèches rebelles ne daignent plus montrer le bout de leur pointe.

En revanche, je vois plus cette huile comme un produit d’embellissement éphémère du cheveu que comme un véritable produit de soin. En effet, si elle fait les cheveux tout doux de façon instantanée, il suffit que je les lave pour que mes longueurs retrouvent leur état initial pas très folichon.

Du coup, pour un véritable effet soin, je te conseille d’adopter le shampooing, l’après-shampooing et le masque de la gamme Huile Extraordinaire.

Malgré le côté éphémère de son résultat, j’aime beaucoup cette huile et je vais continuer à l’utiliser car son effet « beaux cheveux » immédiat est convaincant et que son parfum est vraiment agréable.

Et toi, quels types de produits utilises-tu pour embellir ta chevelure ?

L’Huile Extraordinaire pour cheveux fins de L’Oréal Paris est disponible en GMS, chez Monoprix et sur l’e-shop de L’Oréal Paris pour 10€48 au lieu de 13€10.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MsOriginalDoll
    MsOriginalDoll, Le 19 juin 2014 à 15h05

    Ce produit m'intéresse, mais mon soucis est qu'en plus d'avoir les cheveux fins, je l'es ai gras également. Quelle utilisation me conseilles-tu ? Cheveux humides ou secs ? Ou pas du tout ?

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)