Histoire de la beauté — Le rouge à lèvres

Le rouge à lèvres, tu connais probablement, mais savais-tu qu'il avait été inventé bien avant la naissance de Jésus Christ ? Virginie revient sur l'histoire du produit de beauté le plus vendu au monde.

Histoire de la beauté — Le rouge à lèvres

Article initialement publié le 16 septembre 2013

620-lipstick-week-v2

Dans le monde, 27 tubes de rouges à lèvres sont vendus chaque seconde. Si on fait un petit calcul, ça fait 850 millions de tubes achetés chaque année. En temps de crise, c’est d’ailleurs l’un des seuls produits de beauté dont les ventes augmentent. Bref, le rouge à lèvres est une valeur sûre.

Si l’invention du rouge à lèvres solide date du Xe siècle, le port sur les lèvres d’un produit coloré remonte à la civilisation mésopotamienne. Les femmes se servaient alors d’un mélange à base de pierres semi-précieuses broyées pour colorer leur bouche.

Dans l’Antiquité, on utilisait un mélange d’algues, d’iode et de brome pour teinter ses lèvres, ce qui donnait une jolie couleur entre le bordeaux et le pourpre, mais surtout de nombreuses maladies. Dans un style moins dangereux mais plus Koh-Lanta, Cléopâtre appliquait sur ses lèvres un mélange d’insectes broyés.

On doit au physicien et grand chirurgien arabe Aboulcassis l’invention du rouge à lèvres solide, au Xe siècle. Au même moment en Europe, l’utilisation du maquillage était bannie par l’Église.

Le maquillage des lèvres redevient populaire au XVIe siècle, tout d’abord en Angleterre. À la cour d’Elizabeth I, on utilisait un mélange de cire d’abeille et de colorants naturels pour farder sa bouche.

L’usage du rouge à lèvres et du maquillage en général ne redevient populaire qu’au XIXe siècle. La marque Guerlain commercialise ses premiers bâtons de rouge dans les années 1880.

L’actrice Sarah Bernhardt participe largement à la popularisation du maquillage des lèvres en osant porter du rouge en public, ce qui ne se faisait pas du tout à cette époque. Le produit se présente alors dans des petits boîtiers en métal plus ou moins précieux.

Le tube de rouge à lèvres tel qu’on le connaît aujourd’hui apparaît en 1920 et est vite démocratisé par des marques comme Estée Lauder et Elizabeth Arden. Dans les années 1930, Elizabeth Arden est la première à proposer des rouges de différentes couleurs.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le rouge à lèvres devient rare et est même vendu au marché noir car certains des ingrédients qui le composent sont indisponibles.

Après la Seconde Guerre mondiale, le phénomène pin-up et les icônes d’Hollywood finissent de populariser le port du rouge à lèvres.

Le rouge dit intransférable est créé par Hazel Bishop dans les années 1950.

Les années 1970 voient l’apparition de rouges à lèvres dans des couleurs plus originales : bleu, vert, argenté… Le rouge à lèvres noir est très populaire dans les années 80.

Depuis, le marché du rouge à lèvres ne cesse de se développer : nouvelles textures, nouvelles couleurs, formules « intelligentes » qui s’adaptent à toutes les carnations… Notre bâton de rouge n’a pas fini de nous étonner !

big-soin-levres-conseils

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mrs Sulu
    Mrs Sulu, Le 7 mai 2016 à 9h14

    Merci @Virginie ! J'aime bien tes articles sur les origines :d

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)