4 héros de notre enfance qui auraient tout à fait pu être des héroïnes

Par  |  | 15 Commentaires

On est nombreuses à avoir grandi en s'identifiant à des héros masculins. Mais la plupart pourraient tout à fait changer de genre sans que ça ne chamboule leurs histoires !

4 héros de notre enfance qui auraient tout à fait pu être des héroïnes

En grandissant, en tant que petites filles, on manque parfois de role models féminins. Il y en a, bien sûr, mais beaucoup moins que de héros masculins au sein des livres, films et dessins animés qui nous ont accompagnées dans notre construction.

Pourtant, de nombreux personnages pourraient tout à fait être des femmes !

Le Docteur de Doctor Who, par exemple, va pour la première fois être incarné par une femme, car rien ne l’oblige à prendre le corps d’un homme.

En y réfléchissant, beaucoup de héros pourraient être des héroïnes. Oui, parfois, le genre du personnage principal peut avoir son importance (au hasard, dans The Handmaid’s Tale, on ne peut pas échanger).

Mais dans la majorité des cas, ce n’est pas un point essentiel du personnage.

Alors on s’est demandé, au sujet de ces héros auxquels on s’est identifiées petites, bien qu’ils soient des mecs… Quels sont ceux qui auraient fait de sacrés personnages féminins, incarnant un vrai girl power ?

La rédac a réfléchi, et Mymy, Anouk, Alison puis moi-même vous livrons nos idées !

Harry Potter pourrait être Harriet Potter sans souci

Rien, selon moi, dans le parcours d’Harry Potter, n’est spécifiquement lié à son genre.

Harry ne se fait pas très facilement des ami•es (à part Ron et Hermione). Il a été victime de violences pendant toute son enfance. Il a du mal à trouver sa place.

Harry n’est pas TRÈS doué dans un domaine, mais se débrouille dans pas mal de matières. La puberté le fait partir en vrille, et il a un rapport complexe aux adultes, entre confiance et méfiance.

Harry fait ce qu’il pense être bien, mais il cafouille parfois, avec son expérience d’ado et sa vision parfois manichéenne du monde. Cela dit, il est toujours loyal, malin, courageux et engagé pour des causes justes.

Relisez ces quelques paragraphes au féminin… ça colle, non ? Harry pourrait tout à fait être Harriet !

Je comprends que J. K. Rowling, qui a pris ce nom de plume « à initiales » pour ne pas trop mettre en avant son genre, ait choisi d’écrire les aventures d’un garçon. Et je me suis bien sûr identifiée à Hermione en grandissant.

À lire aussi : Hermione Granger et la fois où J’AI ENCORE SAUVÉ TOUT LE MONDE CAR C’EST N’IMPORTE QUOI CETTE ÉCOLE

Mais en réalité, j’étais plus Harry qu’Hermione : moins sûre de moi, moins intelligente que Miss Granger, j’étais plutôt du genre à me planter parfois en voulant bien agir, comme Harry.

Ça ne m’a pas empêchée de dévorer ses aventures et de sauter à pieds joints dans la Pottermania, mais admettons-le : Harriet Potter aurait été tout aussi cool !

À lire aussi : Être une femme dans l’univers d’Harry Potter

Anakin Skywalker aurait pu être une meuf

Star Wars, La menace fantôme est sorti quand j’avais 6 ans. À l’époque, je m’identifiais à n’importe quel•le gamin•e dans les films et il faut avouer que j’ai particulièrement accroché à l’histoire d’Anakin.

Je me sentais, comme lui, un peu incomprise mais terriblement douée. J’imaginais qu’un jour, une personne inconnue débarquerait dans ma vie pour montrer au monde mes talents.

Au fond de mon ego (bien gros, comme vous l’avez peut être compris) je me rêvais en Élue.

Et puis, j’ai grandi et Anakin aussi. Je me souviens avoir pleuré quand sa mère est morte, et avoir rêvé, comme lui, de devenir la meilleure Jedi. Quitte à être attirée par des techniques plus sombres…

Ouais, Anakin aurait pu être une meuf. Et ça aurait été une super méchante !

Willy Wonka, la célèbre chocolatière

J’ai essayé de m’imaginer à quoi ressemblerait Willy Wonka dans la célèbre histoire Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl, si c’était une femme.

La version féminine de Willy Wonka aurait été toute aussi épatante et inventive.

Elle aurait dirigée son équipe de Oompa Loompa comme une cheffe et les chansons et les chorégraphies auraient été coordonnées avec la même perfection !

Son passé et son rapport avec son père auraient été tout aussi touchant.

La coupe de cheveux au carré, le haut-de-forme, le costume et les dents blanches lui iraient de la même façon.

Sa chocolaterie sentirait toujours aussi bon et ses bonbons seraient tout aussi délicieux et farfelus.

Quant au deuxième héros… Et si Charlie avait été Charline ?

Parce qu’en y réfléchissant bien, les personnages féminins du récit me font beaucoup moins rêver que Charlie et Willy Wonka !

Nemo aurait fait une super héroïne !

Mon héros d’enfance, c’est Nemo. Adorable et courageux. Un peu tête de mule, mais loin d’être idiot, et très attachant.

Nemo, ça aurait pu être cette copine téméraire qui va toucher la barque. Comme un petit besoin de déglinguer son syndrome de l’imposteur, bien que ça ait « quelques » répercussions.

Prête à toutes sortes de stratagèmes pour s’évader de l’aquarium, elle aurait très bien pu survivre à la cruauté de Darla et finir par s’évader via les toilettes.

Et surtout : ma Nemo aurait été à même de sauver Dory et un banc complet de poissons grâce à son ingéniosité.

Nemo, en fait, c’est totalement la petite fille badass dont j’avais besoin pour m’inspirer à l’école !

Pour retrouver la vibe Girl Power qu’on a cherchée dans ces personnages qui auraient pu être féminins, n’hésite pas à commander la box d’août, dont ce sera le thème. Elle te réserve bien des surprises !

Enregistrer

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Gadda
    Gadda, Le 31 juillet 2017 à 12h29

    @Brigande : c'est Zia, et je suis totalement d'accord sur son rôle totalement passif...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!